S’identifier aux 16 figures pour se les approprier

C’est une chose d’envisager les figures (ou cartes de cour) du tarot comme des aspects de nous ou de la personne pour qui on tire les cartes, mais c’en est une autre d’appliquer leur sagesse dans nos tirages.

Pour revoir les bases, tu peux relire cet article
Apprendre le tarot: Les figures

Le voyage dans les figures

Lorsqu’on apprend le tarot, on retrace souvent son propre voyage du Fou à travers les arcanes majeurs. On applique des facettes de chacune des 22 cartes à des événements, étapes ou périodes de son parcours de vie.

Quand a-t-on sauté le cap, telle la Folle plongeant confiante dans l’inconnu ? Qu’a-t-on ressenti quand tout s’est effondré autour de nous comme la Tour ? Quand a-t-on pris le taureau (enfin le Bélier) par les cornes pour structurer notre existence et faire advenir nos objectifs à l’image de l’Empereur ? Comment a-t-on vécu la sérénité de l’Etoile qui enfin a pointé le bout de son nez après des épreuves ?

On peut approfondir notre relation avec les 16 figures en les rattachant à des éléments de notre vécu. Je me prête au jeu dans cette vidéo. J’associe chaque carte à un état d’esprit que j’ai (eu) ou que j’aimerais avoir, à un trait de ma personnalité, à des centres d’intérêt, etc.

Grâce à cet exercice d’identification aux figures, on va au-delà de la connaissance théorique des cartes, quitte à bricoler un peu pour que ça colle à notre parcours. Elles deviennent des compagnes avec qui on noue des relations fortes. Si ça t’arrive de caler quand tu tires un personnage de cour comme carte du jour ou dans un tirage, tu auras sans doute plus d’inspiration pour te situer sur le spectre de ses significations après avoir pris l’habitude de lae voir apparaître comme des aspects de toi au quotidien.

Un ensemble

Comment incarne-t-on 16 figures complexes à la fois? Evidemment, une partie de ces cartes fait sans doute une sieste dans un coin de ta psyché pour le moment! Je considère ces 16 cartes comme des parts de nous qui sont toujours là, même si elles ne sont pas toutes activées en même temps ! Une carte pas, mal ou trop activée continue de faire partie du tableau. C’est pour ça que chacune des 78 cartes réfère à un spectre de significations ( y compris ses aspects « renversés » pour les personnes qui lisent les cartes à l’envers).

Si l’astrologie te parle alors tu peux approcher les figures comme tu le ferais avec un thème natal. Tu as toutes les maisons, tous les signes, toutes les planètes. Quelle quantité d’archétypes! Certains sont plus présents que d’autres. Certains aspects de la charte de naissance sont dominants comme les cartes de cour auxquelles tu t’identifies le plus. Certains sont difficiles à cerner à cause de leur emplacement ou aspects. D’autres semblent au repos la plupart du temps jusqu’à ce qu’un gros transit vienne réveiller cette partie de ton thème qui devient alors prédominante ou que tu conçois alors sous un jour radicalement neuf.

Quand des figures t’évoquent davantage ton entourage que des parties de toi, l’analogie du thème astral peut aussi t’éclairer. Tandis que des maisons, les signes qui les gouvernent et les planètes qui s’y trouvent font référence à toi, d’autres endroits de la charte montrent davantage des gens avec qui tu relationnes ou des dynamiques sur lesquelles tu n’as aucun contrôle. Tout renvoie vers toi, mais tout n’est pas toi.

Leur poser des questions

Pour mieux comprendre ta relation avec les parts de toi symbolisées par les figures, il faut les interroger! Ce genre d’exercice oriente en priorité vers un tarot introspectif ou d’exploration de soi. Même si c’est pas la pratique du tarot qui te parle le plus, ces questionnements peuvent t’être utiles pour approfondir ta relation aux 16 cartes. Et donc tes tirages en général !

Comme je le fais dans la vidéo, n’hésite pas à creuser ton histoire à travers les figures de plusieurs jeux. En fonction de la représentation de cette figure, elle peut t’évoquer des souvenirs très différents.

J’utilise les 16 titres de cartes dans les exemples qui suivent. A toi de les remplacer pour la figure que tu étudies !

  • Quand et comment ai-je été lae page de coupes dans le passé ? Quel est l’état de ma relation avec la part de moi qu’iel représente à ce jour ? Comment est-ce que j’espère m’y connecter à l’avenir ?

  • Ecris une lettre à tes « auto-ancêtres » (toi il y a x ans ou dans x ans) en utilisant une/des figures : Chère Reine de Bâtons, Merci pour x, y, z. Tu en as chié pour a, b, c. Je ne t’ai pas toujours choyé.e mais… Je m’engage à t’honorer en… Je vais te rendre la vie plus facile grâce à…

  • Quelles figures ne sont pas activées en moi pour l’instant ?

  • Pourquoi dorment-elles (peur, lassitude, déconnection, je suis passé.e à autre chose, j’ai du mal avec yel, etc) ?

  • Comment rétablir le lien ?

  • Si c’est son élément qui n’est pas très équilibré dans ma vie pour l’instant : comment faire plus de place pour les pentacles ? Que puis-je mettre en place pour inviter les épées ? Puis-je inviter les 3 autres figures de coupes pour équilibrer lae Roi de coupes ?

  • Comment réveiller lae Cavalièr.e de pentacles ? Si iel veut juste que je lui foute la paix, puis-je écrire une lettre à cette partie de moi qu’iel ouvrira quand ça lui chantera ?

  • Parmi les figures qui me représentent mieux que lae Reine d’épées à ce stade de ma vie, qui pourrait interagir avec iel pour établir un contact ?

  • Comment pourrais-je incarner librement lae Page de bâtons juste pour une journée ? Quels vêtements porterais-je ? Qu’est-ce que je mangerais ? Pour quelles activités opterais-je ?

  • Comment harmoniser ma relation avec lae Roi de pentacles si iel est trop ou pas assez développée comme trait de ma personnalité à ce stade ?
  • Quels aspects destructeurs de la Reine de coupes m’encombrent ? Quelle figure puis-je inviter plus souvent dans mon quotidien pour contrebalancer ces effets qui me gênent ?

  • Comment soigner ma relation au Cavalièr-e d’épées ? Comment lui mettre des limites ? Est-ce qu’une autre figure peut m’y aider ?

  • Si je ne suis plus à l’aise avec certaines manifestations de la Page de pentacles dans mon quotidien quitte à éclipser d’autres facettes, comment puis-je lae laisser s’exprimer autrement ? Comment favoriser d’autres expressions de cet archétype ? Comment recevoir sa sagesse par d’autres voies ? Comment visiter d’autres facettes de cette figure ?

  • Comment désamorcer mon Roi d’épées quand iel s’emporte ?

  • Comment écouter le chagrin de la Reine de pentacles sans qu’il me déborde ?

  • Quelle figure peut calmer maon Cavalièr-e de pentacles ? Quelle figure peut vitaliser maon Cavalièr-e de bâtons ?

  • Quels mécanismes sociaux m’empêchent de me connecter à certains aspects de maon Roi de bâtons ? Comment valoriser cette part de moi silenciée ?

2 réflexions sur « S’identifier aux 16 figures pour se les approprier »

  1. Merci pour cet article passionnant. C’est vrai que les figures sont les grandes oubliées des analyses du tarot et c’est bien dommage. Je les vois comme très terre à terre, cartésiennes et elles m’aident en général beaucoup dans les aspects matériels de ma vie, ceux avec lesquels je suis le moins à l’aise d’ailleurs. 😅
    En tout cas je garde ton article précieusement pour m’y référer plus tard…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s