Tirage collectif. Le Soleil, Le Fils de coupes, La Fille d’épées.

Le soleil à l’envers croisé par le fils de coupes. Quelque chose te retient. C’est pas loin pourtant. Tu pourrais profiter pleinement de ce qui t’arrive.
La situation est complexe et imparfaite parce que la perfection n’existe pas. La perfection est l’obstacle que tu te fabriques avec beaucoup de conviction afin d’entretenir ton insatisfaction. Ton perfectionnisme n’est rien d’autre qu’une barrière mentale (et bien réelle et pas là pour rien, on est d’accord). Ton intransigeance t’isole de conspirateur-rices précieux. Tes idéaux entravent ta capacité à infuser chacune de tes actions de changements et de vérité.

Le Fils de coupes en remet une couche. Tu te focalises sur ta vision pure que tu refuses de confronter à la réalité. Tu as l’impression que toute forme de pragmatisme équivaut à se compromettre, vendre son âme au capitalisme, baisser les bras, s’abaisser à moins que ce que tu vaux ou des trucs comme ça. Tu chéris tes fantasmes. Tu regardes leurs reflets à la surface du liquide dans ta coupe. Tu ne réfléchis plus que toi. Tel-le Narcisse, tu risques d’être absorbé-e tout-e entière par ton obsession, ta vocation, et ton égo, finalement, qui ne supporte aucune concession.
Si tu lèves la tête maintenant, tu verras pourtant ce soleil qui n’éclaire pas que pour toi. Ses rayons englobent plus loin. « La » vérité n’existe pas pure. Elle n’est pas brute. Tes vérités méritent que tu honores aussi tes tâtonnements, tes pas de côté, tes brusques marche-arrière, tes crises de tétanie, tes échecs et ta recherche de complices et d’ami-e-s aussi utile qu’elle est parfois foireuse. Ne méprise pas ces processus. Apprécie la complexité.

Le conseil de la fille d’épées? Baisse le volume des idées qui miroitent dans ta tête. Diminue le boucan de tes ambitions. Revois la naïveté de certains de tes rêves à l’épreuve de tes expériences. Renonce à te gonfler l’égo de tes certitudes. Discute plutôt ou lis ou vas vers des personnes qui te bousculent sans te bouleverser. Teste au lieu de chérir une perfection inconditionnelle. Émousse ton épée. Elle n’en brillera pas moins 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s