Votre avis NOUS intéresse

publication initiale sur mon blog Grosse Fem: 25/03/2018
Votre avis NOUS intéresse

Je voulais écrire un texte court et précis pour un open mic il y a quelques mois. C’est devenu super long en quelques heures (et impliquant beaucoup de travail en aval pour réorganiser, vérifier ce que j’avançais, ne pas partir d’une position de jugement, affiner la narration, etc). Je l’ai abandonné.

Je vous le livre quand même en état, sans structure mais avec un fil rouge. Il est destiné à être lu. Il y a plein d’intonations et de changements de voix qui sont perdus sous cette forme. Mais c’est pas inintéressant. Ça ressemble à une conversation ordinaire entre ma butch et moi, la télé en fond sonore, les trucs qu’on lit sur les réseaux sociaux, nos réactions et les mails des services clientèle. Cacophonie ordinaire. Les voix qui se diluent. Le rouleau-compresseur qui continue.


Votre avis nous intéresse.
VOTRE avis NOUS intéresse
Le b.a.-ba de la com, ça marche à tous les coups
Ton avis à toi, pauvre client-e,
Toi qui te sens perdu-e dans la masse
Des consommateurs-trices ébété-e-s
TOI, tu nous intéresses
On t’écoute
Nous, on
On te dira pas qui on est
Mais tu le sens qu’ON est là pour toi
Avec notre logo rassurant,
Nos couleurs pétantes et fades à fois
(on peut faire ça ok,
roiiis de la com on te dit)
Nous voulons que tu nous dises ce que tu penses

 

Ok, en vrai nous,
0n est juste en train de profiter de tes thunes
Mais on a un super service client
pour te faire croire en notre « nous »
Une fois que t’auras envoyé ton avis au dit service
Tu recevras une enquête pour juger ce « nous »
Les petites voix, les petits doigts sur le clavier
Du service client en fait
« Nous » est tout en souplesse tu vois
T’as pas aimé son accent arabe ?
Elle avait une voix trop aigüe ?
Tape 1 pour très insatisfait-e
Et demain yel est dehors

***

tumblr_inline_p6966ivckp1qj0h5y_540

Dis-moi ce qu’il y a dans ton assiette
Je te dirai qui tu es
Dis-moi et j’attribuerai des valeurs morales à la bouffe
J’en ferai un marqueur social
La malbouffe c’est pour les pauvres
On devient une génération de gros-ses
Le monde court à sa perte
Il se « crétinise »
Débarrassons-nous des QI de moins de 110
C’est pas assez classe moyenne
Démarque-toi donc tu seras
Gagne des points de respectabilité
Sois au régime
Mange bio pendant que tu respires l’air pollué
Achète de l’avocat venu du Pérou
Parce que c’est trop bien l’avocat
Et l’impact de son transport
Et les 1000 litres d’eau pour 3 avocats
Plus d’eau pour les habitant-e-s de la région
C’est pour le bien
De la hipsterisation de la bouffe
C’est pas grave, c’est pas nous
Puisque nous, c’est sain

***

C’est ici, c’est bien
Lae blanc-he fera quand même un selfie avec ces autres
« avec un grand A(h), tu vois c’que j’veux dire ? »
Lors de son prochain voyage pour rencontrer
Lae shaman local-e
La médiation a changé sa vie
Le détachement, c’est bien
C’est fou tout ce que tu peux endurer
Inspire-expire
Tu es ancré-e
Les autres n’ont plus que des avocats à bouffer
N’empêche, l’avocat c’est trop bon quoi

****

tumblr_inline_p69696gxax1qj0h5y_540

 En vrai, tu critiques les pratiques des autres

Tu fais pareil
Tu critiques
Tu te distingues
Je le fais, on le fait, on galère
Il n’y a pas de bons choix
Tous sont dictés par le capitalisme
Il n’y a pas de pureté
Pas du dehors
Ce n’est pas en te différenciant de la masse
Par ta consommation que tu changes le monde
Mais tu te donnes l’impression
De t’en sortir

Je porte du Primark
C’est pas mal, c’est pas cher
Y a ma taille, c’est pas courant
J’ai vu des caissières qui pleuraient là-bas
Parfois je leur parle
Lae superviseur-se arrive
Qui peut encore parler ?
Qu’est-ce qui rapporte le plus ?
Est-ce que tu crois qu’un truc plus cher
Est fait dans de meilleures conditions ?
L’industrie de la mode
Est construite sur l’exploitation
Humaine, animale, environnementale
Cette chemise à 150 boules
Et fabriquée à grands renforts de solvants
Qui polluent l’unique lac d’une région
Et qui détruisent les poumons des ouvrièr-e-s

***
Mais ouais
Ouais ouais
Primark ça craint grave
Comme Aldi, genre
C’est pour les pauvres
Les pauvres savent pas comment consommer
Les pauvres s’emballent
Sont irresponsables
Il faut taxer les sodas c’est plus possible là
Gucci a mis en place des politiques pour l’écologie
Gucci et le cuir
Gucci et le CO2, le réchauffement climatiques
Les composants toxiques dans le traitement
De ces peaux animales
Si tu peux payer plus, les crocodiles
Elevés en captivité dans des fermes australiennes
Pour Hermes
Ethique pas franchement garantie
Pan pan dans le crâne
Deux cm d’épaisseur
C’est pas chose aisée
Au Texas, c’est à la hâche, tout en douceur
Et puis solvants, tannage, polissage et tout ça
Au Vietnam
So frenchy darling
60 000 euros bing bing
Tu te demandes encore c’est qui le « nous » ?
Qui est riche ?
Nike, Tommy Highfilger et Abercombrie
Travaillent avec le même sous-traitant
Qui a déversé des eaux usées bourrées de chrome
Dans les rivières
Avant de déménager dans une autre province chinoise
Ou l’eau manque encore plus aux populations

Condamner les pauvres ici
Pas les victimes de l’industrie de la mode ailleurs
Il n’y a pas de petite échelle
Plus de 1100 personnes sont mortes
Dans l’effondrement du Rana Plaza
Primark C&A Mango H&M Benetton Carrefour Auchan Camaïeu
Rana Plaza

Critiquer l’industrie de la mode et de la beauté
Facile
C’est connoté féminin
Ces écervelées qui croiraient tout et n’importe quoi
Ma bagnole méga chère et ultra-polluante
Mon smartphone rempli de minérais extraits
Dans des conditions terribles en RDC
Il a un style épuré
Le design de mon hyperconnectivité
N’a rien d’une violence coloniale, ok ?

***

Ta pureté tu peux te la mixer
Dans ton jus smoothie détox
100% moi je suis mieux que les autres
Je l’ai fait moi-même
Mais le système est bien en place
Santé !
Un petit shot de soja dans ton granola ?
C’est Monsanto qui sponsorise,
Fais-toi plaiz
OGM mais 100% bio te dis-je

Je me démarque des autres
Donc je suis
Mais j’aime pas les marques
Sauf celles qui font du green-washing
Leur implantation dans les colonies en Palestine ?
Oui mais c’est bio
Les Gazaouis n’ont pas besoin d’eau, si ?

Quoi, tu prends du paracétamol ?
Déconne pas avec ça,
Les huiles essentielles, c’est le top
Une vraie alternative
Les plantes
Ça nous reconnecte à la nature
Je sais pas à quoi ça ressemble du tea tree nan
Mais je me sens connecté-e t’sais
Il faut des tonnes et des tonnes de feuilles ou de fleurs
Pour faire certaines HE
Mais c’est naturel, tout va bien
Prends de la bio surtout hein parce que sinon ça sert à rien

Oui peut-être que quand la mode sera passée
Les agriculteurs-trices locaux-les auront juste à se débrouiller
Avec les sols appauvris par la monoculture
Mais tant que ça me connecte à la nature
Plusieurs dizaines de kilos de plante
Pour mon précieux flacon

***

Je fais mes produits cosmétiques moi-même
Rien de plus facile
Il suffit d’avoir les bases
Mais tu trouves ça partout maintenant
Huiles végétales, huiles essentielles, macérat
J’ai trois armoires remplies
C’est accessible à tout le monde
Prends du bio hein
C’est quoi, 7 euros les 10 ml max
Sérieux, c’est rien qu’une heure de ton salaire quoi

***

tumblr_inline_p696c0ull11qj0h5y_540

Marketing participatif
Note note note
Plus besoin de faire de la pub
La pub, c’est toi !
T’aimes pas la serveuse
Le pouvoir, c’est toi
Virée
Trop vieille

Ubérisé-e
C’est la liberté
Auto-entrepeneur-se
Rouler plus vite
Le salariat
La mort

En fait
Est-ce que c’est plus facile quand ton travail
Dépend d’un abstrait patron,
D’une boîte un peu floue
Ou quand tu peux identifier
La hiérarchie
Comme le pouvoir, les abus, la violence
Se répercutent à tous les échelons
Note note note

T’as commandé sur Amazon
Parce que bon t’aimes pas
Mais après tout
C’est pratique, c’est rapide
Y a vraiment tout
Et les précaires qui logent dans des tentes devant les dépôts
Bein tu les connais pas
C’est comme les réfugié-e-s
Et yels peuvent déjà être content-e-s d’être en Europe
Puisque l’Allemagne a accueilli à bras ouverts
Une main d’œuvre taillable et corvéable à merci
(Main d’œuvre, c’est pas des gens si ?)

***

Enfin bref, la-le facteur-rice a paumé ton colis
Le facteur n’est plus un facteur c’est un livreur
Ubérisé-e
Fatigué-e
Le patronat n’existe plus
Vive le patronat plus caché que jamais
Il faut introduire une réclamation madame
Pour répondre à notre enquête de satisfaction tapez 1

On exploite nos livreurs
Yels font de la merde
Le service clientèle ne peut pas t’aider
C’est pas plus sa faute que celle du—de la livreur-se
Tu vas pas être content-e de ce qu’elle te dit
Mais on te rappelle juste après l’appel pour que tu nous dises
que c’est les gens au bout du fil
Les incompétent-e-s,
Pas « nous »
Enfin, « nous », nos petites mains précaires
Pas « nous », les invisibles

***

Son burn-out c’est sa faute
Yel a pas les épaules pour
Pas assez productif-ve
Pas assez rapide
Pas assez peu importe
Lae psy lui dira qu’yel est trop
Trop dévoué-e
Trop impliqué-e
Trop sensible
Trop et Pas assez
Injonctions contradictoires

Mais la structure n’a aucun problème
Ce sont des inadapté-e-s
Les travailleur-ses, auto-entrepreneur-e-s, chômeur-ses
La structure n’a pas d’auto-réflexivité
Elle est désincarnée
L’entreprise n’existe pas
Son corps
Les maillons de la chaîne,
Tape 1
Yel est viré-e
C’est participatif, c’est révolutionnaire
Ceci est une révolution
Bouffe des pommes hein, c’est sain
Apple veut ton bien
Et le grappin sur les mines de lithium
C’est pas fair-trade
Tu ris, une révolution
Mac, ton maquereau, ton boss
Ton cerveau
Bientôt, toujours plus dans ton corps, des lunettes, des lentilles
Ton corps t’appartient

Ton burn-out aussi
Ta fibromyalgie
Ton asthme
Ton dos en vrac

***

Partout
Associatif aussi
On joue sur ta fibre militante
Faut tout donner à la cause
Et taire les violences à tous les étages
Tu vas pas salir la lutte quand même ?
Tu ne seras pas un-e parasite à ce point
Prouve ton militantisme, purée
Chefaillon-ne
Ton-ta boss est accro à l’attention des médias
Yel se sent pourri-e
Tu la menaces avec ton talent
On t’embauche pour ta créativité
Mais laisse-la dans le rang
Ordonnée, la créativité, quoi

Tou-te-s les collègues y prennent part
Partout
Privé, grand ou petit
Associatif
Fonctionnaires
La danse morose du harcèlement
Personne n’y échappe
On est l’incarnation du système
Il a infiltré nos corps
Nos réflexes
Il nous façonne
On le façonne
Avec des grands mots c’est des biopolitiques
Des savoirs-pouvoirs
Des trucs comme ça je crois

Productivité
Confidentialité
Tu parles, je te nique ta réputation
Est-ce que c’est clair ?
Ce mouvement social se doit d’être exemplaire

Les improductif-ves n’existent plus
Dans cette boîte, dans cette asso
Ceulles qui sont parti-e-s, ceulles qu’on a jeté-e-s
Ces faibles burnoutisé-e-s
On ne dit pas leur nom
Yels n’existent plus
Tabou
Prouve ta résilience
Sois productif-ve et docile

***
C’est comme les handicapé-e-s
On veut pas les voir
Sauf s’ils gagnent aux JO
Quelle inspiration pour les valides
Quels efforts pour justifier une normalité
Dignement gagnée
C’est pas les folles-fous qui sont folles-fous
C’est la société
Le truc invisible
Ta souffrance à toi
Tu la ravales
Tu piges ça ?
La lutte anticapitaliste efface ta douleur
Efface ton anormalité
Ne la revendique pas
Combat le grand méchant système
Les patron-ne-s
Tu connais pas la productivité de la lutte ?
C’est pourtant simple :
Puisque le néolibéralisme fonctionne sur l’individualisme
On va créer un combat collectif
Au détriment des expériences des individus.e.
Plonge-toi dans le combat, plus vite que ça
Francken n’attend pas
Il faut faire tomber le gouvernement
Plus vite que ça

Au syndicat de l’autre côté du guichet
La personne a des cernes jusqu’aux orteils
Elle te conseille mal
Sous pression, harcelée
Dégoûtée de ne pouvoir aider
Mais de se faire gueuler dessus
Insomniaque
Charles Michel dort bien

***

La masse est insomniaque
Mais c’est pas le bruit des bottes qui foulent les pavés
Qui perturbe le sommeil
C’est la productivité
Les réfugié-e-s
Les sans-papier-e-s
Les migrant-e-s
Les étranger-e-s
Les gens des quartiers
Les pédés
Les gros-ses

La masse est insomniaque
Le capitalisme au bout du rouleau
Nous tou-te-s
Ecrasé-e-s
Le fascisme n’a plus qu’à avancer
On est impuissant-e-s
Lessivé-e-s
Epuisé-e-s
Enfin, tu sais l’huile essentielle qui fait des miracles ?

(la coke dans les toilettes)

***

tumblr_inline_p696ffec9y1qj0h5y_540

Marche au pas
Note note note
Donne des points
C’est participatif
Fais-toi une place
Assimile-toi
Résilience on t’a dit
Produit
Consomme
Hop hop hop
L’extrême-droite va résoudre tous vos problèmes
De Block te dit que ta maladie existe pas
Ta gueule après tout
L’incapacité professionnelle est un mythe
Vous êtes trop fainéant-e pour bosser
Soyez résilient-e merde
Tu bosses donc tu es
Prouve que tu bosses pour être
Prouve-nous jusqu’où tu es prêt-e à aller
Balance ta-ton collègue
Dénonce le livreur, la livreuse
Le chien-ne des voisin-e-s, ça chie
Trouve des coupables

***

Le patronat est invisible
Il prend les thunes
Tu ne vois que ses pions
Tu es son pion
Tu trouves des faux coupables
Ta collègue
Ton voisin
L’étranger-e
Participe
Incarne
Tu es le rendement
Tu es différent-e

Ton boss est juste comme toi ?
Tu es responsable de ce que tu bouffes
Pas de quoi être désemparée
Contrôle à porter de clic
Gestion tactile

***

Télé. Journal.
Nouvelle appli pour payer avec ton smartphone
La porte-parole de bancontact te dit que c’est bien
Micro-trottoir
Point. Sujet suivant
Tes données ? Qui détient tes données ?
Ton smartphone est une extension de toi
C’est privé
La politique de confidentialité
Personne la lit
De toute façon, google sait déjà tout
Sujet suivant
Tes ordonnances sur ton smartphone
Même topo
Les plus grands expert-e-s c’est les porte-parole
Les chargé-e-s de com

Elle est blonde elle a l’air gentil comme tout
On peut lui faire confiance
Les patrons sont invisibles

Pas besoin de réguler l’invisible

Ton avis nous intéresse
Tu es impliqué-e
Cette application a accès au micro de ton téléphone
Tu vois c’est sérieux
Ton avis nous intéresse
Avec qui tu couches
Ce que tu penses du gouvernement
Les médocs que t’ingères
Comment tu consommes
Votre code postal ? Votre numéro de téléphone ?
Tout est encodé
C’est une carte de fidélité
Des réductions ? On fait plus ça
Mais on vous tient informé-e
Vous nous intéressez
Informé-e de ?
On vous tient
Sous surveillance

Nommer ce « on »
Les « on »
Fissurer
Recommencer

Illus: Next World Tarot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s