Deux et trois d’épées: la confiance comme force

Il arrive qu’il faille cesser de te cacher derrière tes barrières et trouver le courage de parler, parler ta vérité, depuis les profondeurs, depuis tes parts d’ombres. 🔹 Ça fait mal, même si tu pratiques la vulnérabilité radicale. Il reste toujours des pans de murs pour planquer des blessures. Il arrive que tu aies absolument besoin de ton déni, des tes refoulement et de tes boucliers. C’est pas un problème. Et puis parfois seule la sincérité pourra te porter au travers de tes problèmes. 🔹II ne s’agit pas d’être fort.e. Il n’est pas question de contrôler tes peurs. Il s’agit de confiance, à travers toutes ces souffrances, ces doutes, cette dépression. C’est super dur à accomplir, mais tu sais quoi ? Tu mérites de t’offrir ta confiance. Et de l’offrir à certaines autres personnes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s