Le Soleil du tarot de Rose Butch

☀️Revisiter le tarot avec les cartes créées par Rosebutch ☀️
🌿
Soleil. Ma joie est incommensurable en cet instant. Je ris aux éclats, comme si j’étais ivre d’optimisme. Je brandis ma confiance et je scintille de gaieté. Pas une ombre au tableau! On dirait une drag queen aussi farfelue que pétillante. C’est pas parce que je suis déjanté.e et léger.e que je suis niais.e. Le secret de ma légèreté alors ? Elle n’est pas conditionnée par le déni ou les faux-semblants. Je ne vis pas au pays des bisounours. J’en sais assez sur l’injonction à se fondre dans la masse, dans un conformisme aussi uniforme que le mur dans mon dos. Je connais la dépression en long et en large. Ma splendeur de drag queen n’a rien à voir avec le pays des bisounours, Elle est considérée, consciente et réelle. Réellement légère et bien au-delà des apparences.
🌞

img_20190109_1457387800750489888928128.jpg

Je peux profiter de cette lumineuse journée. Je peux faire abstraction des alertes météo le temps de profiter de ce soleil. 🌞
Méditation. La lumière me traverse. Le sommet de ma tête est un canal. Je me sens là, présent.e. Je me sens ailleurs, présent.e. Je me sais entouré.e. Si j’étire cette lumière, elle peut me protéger. Elle peut protéger des ami.e.s, des personnes qui le souhaitent, comme une bulle, comme un espace sacré qui accompagne. Puissance. 🌞
La justesse m’anime. Que j’agisse en accord avec mes convictions, que je définisse ma zone de sécurité, que je défende ma vision, que je choisisse la chanson la plus ringarde au karaoké, que j’exprime un ras-le-bol, quoi que je fasse, j’agis avec justesse. Il faut que ça sonne juste. Il faut que ça résonne. Lire la suite « Le Soleil du tarot de Rose Butch »

Imbolc. As et Mère de pentacles

🌨️Cartes et impressions du jour🌨️
🌖
La neige étouffe le bruit
Le bruit des contraintes
Le bruit du jugement
Le bruit de la normalité
❄️
Obsidienne mouchetée
Obsidienne flocon de neige
Dans l’ambiance glacée
Dans la ville paralysée
Se propage une musique d’un autre type
❄️
Elle vient de loin
Elle existe à peine à ce stade
Juste un murmure
Mais on ne peut plus l’ignorer
Un potentiel qui va pousser
(as de pentacle) ❄️
Une infusion de verveine
Un chat qui observe les mésanges
Dans le marronnier
Leur piaillement qui se propage
Dans la vie glacée
Glissant sur le verglas
Dérapages sans envie
De gérer
Dérapages pour rejeter les dés
❄️
La neige n’étouffe pas nos forces
Revigorante, elle agite les passions
Les passions somnolentes Lire la suite « Imbolc. As et Mère de pentacles »

Minerve et les coupes

Je me sens attirée par des explorations aquatiques. Déesses, créatures mythiques, expériences en immersion. Le courant, la pression, le flottement. Purification. Des récipients se déversent, l’eau dévale vers la mer. Des puits sont découverts. L’énergie des sources jaillit. Fontaines, cascades, explorations. Archétypes: Minerve et les déesses celtiques et germaniques auxquelles elle est venue se mêler à l’époque gallo-romaine. Lire la suite « Minerve et les coupes »

Tirage collectif. Le Soleil, Le Fils de coupes, La Fille d’épées.

Le soleil à l’envers croisé par le fils de coupes. Quelque chose te retient. C’est pas loin pourtant. Tu pourrais profiter pleinement de ce qui t’arrive.
La situation est complexe et imparfaite parce que la perfection n’existe pas. La perfection est l’obstacle que tu te fabriques avec beaucoup de conviction afin d’entretenir ton insatisfaction. Ton perfectionnisme n’est rien d’autre qu’une barrière mentale (et bien réelle et pas là pour rien, on est d’accord). Ton intransigeance t’isole de conspirateur-rices précieux. Tes idéaux entravent ta capacité à infuser chacune de tes actions de changements et de vérité.

Le Fils de coupes en remet une couche. Tu te focalises sur ta vision pure que tu refuses de confronter à la réalité. Tu as l’impression que toute forme de pragmatisme équivaut à se compromettre, vendre son âme au capitalisme, baisser les bras, s’abaisser à moins que ce que tu vaux ou des trucs comme ça. Tu chéris tes fantasmes. Tu regardes leurs reflets à la surface du liquide dans ta coupe. Tu ne réfléchis plus que toi. Tel-le Narcisse, tu risques d’être absorbé-e tout-e entière par ton obsession, ta vocation, et ton égo, finalement, qui ne supporte aucune concession.
Si tu lèves la tête maintenant, tu verras Lire la suite « Tirage collectif. Le Soleil, Le Fils de coupes, La Fille d’épées. »

Tirage collectif (5 de bâtons, reine d’épées, Diable)

5 de bâtons et reine d’épées. Quelles divergences de vue sont irréconciliables en amitié pour toi ? Qu’est-ce qui compte le plus ? Qu’est-ce qui doit résister à tous les conflits ? Quelles concessions sont nécessaires ? Quand il y a un truc qui cloche dans une relation, est-ce que tu essaies d’en discuter ou est-ce que tu baisses les bras et t’éloignes subtilement mais irrémédiablement ? Quelles sont les limites es-tu capable de mettre sur la table et de défendre pour la viabilité d’une amitié ? Quelle est ta définition de toi-même quand tu es dans une relation fusionnelle ? As-tu le sentiment de devoir te sacrifier au profit d’une dynamique de relation ?

Les cartes du jour ne sont pas là pour te rassurer: quand es-tu possessif.ve? Quel contrôle cherches-tu à exercer sur les gens (inconsciemment)? Pourquoi ça compte autant de marquer des points dans un débat ? Pourquoi tu t’emportes ? Pourquoi tu cries ? Quand restes-tu silencieux.se afin qu’on ne devine pas le fond de ta pensée ? Est-ce que tu dis à tes proches que tu les admires ? Est-ce que tu endosses le rôle de victime à tout va afin d’obtenir plus de reconnaissance et de pouvoir que d’autres ?

En d’autres termes, dans des relations amicales, quand es-tu Le Diable/l’oppresseur.e/lae manipulatrice.eur/lae narcissique ? Quand fermes-tu les yeux sur la complexité des dynamiques des rapports de pouvoir à la fois dans une relation particulière et dans une contexte plus large ? Quand est-ce que ça t’arrange d’ignorer les lignes de faille?

Tempérance. Transformation

I never thought of Temperance as a loud card. But it’s making itself heard. La Tempérance s’impose. Elle revient. L’alchimie opère, pas encore palpable. Elle est dans l’air. Et dans les autres éléments. Dans leur rencontre. Dans l’équilibre. I spent a whole year wondering how I managed to lose my connection to it. It’s making its way back to my consciousness. After chaos, an alchemical process which has been brewing for a while is reaching a new level. For now, it’s enough. Savoir que la Tempérance fait son œuvre me suffit pour l’instant. Je sens la transformation. J’y participe activement. Sans recette, mais pas sans savoirs.

Revisiter l’Arcane Majeur. Le Chariot.

Je suis déterminée. Je note deux hashtags: #persévérance et #obstination. Je vais retrousser mes manches. Je vais prendre la licorne piñata par la corne. Je me veux jusqu’au-boutiste. Je (me) prouverai que je peux y arriver.
Ça grouille d’idées dans ma tête. Ça s’active plus vite qu’un article qui fait le buzz. Ça s’agite… ça tempête dans mon cerveau. J’ai des flashs de génie. Je vais alimenter un moodboard inspiré! Cette profusion me file le tournis.

Pause. Je me pose. Des routes. J’ai envie de routes. De part et d’autres du chemin, ça s’entasse: des contre-indications, des amoncellements de plans conçus par d’autres, du sur-mesure qui ne va à personne, des monticules de batteries usées et jetées sans considération, des néons clignotant avec aplomb, des caméras de surveillance guettant mes faux pas, à l’affût de mes hésitations. C’est sans compter les obstacles invisibles par dessus. On m’attend au tournant. Je ne sais pas qui, je ne sais pas quoi. Je sais que j’ai plus envie d’avoir peur. Me faire des films d’échappatoires tous plus glorieux les uns que les autres, j’ai passé ce stade. J’en ai assez d’être une douce rêveuse. Je ne renie pas l’idéaliste, mais je serai avant tout pragmatique. Obstinée oui, parce que je m’en donnerai les moyens. Lire la suite « Revisiter l’Arcane Majeur. Le Chariot. »

4 d’épées et L’impératrice

L’isolement a conduit à l’accumulation. Tous les recoins de ton esprit sont empoussiérés. Tu ne profites plus de ce temps si précieux dont tu avais besoin pour toi-même. Il te bouffe. Cette solitude qui devait te régénérer est devenue une cage. Tu es pris-e à son piège.

L’Impératrice t’éclaire une ouverture: plus de conscience dans ce qui tu fais. Yel te demande d’envisager des reconnexions: à tes ami-e-s, à ton corps, à tes cartes de tarot, à ton écriture, à tes potions et autres recettes,… Yel te propose de nettoyer et de purifier, y compris dans les coins, là où la poussière s’est accumulée. Yel te propose d’accueillir sa torche dans ta vie poussiéreuse. Lire la suite « 4 d’épées et L’impératrice »

Le diable: Ose!

Tu sais ce qu’on peut pas t’enlever? Comment tu oses! Ça, personne ne peut te l’ôter ! Comment tu te réappropries ton corps. Comment tu proclames ton autonomie. Comment tu déclares ta souveraineté. Comment tu clames nos interdépendances. Comment tu captes ton corps. Comment tu étires tes pensées. Tu révèles et tu gardes à ta guise. Tu résistes et persistes. Lire la suite « Le diable: Ose! »