Suspension et 8 de pentacles. Perspective et connaissances

Perspective. Comment gagner en perspective quand tout va vite, quand tout doit aller vite? Ça se précipite. Comment prendre le recul? Quand l’urgence est bel et bien présente, comment agir tout en prenant le temps d’analyser?

C’est le 8 de pentacles, le travail accumulé, tissé, partagé sur la toile, construit collectivement, organisé minutieusement qui te tient par-dessus l’urgence et, simultanément, dans l’urgence.
Déjà décortiqué. La toile est solide. Fiable. Pas besoin de s’appuyer sur les savoirs imposés, les savoirs construits à tes dépends.

Las-se de la voltige forcée… Tu te tournes vers les connaissances. Celles des autres, les tiennes, celles auxquelles tu tiens, celles qui te tiennent dans le présent. Le 8 de pentacles, l’expertise acquise par l’expérience, l’application, la volonté.

Le vide de la Suspension sans vertige… Perspectives solides et nombreuses.
Suspension, transition. Construction, création.

6 de vases. Tisseuse

Je suis une tisseuse
Ma vie ne m’appartient pas complètement
J’intègre les fils

Fil du traumatisme
Fil du divin
Fil des ancêtres
Fil des contes
Fil du fantasme
Fil de la dystopie
Fil du déni
Fil des codes
Fil de l’inconnu
Un fil, des fils, des pelotes

Je tisse du mieux que je peux
Par devoir comme par passion

Lire la suite « 6 de vases. Tisseuse »

Cailloux, pentacles… dégager des chemins

Laisser des cailloux derrière moi 
Afin de retrouver le chemin du retour
Murmures remontant depuis la vase de la rivière :
Il n’y a pas de retour en arrière
Tu dégages ta route désormais
Tu n’auras pas besoin d’indications pour revenir
Les cailloux symbolisent ce que tu quittes

Les étoiles et le soleil pour unique boussole
Pas de GPS élaboré, pas de communication satellite
Je suis en route vers la nouvelle moi
J’ai peur qu’elle ne brille pas autant 
J’ai peur que ma mue précédente était plus éclatante
Je suis en route
J’aperçois mes reflets

Lire la suite « Cailloux, pentacles… dégager des chemins »

Magicien-ne et Page de bâtons. Espièglerie et audace!

Énergie malicieuse. Chance. Espièglerie et audace.
On t’enjoint à la retenue sous prétexte de mercure rétrograde, l’attente d’approbation de ceulles qui veulent pas ton épanouissement ou d’autres contraintes ? Alors là, Hermès n’est pas d’accord! Il te murmure de prendre des risques. Il se glisse dans tes mouvements quand tu hésites à y croire. Tu agis.
Bâtons brandi, tu danses avec les étincelles.
Si ça doit péter, c’est qu’il était temps de libérer !

Lire la suite « Magicien-ne et Page de bâtons. Espièglerie et audace! »

L’Impératrice. Du paradis à la lune sombre

La lavande apaise
L’achillée protège
L’échinacée renforce
Les ronces, remparts, gardent les passages
Je me perds dans l’instant

Me poser sur une tige fragile
Me sentir solide
Tellement chez moi
Que les angles pour atterrir
Et décoller en toute fluidité
N’ont pas de secret

Ni les graines qui nourrissent l’âme
Ni les parfums qui enchantent la vie

Ces jours où
La Beauté est le remède
Ces jours où
Je me cache ici

Déjà pourtant
La Lune Sombre appelle
De derrière la haie de ronces
Elle me soulève
Adieu, décor paradisiaque

Lire la suite « L’Impératrice. Du paradis à la lune sombre »

Le Soleil de Beltaine

21 avril 2020. Le Soleil. Des fleurs. On ne peut se tromper, Beltaine est proche. Les parfums s’affirment de jour en jour. Ils brûlent les narines sous l’effet des pollens.
L’aubépine se cache, sauvage, à l’écart, là où les bruits des parcs pris d’assaut ne viennent pas troubler ses habitant.e.s. Dans les limites des mesures de confinement, il faudra réinventer le printemps et Beltaine. Il n’y a pas de recette. Il n’y a aucune règle.
Dans les limites redéfinies et floues de ces temps flippant, il faudrait imaginer des célébrations de la lumière. Ça n’a rien d’obligatoire. Ça n’a rien des bonnes ondes, de la positivité, des parades de privilèges. A Beltaine, il ne faudrait pas d’il faudrait.

Beltane s’inspire des fêtes populaire autour du 1er mai. Ça ressemblerait à quoi ?

Lire la suite « Le Soleil de Beltaine »

Le tour du tarot en mots-clés: La Force

8. La Force

force tranquille, confiance (en soi)

reconnaître l’existence de ses peurs, écouter ses peurs sans être dominé-e par elles, dompter ses peurs, vivre avec ses peurs, dépasser ses peurs et son auto-sabotage

coopérer avec les parties les plus tourmentées de soi, faire connaissance avec ce qui rugit en soi, comprendre ce qui provoque des réactions exacerbées chez soi, gérer ses parts sauvages, farouches, excitées

être sur pied d’égalité, ne pas chercher à dominer, ne pas dompter, ne pas imposer ses normes, ne pas utiliser ses désirs (sexuels) comme prétexte pour utiliser les gens, équilibrer/partager la puissance

img_20200507_1339128410503915383079740.jpg

ne pas être aliéné-e par les contraintes, les pressions, les normes tout en en prenant acte (La Force, c’est pas vivre au pays des bisounours)

courage, empathie, compassion, douceur, gentillesse, agir avec bienveillance et amour, patience, détermination conciliante

être en harmonie, solaire, généreux-se, être en paix avec ce qui rugit en soi, se sentir aligné-e, être en phase avec ce qui se passe à l’intérieur

agir calmement, ne pas s’emporter, accueillir au lieu de réagir ou de défendre, ne pas réagir instinctivement, ne pas fonctionner à l’impulsivité, ne pas s’emballer et risquer quelque chose qui nous est cher, ne pas réagir au quart de tour et se laisser intoxiquer par une situation épineuse Lire la suite « Le tour du tarot en mots-clés: La Force »

Le tour du tarot en mots-clés: Le Chariot

foncer (tête baissée)

se lancer dans un projet de longue haleine

poursuivre (avec acharnement) une vision sur le long terme, accomplir un travail conséquent pour y parvenir, contourner les embûches sur la route et s’entêter, se donner du mal

vitesse, contrôle, concentration, focus, agir, dépasser les hésitations et foncer, viser, se bouger le popotin, se casser le cul

suivre une route, conduire, tracer sa route, projet à accomplir en solo, prendre le volant de sa life, prendre le large, innover, exister pour soi

img_20200507_1334268595466559056172070.jpg

tirer les rênes, volonté, détermination, entêtement, persévérance, endurance, énergie combative et volontaire

accomplissement d’une tâche, triomphe, reconnaissance sociale

définir sa notion de la réussite et œuvrer dans ce sens, tafer sévère, s’impliquer pour que ça fonctionne

croire de toutes ses forces en son projet, certitude que ça va marcher, y mettre du sien, passion, tout donner, se battre pour y arriver

récolter les likes et la gloire, forte personnalité Lire la suite « Le tour du tarot en mots-clés: Le Chariot »

Le tour du tarot en mots-clés: Les Amoureux-ses

6. Les Amoureux-ses

choix guidés par l’amour (pas que dans le sens romantique)

s’émanciper d’un carcan, s’exprimer de sa propre voix, exprimer son identité, affirmation personnelle

img_20200507_1246396037842360767658410.jpgchanger de voie, partir sur de nouvelles bases, prendre son envol, quitter le cocon, indépendance

tomber amoureux-se, trouver sa communauté, trouver sa conception de l’amour et l’embrasser, relation équilibrée, relation amoureuse

Suivre son cœur, rendre des décisions basées sur le cœur, l’amour ou la passion (pas exclusivement au sens sentimental ni relationnel)

self-love, culte de soi-même, amour-propre Lire la suite « Le tour du tarot en mots-clés: Les Amoureux-ses »

La Tempérance. Un état de grâce

J’aurais donné tellement pour cet instant. Il est là. Je le caresse. Je le sais fuyant. Je m’enivre, avec tempérance. Étrange. Ça n’a pas le goût des épisodes maniaques. Ça n’a pas la frénésie d’un absolu qu’on essaie de capturer sans relâche. C’est là. Dans la magie qui s’échappe quand on ne s’applique pas à la créer. C’est un état de grâce. Improbable. Réel. Pour autant qu’on renonce à le capturer. Déjà, je me dissipe.