Grossir le tarot / le corps gros de la sorcière: Faire corps avec la Grande Prêtresse

Traduction d’un article publié sur Little Red Tarot dans le cadre de ma chronique Fat Tarot.
Avec les photos de Alice Impellizzeri et les cartes du Thea’s Tarot.


Tensions dans les épaules
Muscles sensibles
Sensibles et las
Le poids du monde sur tes épaules
Ça doit ressembler à ça
Et les secrets et les traumas
Et les murmures qui ont parcouru des siècles
Jusqu’à moi
Les ancêtres qui ne savent pas encore comment communiquer
L’ancêtre que je suis qui ignore comment transmettre
Comment recevoir et canaliser les énergies
Les rendre à la terre ou au cosmos
Au lieu de les stocker
Les libérer au lieu d’intoxiquer
Vaisseau, canal, fibre

Le poids s’impose
S’infiltre
Il rampe à travers mes épaules et ma nuque
Il lâche des décharges dans mon bras
Le poignet se resserre
Serre
Lourdement son emprise sur le crayon
Sa rage à peine contenue sur le clavier
Mais il faut contenir
Contenir, tenir
Cette rage qui dévasterait un univers
Prête à déferler
Sur le point de se déverser
Tenir
La contenir, infinie, en mon corps
Retenue
Du poignet, elle remonte,
Electrique
Jusqu’aux épaules, la nuque, le trapèze
Tensions et conflits
Qui s’emparent de la tête, la mâchoire, la langue
L’intérieur des joues, des plaies béantes

Lae Voyant-e voit trop de choses
Elle perçoit trop
Jusqu’à ce que les tensions obscurcissent sa vision
Réceptacle, perceptions
Non-dits
Yel ignore comment écrire
Yel est parasité-e
Ça grouille et reste coincé

_IMG FatTarot3B

Pendant des années
J’avais un processus d’écriture automatique compulsif
Entêtant, addictif
C’était pas un truc de médium
C’était pas des contenus qui avaient du sens sur le coup
Ils étaient comme détachés de moi
Dissociés
C’était pour moi des histoires et des voix
Qui peuplaient bruyamment un certain monde inconscient
Elles devaient sortir
De façon compulsive
Irrésistibles et doublées d’une fascination morbide
Je vivais dans la solitude et l’autodestruction
Au plus près de contenus mystérieux
J’étais l’écrivaine d’un univers qui me grignotait
J’assistais au processus dans un état de transe

Jusqu’au jour où
Je n’ai plus pu me permettre cet état
Jusqu’au jour où
Je n’ai plus supporté l’isolement
Jusqu’au jour où
Je me suis frayé un passage dans ce processus
Je suis devenue une voix
Une présence, parmi les autres
Trop présente pour que le flow persiste

Le charme était rompu
Tandis que j’écrivais moins
Ma main est devenue un lieu de tension
Un nœud de tension
Une pelote emmêlée

Sous-tendant la posture de Lae Voyant-e sur la carte
Une concentration intense
Localisée dans les épaules
Appuyée, empreignant ses muscles
Marquant sa peau
Et, cependant, fluide
Ne nécessitant pas le moindre effort

_IMG FatTarot3C

Je me pose parfois dans le noir
4 de coupes
Je m’assieds avec ma tasse
En contemplation
En mouvement dans la nuit
Dans ces instants de flottement
Je laisse tout venir à moi
Paisible
Gestionnaire de mon isolement
Sereine

Je suis isolée
J’ai besoin de l’être
Sans ça,
Bien trop de messages se rencontrent
Disjonctent
Ils grésillent, ils envahissent et conquièrent mes épaules
Ma nuque, ma tête, mon front, ma mâchoire, mon menton
Mon cou
Alors que posée dans la nuit
Bercée dans un bain
Tout cela coule
Un flux à capter
Des couleurs, des étoiles, de l’eau, de la sagesse
Des absurdités, des cris, des chansons
C’est alors que je me sens entière
Quand je n’essaie pas de dissocier les choses
Moi, les voix, les énergies, la peau, les poils, les muscles, les étoiles, les vies, les êtres
Les tensions coulent
C’est la grâce, pas la rage, qui se déverse
L’Etoile

_IMG FatTarot3D

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :