Dans la série des tirages conçus pour faire connaissance avec un tarot, j’avais déjà partagé l’interview du Thea’s Tarot sur base du tirage proposé par Little Red Tarot.

tirage-interview-loptr-1024x1024

En voici davantage pour l’été! Commençons par le tirage pour faire connaissance avec ses nouvelles cartes de Gwëndoline du site Au gré des cartes appliqué à mon tout nouveau tout beau Gorgon’s Tarot. Si vous lisez l’anglais, ne manquez pas sa « review » par une de mes cartomanciennes préférées, Asali Earthwork.

Sans autre forme de présentation. Tadam tadam!

1. Une carte pour te décrire
As de Pentacles

DSC_1888

Je suis un jeu terrien. Porteur de messages qui aideront à t’ancrer, à être au contact de ton corps. Le jour qui se lève sera luxuriant et abondant. Tu te retrouves avec un bébé sur les bras. Voilà qui t’emmène à la rencontre d’un enfant intérieur à accompagner dans sa croissance. Grandir lentement. En route pour mieux connaître ton corps, ton espace et, comme le montrent les cartes qui viennent, tes limites.

2. Ce que tu vas m’apporter
La reine de bâtons

DSC_1893Flamboyance! Sorcière féline et créative. Après l’enfant intérieur, tu pourrais bien te connecter au chat: agile, futé-e, indépendant-e. Gracieux-se et dédaigneux-se. Hautain-e et charismatique. Guidé-e par ton cœur et par tes instincts.

3. Tes forces
4 de pentacles + as d’épées

DSC_1883Faire le point sur tes ressources et besoins. Quand tu claques la porte au monde pour compter tes réserves, chialer, puis essayer de recharger tes batteries, je serai là pour toi, toi seule. Quand le chaton en toi ne brille plus, il se pose là, tout près, pour être le témoin de ta peine ou du moins de ta fatigue.
Pour être l’étincelante reine de bâtons, tu as aussi besoin de pouvoir te retirer et formuler tes limites. Voilà ma fonction! Tu pourras te saisir de l’épée tendue par tes guides ou ancêtres: clarté, raisonnement, inspiration pour disséquer ce qui t’arrive, capacité d’écrire, d’analyser et éventuellement de transmettre.
Cette concentration sur tes maigres ressources te permet de communiquer plus clairement et, avant tout, de mieux comprendre ce qui se joue.

4. Tes faiblesses
Le 10 de coupes

Ne compte pas trop sur moi pour te parler en détail des relations ou de comment te sentir bien avec ton entourage, les gens que tu rencontres ou à qui tu es confronté-e. Mon taf n’est pas de t’aider à gérer les interactions sociales. DSC_1879Comme l’illustre aussi la présence de pentacles dans ce tirage, je suis un jeu qui portera ton attention sur toi-même et sur tes propres besoins. La scène de communion entre de nombreuses personnes représentée sur cette carte n’est pas mon domaine de prédilection. Je ne fais pas l’apologie de l’égoïsme. Tu as besoin de cette connaissance de toi aussi. Tu veux régler tes soucis amicaux, décrypter les dynamiques de ton couple ou quoi? Tu as d’autres tarots pour ça!

5. Ce que tu préfères niveau tirage / les thèmes que tu préfères couvrir
9 de pentacles

Accéder à tes limites, à ton jardin secret, te réfugier dans ta propre luxuriance, l’alimenter et délimiter cet espace. Il est à toi. Je suis le jeu qu’il te faut pour l’exploration et l’embellissement de ce jardin secret. Avoue que tu en as bien besoin!

DSC_1885


 

Le Gorgon’s tarot est très grand. Je l’ai acheté avec l’intention d’en faire un tarot pour le travail (spirituel) à l’autel ou en rituel. J’ai aussi hésité à l’utiliser comme jeu de prédilection pour le cours « Ritual Tarot » enseigné par Avalon Cameron pour la Tarot Summer School. Après ce tirage, j’ai décidé d’utiliser un jeu que je trouve finalement plus généraliste: le Thea’s Tarot. Je crois que c’est la structure trop proche du Rider-Waite Smith du Gorgon’s Tarot qui n’en fait pas un bon candidat pour moi. Eh oui, j’ai aussi réalisé en discutant avec une amie cette semaine que même si le Rider-Waite-Smith est un super classique il ne présente pas les qualités que j’attends d’un jeu généraliste.

DSC_1901

Pourquoi? Sans doute parce que le spectre de représentations proposé par les cartes d’arcanes mineurs ne sont pas assez larges à mon goût. Ce n’est pas un souci pour des jeux abstraits, mais ceux qui sont très illustrés comme celui-ci influencent la lecture. Genre, les pentacles évoquent bien l’argent et la carrière, mais pas assez le corps, le quotidien dans tout sa magie et, surtout, la nature que j’associe à l’élément terre et donc aux pentacles. Les épées sont très chagrines, mais peu portées sur l’intellectuel dans ce qu’il a d’éclatant. L’air correspond bien à ma personnalité (gémeau, coucou) et je ne retrouve pas ses aspects les plus brillants dans le RWS. De même, les bâtons n’explorent pas du tout la dimension sexuelle et passionnée du feu.

Bref, j’adore ce grand classique. Hélas, il est pourtant trop empreint de son époque pour faire partie de mes basiques. Surtout pour des consultations pour d’autres personnes: j’ai calé quelques fois en tentant de rendre mon message intelligible alors que ma consultante était focalisée sur les scènes dessinée par Colman-Smith. Dommage que Dolores Fitchie, créatrice du Gorgon’s Tarot ne prenne pas encore plus de liberté dans son interprétation du RWS. Par contre, je reste fan de ce vieux jeu pour son illustratrice, la féministe racisée Pamela Colman-Smith, trop souvent effacée de l’histoire et à qui on doit une représentation plus développée des arcanes mineurs qui nous est si précieuse aujourd’hui.

Curieux-se? Lis l’article sur la vie de Pamela Colman-Smith que propose Beth Maiden sur Autostraddle.