Quand j’ai manifesté mon envie de me mettre au tarot, on m’a conseillé de me tourner vers le Tarot de Marseille par Jodorowsky. J’ai acheté un jeu. Immédiatement, mes impressions étaient mitigées. Les cartes me parlaient dans une espèce de rapport magique. Je constatais que des choses se mettaient en place dans les tirages. DSC_4246Mais, à côté de ça, j’étais bloquée par les explications et les représentations: binaires, avec « un masculin » et « un féminin » comme des principes archétypaux essentialisés et immuables, des personnages blancs, minces, associés à des fonctions de pouvoir sans qu’elles soient questionnées. Ainsi, la papesse, le pape, l’impératrice et l’empereur ont des attributs traditionnels dans la culture occidentale marquée du poids de l’Eglise (en particulier quand ce tarot a fait son apparition il y a quelques siècles) et des institutions étatiques. En bref, pour reprendre les mots de Starhawk dans Rêver l’obscur. Femmes, magie et politiques, elles relèvent d’un « pouvoir-sur » et non d’un « pouvoir-du-dedans, le pouvoir qui surgit de l’intérieur, des sources de nos vies que nous saluons comme sacrées ». Cela signifie que ces visions ne sont pas anodines. Elles renforcent l’ordre établi, l’hétéropatriarcat et le racisme. Elles ne nous invitent pas à interroger ni à contester les structures qui agissent puissamment sur nos vies comme le capitalisme. Par exemple, dans le Tarot de Marseille, on trouve la série des deniers là où les traditions plus anglophones comme le Rider-Waite, parlent davantage de pentacles. Cette référence monétaire me renvoie une vision du travail et de l’organisation de nos sociétés que j’estime souhaitable d’abolir.

J’ai tapé « tarot féministe » dans un moteur de recherche. J’ai découvert un article très éclairant sur L’Echo des Sorcières, un blog que j’appréciais. Cela m’a orientée vers le blog Little Red Tarot et vers une approche féministe et queer du tarot. La plupart des jeux existant apparaissent souvent tomber dans des écueils au pire anti-féministes et au mieux pas franchement inclusifs. J’ai alors découvert The Wild Unknown Tarot avec ses animaux et ses couleurs. Et mon aventure a décollé.

Dans un prochain article, j’expliquerai comment je pense qu’on peut queeriser le tarot.