dsc_0093
Thea’s Tarot

Parfois, je sais que les cartes seront en accord avec mon état d’esprit. Je me plonge dans le jeu. Je cherche leurs vibrations. Tire. Les trouve. Elles me trouvent.
Les amoureuses et la mère de pentacle (position du roi de pentacle dans la plupart des jeux). Aujourd’hui, j’ai fait les démarches pour annoncer que je résilie mon bail. Je quitte l’appart où j’ai vécu neuf ans. Neuf années empreintes du bonheur de l’autonomie et de la certitude que vivre seule est la seule configuration qui me convient. Territoriale avec ma tanière.
Et puis, l’amoureuse. La force d’être ensemble – resplendissantes et réconfortées malgré les galères extérieures. Nouveau départ. Quitter son cadre. Prendre des risques. Passion et douceur.
Me voilà mère de pentacle. Nouvelle maison. Tendre chez-moi aussi chez-nous. Membre d’une meute de gouines et de félines. Havre de quiétude qui renforce. Dans lequel je m’implique. Être cuculs dans chacun de nos gestes. Etaler le too-much sur nos murs. Me sentir présente. Être douée d’observation et de parole. Actrice. De l’univers que nous égayons et soignons avec ferveur. De l’Univers.
Je suis ancrée dans notre relation et en contact avec les herbes qui nous poussent sur les mollets, qui nous poussent à bouger. A la fois centrée(s) et offerte(s).

dsc_0094
The Wild Unknown Tarot