6 de coupes. Compassion

La douceur inspire nos gestes
Le respect enveloppe sans conteste
Nos contributions

Dans le mouvement en frictions
De l’échange
Et dans les frissons, lentement
L’on chante, l’on change

Lentement, lentement, lentement

Le soin anime nos membres
Révèle l’ensemble
Les interactions, tendres,
Réveillent le mycélium

Doucement, doucement

Les fils de la mémoire sous-tendent
Invisibles, puissants,
Les ponts entre les écosystèmes
Les imbrications entre les sphères
Ils rassemblent, fiables, savants
Ce(s) monde(s) foisonnant(s)
Dont la division est un mythe, un piège
Dont les liens n’ont rien d’un mystère
Tout au plus des omissions

Que contrent nos incantations
Caverneuses, douces, respectueuses, emmêlées, revigorantes


Écoute, écoute, écoute
Ça vient de loin
De souffrir ensemble
Mais surtout de (sur)vivre ensemble
De se souvenir ensemble
De se défaire comme on s’est tissé.e.s
Ensemble
Écoute,
La compassion s’écoule dans les 6 coupes


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s