Hekate et lunaisons

Pour Hekate de la Nouvelle Lune🌙

L’œil aguerri du faucon
Toi qui assistes de très loin
Entourée des tiennes
Maîtresse des covens
Ou dans le silence des dunes
Marcheuse de la solitude

Hekate-Artemis
Tu assistes
Tu vises d’une main assurée
Ta lance ne manque pas une cible
Bouillante
Ton arc tendu condense les passions

Les routes n’ont aucun secret pour toi
Hekate des oracles
Reine des armes et de l’armoise
Gardienne des équilibres
Entre les mondes, les éléments, les créatures

Hekate, tu ajustes
Aux croisements
A l’orée
Dans les clairières
Gardienne du sacré
Divinité des déchets
Protectrice des enchanteresses
Justicière au jugement aimant
Même quand il est sans appel

Tu confies le croissant de la nouvelle lune

Lire la suite « Hekate et lunaisons »

Le Diable + 3 de pentacles + Souris et cignogne: précaution

Dans tes expériences entre les mondes, il y a du danger. Certaines opérations te vident de toute ton énergie. Ton corps encaisse certains actes. Dans tes expériences entre les mondes, pour toute la puissance de ce que tu rencontres, il y aura autant de jugement et d’ostracisation comme prix à payer par ici.

C’est normal. Ton chemin n’est pas facile. Ton chemin est exigeant. Auprès d’un arbre j’ai  entendu cette phrase: « c’est d’autant plus parce que c’est couru d’avance qu’on a besoin d’intransigeance ». Par rapport au capitalisme et à la destruction de l’environnement. Par rapport à l’hétérocissexisme. Par rapport au racisme. Sans aucun doute ! Mais aussi par rapport à soi-même. Lire la suite « Le Diable + 3 de pentacles + Souris et cignogne: précaution »

Review White Fox Oracle

There’s a video in French and written review in English below. La vidéo est en français tandis que l’article ci-dessous est en anglais. Je réponds aux mêmes questions (mais pas forcément de la même manière).

The White Fox Oracle is an indie oracle deck created by Sabine Cazassus aka Zedoras.

  1. 3 things I love the most about it.

Even though I’ve only been using it for a few days, I can answer with no hesitation:

  • Its generosity! At once, it’s obvious Sabine put a lot of work and love into it. She wants us to receive this deck as a companion. And it shows! It’s simultaneously straight-forward and sweet. In the texture as well: the mate cards’ softness feel like a comfy duvet. The vibe of radical softness and generosity reverberates in the colours. It’s not just a cute deck: the palette of greens, blues, teal alongside warmer tones ranging from yellow to a warm pink wrap the deck in an elemental atmosphere. wp-15818558875162278653883527349225.jpgThe presence of the elements is further confirmed with 4 animal cards who appear to work as guardians of the 4 elements. Besides, it’s worth noticing 3 « realm » cards, representing the animal, vegetal, and mineral realms. The White Fox Oracle is inhabited by some strong spirits – or helpers who might guide you to the spirit-world. For those who want to use it this way, it favorises interactions with « the Invisible ». Very witchy indeed! 😊
  • From there on, you can perhaps guess 2 of its other qualities.

wp-15818559139086569567849252269696.jpgIt’s comprehensive. Its 50 cards cover a wide range of topics from trivial (although it’s not a mere a daily-life-oriented oracle deck) to sacred. Including relationships (social medias, friends, environment, deities, with yourself and so on), creativity and knowledge, weather and seasons (metaphorically or matter-of-factly), all kinds of travels, mental and emotional circumstances, and much more. A generalist deck, to sum it up. It’s rare enough in an oracle deck to highlight it.

It’s interactive. It’s meant to be, and it really works that way. In the LWB, the statement is clear: we don’t get so much information, we’re supposed to get to know the deck.wp-15818560540177341752250558678776.jpg I know it can be overwhelming! However, we’re not left to ourselves because the whole conception enables us to get to know (hear, feel, see…) the White Fox Oracle. It’s friendly, not impressive. There are a couple of keywords for each card you can refer to if you feel stuck. And, well-hidden, link to an internet page provides more information about the author’s intentions for each of the 50 cards. The deck is gifted to us as a companion.

I’ve come up with a little theory. The White Fox Oracle comes with indications and clues but it will gain presence and strength in interaction with us, making it special. The WFO is therefore a deck it’s easy to personify. It seems to have a life of its own, just for us. I wouldn’t say I usually enjoy attributing a personality to a deck. With this one, it’s an organic process for me . Interactivity also mean I don’t only project unto it. It replies back somehow.

  1. 3 things I’m not sure about.

Lire la suite « Review White Fox Oracle »

Règles, tarot, écriture automatique

L’Hiérophante.

A la lisière de la forêt, un corps n’est pas fait pour durer.
Dans l’entrebâillement de la porte, tu demandes un gage avant de passer.
Un sacrifice en échange des clefs.
Un corps n’est pas fait pour durer, éphémère.
Les os s’entassent au gré des tourments, au fil des vies.

wp-15811749324648847034220291488125.jpg

2 d’épées

Je suis cachée et sans cesse renouvelée. Je suis protégée par des sorts dont on a perdu la mémoire, des compagnons dont on a perdu le nom. Ma défense, une fois accordée, ne saurait faillir. Ma vengeance… Pour tout ce qu’ils peuvent en retenir… Elle retentit. Lire la suite « Règles, tarot, écriture automatique »

L’art des selfies

J’élabore des selfies. J’en ai rien à foutre de l’art. Tu me verras parce que tu ne peux m’échapper. Nous sommes fait.e.s de chair et de de reflets. Nous sommes les rayons qui percent l’arrogance des apparences. Nous sommes les éclairs qui viennent à bout des protections, des coffres bien scellés. La perception de nous se réfracte. Nous sommes les fractures. Nous sommes les rayons.
J’élabore des selfies.

wp-15811750485283237119559291219325.jpg

4 de coupes + Valet de coupes

Exténué.e. Vidé.e. Qu’on me laisse seul.e avec mes pensées. Ronchon.ne. Déprimé.e. Niveau d’inspiration: entre 0 et moins 1000. Énergie stagnante. Idées puantes. Cerveau embrumé. Contractures. Bugué.e. Au bout du rouleau.

Tellement de coupes que j’ai tellement mais tellement la flemme de voir aujourd’hui. Toutes ces coupes que j’ai pas envie de boire. J’suis à sec. Rivière asséchée. Vidé.e.

J’arpente ses sillons, souvenirs du flow, labyrinthe de tout ce qui me sape le moral. Au détour d’un coup de cafard, une note m’intrigue, abandonnée sur le trottoir. Un coup de vent à peine perceptible la soulève. Elle atterrit sur mes bottines. Elle déverse des mystères sur mes orteils. Elle s’agrippe. Lire la suite « 4 de coupes + Valet de coupes »

10 d’élixirs (coupes). Ecrire

Un ordinateur. des doigts qui courent sur le clavier. l’inspiration qui pousse sur la carapace.

La fluidité des images que je capte avec des mots, que je fige mais déjà elles filent.
Loin devant. Ou derrière. Ou tout en dessous. Ou au-delà.
Disparues. Saisies. Jamais capturées. Inoubliables. A jamais. Comme l’odeur des pois de senteur que je cueillais enfant à la ferme dans le Pays des Collines.

Le soulagement. Les envies.

Je réalise seulement à quel point ça me manquait, un ordi, en particulier un ordi suffisamment compatible avec mon handicap.
Je respire.

wp-15811675009165316150826575273076.jpg

Magicienne, roue de fortune, as de pentacles

Tu as ce qu’il te faut ! Résilient.e, tu émerges à nouveau. Tu te déploies. Tu te veux sûr.e de toi, même si en vrai tu t’es ratatiné.e la tronche tant de fois que t’as l’impression d’être rabiboché.e de partout.

C’est pas comme si tous les obstacles disparaissaient comme par magie. Mais il y a un truc qui te porte. Une conjonction. Un appel d’air. Un soutien que t’espérais plus. De la solidarité là où il n’y avait que de la violence il y a à peine quelques semaines. Il y a du changement. Tu le laisseras pas passer.

Lire la suite « Magicienne, roue de fortune, as de pentacles »

C’est quoi être une sorcière?

Ma réponse à « C’est quoi pour vous être sorcière ? », une des questions posées le 16 novembre lors de la rencontre « sorcières et militance » organisée par charliequeen.org à Le Vecteur.

Sorcière, c’est un mot puissant (au moins autant qu’il est frustrant et fuyant) parce qu’il est polysémique. En raison de ses multiples sens, qui se confirment aussi historiquement, il est impossible de donner une définition définitive et générale de la sorcière. Cette fluidité qui fait que le mot nous échappe parfois est aussi ce qui en fait l’intérêt.

Pour élaborer une définition toute personnelle, informée autant par ma spiritualité que par mon parcours féministe…

Si je dois choisir des termes précis pour définir mes convictions et ma pratique, je dirais que je suis païenne, sensible aux mondes invisibles, intéressée par les pratiques liminales, avec un penchant pour le polythéisme. Si je réalise des charmes et des rituels, ce n’est régulièrement.
Je tire les cartes d’une façon intuitive et divinatoire. Je ne lis pas particulièrement l’avenir, mais j’utilise ce support pour accéder, avec le consentement de quelqu’un, à des informations auxquelles je n’accéderais pas dans mon état « normal ». Pour ça, j’active « les clairs » et je travaille avec ce que j’appelle « les guides ». Je me suis formée et j’ai beaucoup pratiqué pour ça. Mais je n’ai pas été initiée à la sorcellerie ou à la cartomancie au sens traditionnel du terme qui semble encore à ce jour impératif pour certain-e-s. Je n’ai pas la discipline de certaines sorcières. Je fais mon petit bonhomme de chemin assez éclectique dans tout ça.
Je dois dire que le terme sorcière, d’un point de vue spirituel, ne m’est pas utile en soi par rapport à d’autres comme païenne.

wp-15816000429738475879311701244697.jpg
En fait, à la réflexion, sorcière, pour moi, c’est ce qui fait le lien entre tous ces éléments d’une part et de l’autre le féminisme ou la militance plus largement. Comme un chaînon manquant.

Tout d’abord, ça crée un lien entre ma pratique et d’autres pratiques:

– je travaille avec Hécate, la reine des sorcières, parmi ses nombreux titres.

– Je m’intéresse à l’héritage de la chasse aux sorcières, même si ce féminicide visait avant tout des femmes et des personnes au genre déviant de la norme, et pas des sorcières.

-Sorcière historique parce qu’en travaillant avec l’invisible, j’accède à des contenus, des informations qui me viennent de l’époque. Et sans doute parce que je suis historienne de formation et j’aime fouiller les histoires.

– Sorcière historique parce que les luttes féministes se sont emparées de « la sorcière » comme une figure de proue depuis les années 60. Le terme sorcière, c’est un héritage féministe vaste. C’est une volonté de continuité critique. C’est de la réflexivité dans les luttes. C’est comprendre d’où on vient. C’est partager des savoirs et des soins en résistance à l’hétérocispatriarcat, au capitalisme, au racisme et au colonialisme, etc.

– Finalement  je me retrouve avec un héritage un peu éparpillé, pas forcément cohérent et parfois épuisant. Il y a des liens, certes, mais ils sont un peu discontinus. Il y a du queer, des pointillés. Lire la suite « C’est quoi être une sorcière? »

Garder les parts de toi tumultueuses

Si tu peux accéder aux parties tumultueuses de ta psyché, y a de fortes chances que tu puisses aussi en sortir. Oui oui même quand t’as l’impression d’être coincée dans tes tempêtes. Les ifs gardent l’entrée du cimetière. Et toi aussi, tu as des gardien.ne.s pour tes parties bien foireuses. En interagissant avec yels, tu peux rendre visite, explorer, errer et te perdre, mais aussi te casser sans demander ton reste au besoin.