Tirage: As de Pentacles – 5 de Pentacles – Justice

Dans le Thea’s Tarot, l’As de Pentacles nous délivre un message plus nuancé que dans la plupart des tarots. Certaines dimensions de la carte « à l’envers » frappent immédiatement, même si elle est sortie à l’endroit pour mon tirage du jour.

Le personnage a les jours rouges de concentration. Elle s’obstine à tenir une position inconfortable pour maintenir son pentacle, tandis qu’elle nous fixe avec défiance. Bourrue. Elle tourne le dos aux montagnes, visiblement convaincue qu’il vaut mieux s’accrocher au pentacle qu’elle maintient fermement dans ces mains que d’affronter d’autres possibilités. Le vent fait voler ses cheveux. Il est si fort et orienté dans une direction qu’ils sont à l’horizontale. Qu’importe pour l’As de Pentacles, elle ne déviera pas. Elle ne se laissera pas porter par le vent, elle, elle n’est pas une girouette.

Cet As de Pentacles, c’est la face sombre de l’ « ancrage ». Dans les sphères « spirituelles », l’ancrage apparaît souvent comme le B.a.-ba : trouver son centre de gravité, se faire pousser des racines et respirer profondément, pouvoir relâcher ce qui nous pèse dans le sol, ne pas se laisser emporter par nos pensées. Bref, le terme « ancrage » est lourd de jugement, presque moralisateur, presque un impératif.

Cet As de Pentacles te demande :

Qu’est-ce qui se cache derrière la relation que tu essaies d’entretenir avec ton corps ? Est-ce que tu n’essaies pas de le contrôler plutôt que de l’écouter ? Est-ce que tu le fais pour toi ou pour d’autres ?

Pareil pour ta vision de ton « chez-toi ». Est-ce que tu ne te figes pas dans la vision que tu te fais de ton appartement au lieu de voir qu’il est quasiment insalubre ou que lae proprio te pourrit la vie et qu’il va vraiment falloir bouger ? Est-ce que tu te laisses encore rêver d’autres lieux, d’autres modes de co-habitation ou est-ce que tu t’accroches à ce que tu connais ?

De même pour ta carrière ou tes objectifs professionnels. Est-ce que tu ne fais pas la même chose mécaniquement depuis des années parce que ça te rassure en feignant de ne pas comprendre que ça te ronge ? Est-ce qu’il te faut absolument envisager une unique voie ? Est-ce que cette façon de penser ne te prive pas de tes passions ?

img_20180706_1034517936322340410620075.jpg

Cet As de Pentacles pose clairement les questions qui fâchent, qui blessent et qui te titillent l’égo et les certitudes ! Elément perturbateur d’une routine (trop) bien rôdée, il te met au défi de revoir tes acquis. Il t’enjoint à répartir le poids de tes engagements. Il te suggère de faire la part des choses. Entre ce que tu fais parce que c’est attendu de toi, ce que tu accomplis machinalement sans en retirer satisfaction, ce que tu maintiens par fierté au détriment de l’écoute de ton corps, tu es un peu paumé-e, non ?

Qu’en est-il de ces douleurs dans la poitrine ? Qu’en est-il de tes crises de larmes quand tu penses à bosser ? Qu’en est-il du robinet qui fuie depuis 5 mois dans la salle de bain ? Qu’en est-il du sentiment de privation qui te trotte dans la tête avant de t’endormir ? Qu’en est-il des autres ?

Sinon, gare au retour de pentacles (haha) ! Gare à ces 5 pentacles qui menacent de s’abattre sur ta nuque ! A force d’entretenir une dépendance à ce pentacle et de renvoyer négligemment ceux qui s’accumulent derrière toi, derrière ta stabilité de façade, en direction de la montagne, voilà que la montagne pourrait bien s’effondrer.

Cette combinaison de cartes suggère notamment de revoir les interconnexions entre ce qu’on associe aux pentacles et à l’élément terre : corps, santé, travail, maison, structure, ancrage, apprentissage, (co-)organiation pratique, cocooning, stabilité, précarité matérielle,… Comment interagissent ces éléments ?

Comment te positionnes-tu par rapport : à l’austérité, à la gentrification, à la fermeture des squats, au non-remboursement de certains soins de santé, aux approches individualisantes et culpabilisantes de la santé, à la permaculture, à l’accès aux ressources en fonction de la classe sociale, de la « race », de la validité ? Pas que par principe, mais physiquement, matériellement, comment te positionnes-tu ? Sans invalider ta propre précarité, au contraire !

La carte de la Justice est une invitation à comprendre le monde, les rapports de pouvoir qui le traversent, comment tu en profites in-directement et comment ils te minent ? Au lieu de t’accrocher au pentacle comme à un poids mort qui empêche toute transformation (à ton niveau et/ou sociétal), inspire-toi de cette Justice qui sous-pèse et qui répartit.

Tu vois comme sa position fait miroir à l’As de Pentacles ? Avec tous ces personnages assis-es sur le sol ? En même temps, elle flotte. Elle prend le temps de considérer la justice et la justesse de ce qu’elle fait et pense en intégrant des considérations et des outils plus larges. Pas d’épée pour elle comme dans la majorité des cartes de la Justice. Il ne s’agit pas pour elle de trancher. Il s’agit de faire preuve de subtilités. Faire place à la nuance. Ne pas imposer de l’extérieur (elle-même ou en suivant des jugements/injonctions). Être du dedans. Se positionner.

Quitte à boire à la coupe. La curiosité peut faire mal. Elle peut mettre à mal tes certitudes. Elle peut aussi activer du changement. Avec l’(extrême)droitisation et les conservatismes qui détruisent en ce moment, activer le changement n’est pas facile. Mais rien n’est facile. S’accrocher à l’As de Pentacles ne l’était pas davantage, ça fonctionnait comme un répit de courte durée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :