Tirage collectif. Le Soleil, Le Fils de coupes, La Fille d’épées.

Le soleil à l’envers croisé par le fils de coupes. Quelque chose te retient. C’est pas loin pourtant. Tu pourrais profiter pleinement de ce qui t’arrive.
La situation est complexe et imparfaite parce que la perfection n’existe pas. La perfection est l’obstacle que tu te fabriques avec beaucoup de conviction afin d’entretenir ton insatisfaction. Ton perfectionnisme n’est rien d’autre qu’une barrière mentale (et bien réelle et pas là pour rien, on est d’accord). Ton intransigeance t’isole de conspirateur-rices précieux. Tes idéaux entravent ta capacité à infuser chacune de tes actions de changements et de vérité.

Le Fils de coupes en remet une couche. Tu te focalises sur ta vision pure que tu refuses de confronter à la réalité. Tu as l’impression que toute forme de pragmatisme équivaut à se compromettre, vendre son âme au capitalisme, baisser les bras, s’abaisser à moins que ce que tu vaux ou des trucs comme ça. Tu chéris tes fantasmes. Tu regardes leurs reflets à la surface du liquide dans ta coupe. Tu ne réfléchis plus que toi. Tel-le Narcisse, tu risques d’être absorbé-e tout-e entière par ton obsession, ta vocation, et ton égo, finalement, qui ne supporte aucune concession.
Si tu lèves la tête maintenant, tu verras Lire la suite « Tirage collectif. Le Soleil, Le Fils de coupes, La Fille d’épées. »

Tirage de lune sombre

Lecture de Lune Sombre il y a quelques jours, inspirée par les horoscopes de nouvelle lune de Chani Nicholas (soleil en gémeau et ascendant vierge). J’en partage les positions au cas où.
img_20190203_222443_6506494333764196769708.jpg

1. What the last eclipse made clear? 🌷Qu’est-ce que l’éclipse lunaire a rendu limpide il y a deux semaines ?
2. Un guide pour m’aider à rêver et planifier GRAND. 🌷 A guide to help me dream big and plan big.
3. Repos. Comment me ménager ? 🌷Rest. How to stay soft with myself.
4. Activation of it all. 🌷Comment activer tout ça.
5. Message de mes guides. 🌷 My guides’ message. Lire la suite « Tirage de lune sombre »

L’Inconnu en friche et le syndrome d’Ehlers-Danlos

Un aspect difficilement quantifiable du syndrome d’Ehlers-Danlos (dont le symbole est, comme pour d’autres maladies, traits ou spectres « rares », Le Zèbre), c’est la mémoire et la concentration. Bon, tout est difficilement quantifiable de toute façon vu que les symptômes et la douleur varient énormément d’une journée et d’une heure à l’autre. Mais la mémoire, c’est autre chose. Vous allez directement pouvoir tester mes capacités de concentration avec mon style rédactionnel hihi 😉

img_20190114_1024424867534133691555969.jpg

Je suis bordélique et un peu crado sur les bords. Le diagnostic éclaire en partie ces traits présents depuis toujours (pas facile de ne pas tout analyser à travers le prisme du SED par contre). A cause de l’hyperlaxité de mes mains et doigts, je ne peux maintenir une écriture bien ronde, propre et nette plus de quelques lignes. La douleur s’est ajoutée à la difficulté avec le temps.

Lire la suite « L’Inconnu en friche et le syndrome d’Ehlers-Danlos »

5 de bâtons et de pentacles

T’as aucune certitude et blindé de raisons de flipper. Tout est sans espoir devant toi. Certain-e-s t’affirment que ce n’est qu’une question de volonté. Tu lèves les yeux au ciel. Tu sais bien que non mais t’en as ras le cul de te justifier. Toutes les options envisagées s’épuisent en moins de deux. Les graines que tu plantes pourrissent. Tes herbes médicinales se dessèchent et fanent… La dignité, tu veux bien, mais on fait comment hein quand toutes les institutions, tou-te-s les médecins, tou-te-s les ex-ami-e-s, tou-te-s les membres de la famille décrètent que tu n’en mérites pas et s’obstinent à te la retirer ?

Les cartes s’affichent sans espoir aujourd’hui, chouke. Elles sont témoins. Elles ne font pas semblant.

Enfant des sorcières qu’on a brûlées

Sur le monceau de cendres, tu attrapes encore.
Sur l’amas de poussières, tu danses.
Sur les ruines du désastre, tu imagines.

T’es pas là pour leur confort
T’es pas là pour la joie
T’es là pour perturber
Interrompre le confort
T’es là pour troubler le sommeil
Qu’ils ne dorment pas sur leurs deux oreilles
T’es là pour hurler à la mort

Ma louve,
T’es là pour emplir leur chaos de ton ordre, tes conditions, tes mots.
La fumée envahi tes poumons.
Tu sais pas combien de temps
Combien de temps tu vas tenir
Combien de temps tu peux respirer dans ce nuage infecté
Tu sais pas
T’en sais bien plus qu’un futur gravé dans la pierre

Pas d’avenir figé,
Mais une conscience de l’héritage
Tu sais ce qu’on a laissé périr
Tu te sais fille des sorcières qu’on a brûlées
Tu sais comment mourir
Tu sais comment hanter
Tu sais qu’ils peuvent pas démolir
Tu sais comment on s’élève du tas de nos cendres
Plus fortes, plus précises
Plus vindicatives
Tu sais qu’ils peuvent détruire
Tu sais comment grandir
Crier, gémir,
Chialer, déverser
Et partager
Sur un terrain ravagé

Lire la suite « Enfant des sorcières qu’on a brûlées »

4 d’épées et L’impératrice

L’isolement a conduit à l’accumulation. Tous les recoins de ton esprit sont empoussiérés. Tu ne profites plus de ce temps si précieux dont tu avais besoin pour toi-même. Il te bouffe. Cette solitude qui devait te régénérer est devenue une cage. Tu es pris-e à son piège.

L’Impératrice t’éclaire une ouverture: plus de conscience dans ce qui tu fais. Yel te demande d’envisager des reconnexions: à tes ami-e-s, à ton corps, à tes cartes de tarot, à ton écriture, à tes potions et autres recettes,… Yel te propose de nettoyer et de purifier, y compris dans les coins, là où la poussière s’est accumulée. Yel te propose d’accueillir sa torche dans ta vie poussiéreuse. Lire la suite « 4 d’épées et L’impératrice »

Tirage de la nouvelle année dont tu es la star!

Un tirage interactif avec le Slow Holler Tarot pour débuter 2019! A l’issue de la première vidéo, choisis ta carte et clique sur ton parcours ci-dessous pour poursuivre. La suite du tirage (2 vidéos en plus de celle-ci) dure une petite dizaine de minutes.

(note: toutes les descriptions ne sont pas complètement limpides, je compte sur vous pour prendre ce qui a un peu de sens dans tout ça 😉 Avec mon syndrome d’Ehlers-Danlos, j’avais trop de douleurs dans les mains pour écrire une interprétation de cartes. Je voulais VRAIMENT partager quelque chose alors j’ai tenté la vidéo malgré un mal de tête qui affecte mon expression.)

Les deux parcours:  Lire la suite « Tirage de la nouvelle année dont tu es la star! »

Briller: la lune, l’amoureux.se, le soleil

Briller glorieusement dépend de la connaissance de soi. Il s’agit de prendre possession de tes récits et de tes peurs et de t’engager envers tes rêves et cauchemars. Briller glorieusement nécessite de ne pas resté.e coincer dans ces processus, toutefois: prendre des actions, poser ses propres décisions et tenir fermement à ses choix. Afin de briller glorieusement, il te faut briser l’emprise de ce que d’autres ont prévu pour toi, te défaire de leurs miroirs aux alouettes et briller de ta propre lumière. Ton étrange lumière, étincelante sous l’éclairage lunaire. Lire la suite « Briller: la lune, l’amoureux.se, le soleil »

7 d’épées et 9 de coupes

Tu n’es pas les secrets. Tu n’es pas les rumeurs. Tu n’es pas réduit.e, emprisonné.e, dans la protection que d’autres ont pensée pour toi, comme une camisole de force. Tu n’es pas ce qu’on t’a volé. Tu n’es pas ce qu’on n’a jamais daigné t’octroyer. La privation t’a influencé.e, mais elle ne détermine pas tout ce que tu es. Les mauvais traitements ne sont pas toi. L’abus constant ne détient pas la vérité sur ta valeur. Il n’établit pas le curseur de ceulle que tu es voué.e à être. Même si on te l’a tant répété… Tu n’es plus prisonnier.e de cette emprise. Lire la suite « 7 d’épées et 9 de coupes »

Reconstruction

Reconstruction. Dévastées, les notions d’appartenance. Abandonner l’ego qui s’accroche à des illusions réconfortantes. Faire le ménage pour redéfinir les priorités. Réorganiser ce qui compte. Imaginer d’autres visions de la communauté. Mannaz à l’envers dans la position de ce dont il faut se débarrasser indique d’ailleurs qu’une voie s’est épuisée. Vidée, se tourner vers l’Etoile. Rêver. Inventer totalement comme peut le faire l’élément d’air. Souffler sur les braises. Envoyer les semences au gré du vent. Au rythme de l’écriture automatique. Dans la danse des doigts sur le clavier. Rêver. Créer un nouveau chez soi, une nouvelle appartenance à un corps qui change, qui souffre, qui s’affole, qui ne comprend plus, qui ne trie plus, qui surréagit. Rêver et inventer avec un corps qui craque et résiste. Créer avec un corps dont la souplesse est sans limite. Celui qui ploie mais ne rompt pas (pas toujours), il incarne l’Etoile.
💖
Runes créées par mon amie Cléo.
En prime: les offrandes de la chatte #samhainthecat sur l’autel.