Règles, tarot, écriture automatique

L’Hiérophante.

A la lisière de la forêt, un corps n’est pas fait pour durer.
Dans l’entrebâillement de la porte, tu demandes un gage avant de passer.
Un sacrifice en échange des clefs.
Un corps n’est pas fait pour durer, éphémère.
Les os s’entassent au gré des tourments, au fil des vies.

wp-15811749324648847034220291488125.jpg

2 d’épées

Je suis cachée et sans cesse renouvelée. Je suis protégée par des sorts dont on a perdu la mémoire, des compagnons dont on a perdu le nom. Ma défense, une fois accordée, ne saurait faillir. Ma vengeance… Pour tout ce qu’ils peuvent en retenir… Elle retentit. Elle passe inaperçue. Ses soubresauts entament l’épaisse couche de glace sous leur pied. Je suis cachée. Je suis givrée.

wp-15811758311683432151722973593941.jpg

As d’épées + L’Etoile

Tu compartimentes. Je détruis tes dossiers. Je mélange. J’agite. Tu tries. Je détruis. Je retourne aux détritus. Je m’étends. Je rampe sous la surface de tes rêves. Sauras-tu me reconnaître ?

wp-15811753214446206137508625345965.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s