Pendant le confinement: roi et reine de pentacles et 7 de bâtons

Instincts de survie en vrac. Condescendance au taquet. Les gens ceci, les gens cela. La misanthropie qui menace. Se sentir menacé.e. L’être vraiment. Rugir. Se terrer dans un recoin de son ombre, terrifié.e par ses propres cris. Besoin de prouver. Besoin d’achever. Besoin d’établir ce qui est vital.
Cramer son énergie à enchérir sur cette part de soi qui veut se débiner, celle qui veut contester, celle qui veut foutre une raclée au virus, celle qui veut juste chialer et purée mais qu’on lui foute la paix, celle qui décrypte les oppressions qui aggravent et qui veut tout changer et celle qui hurle, celle qui rugit, celle qui refuse le sommeil. Cramer son énergie.

Le Roi de Pentacles, yel crame rien du tout. Yel élargit. Yel enlève les déchets qui s’amoncellent autour de la rage. Yel déplace ce qui la cantonne. Yel rassure. Yel patiente. Yel assemble. Yel rassemble. De tout ce qui éparpille, yel construit. Là une perle. Ici un pétale. Quelques branches étalées. Yel rassemble et yel bâtit. De quoi demain sera fait ? Le roi de pentacles n’a pas de perles de cristal dans tout ce qu’il amasse. Avec yel, la préparation est au rendez-vous, pas la prédiction. La solidité est un fait. Est-ce que ce sera suffisant ? Pfff (*éteindre les incendies du 7 de bâtons*). Au moins, c’est rassurant.

La reine de pentacles, la saison du taureau. Pas sans crainte. Pas sans cadre. Être encore humain.e. ♉
C’est un bout décousu d’une histoire en court. Être encore humain.e.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s