As de bougies et 9 de bougies

As-tu vraiment besoin d’autant de lumière ? Comment gérer ton énergie pour qu’elle éclaire encore à l’attaque de la dernière ligne droite ? Dosage de ton énergie et limites fermes plutôt que persévérance bornée: la clé de ton projet sur le long terme.

6 d’épées. Transition sans fuite.

Le 6 d’épées vient me chercher davantage dans mes retranchements chaque jour. Il refuse la fuite et privilégie une prise de distance consciente, respectueuse, discutée. Il est question de transition, certes, mais aussi des enjeux de cette transition.

Qu’est-ce qui reste sur la rive ? Comment s’assurer de ne pas emporter les pires fonctionnements et les schémas les plus persistants dans ce voyage ? Comment partir pour avancer et pas pour se protéger, cassé.e, blessé.e mais enveloppé.e de fierté, d’amertume et d’un ego exagéré en réponse aux violences? Comment intégrer la façon dont la santé encaisse les coups pour que cette transition aille de paire avec un répit pour la maladie chronique et une meilleure gestion des stress post-traumatiques qui alimentent des réponses corporelles douloureuses ?

Dans le Wildwood Tarot, le 6 d’épées arbore une voile sur laquelle 6 flèches se rejoignent. Le message: Lire la suite « 6 d’épées. Transition sans fuite. »

7 d’épées, la souris.

Tu ne t’en rends pas compte immédiatement. Pourtant, cette situation te vide petit à petit. 7 d’épées.

On grappille tes réserves d’énergie. On te taxe des thunes que tu ne revois jamais. On te demande d’accomplir les tâches ingrates en jouant sur ta fibre militante. On te ment; tu essaies de faire preuve d’empathie; tu réalises que d’autres versions de l’histoire circulent, toujours à ton détriment. On te reproche d’en faire trop et pas assez à la fois. On invoque ta loyauté. On piétine ta fierté.

Tu te sens plus fatigué.e, jour après jour. Quand l’épuisement se sera installé, ce sera trop tard, plus rien à sauver. Tu te sens trahi.e. On ne te prend pas au sérieux. On t’accuse d’exagérer. On exige des preuves tandis que les belles parleur.ses étendent leur territoire. Tu es discrédité.e en amont, partout. Tu te sens grillé.e.

Tu tournes en rond la nuit. Tu ne sais plus qui appeler. Lire la suite « 7 d’épées, la souris. »

Valet d’épées

Pars à la découverte de savoirs inconnus et accueille-les le cœur ouvert. A l’aventure ! Qu’il s’agisse de livres ou de cours, ou de la petite voix en toi que tu as ignorée jusqu’ici, ou du chant de la mésange qui visite ton balcon, ou encore du téléchargement d’une application qui va t’informer sur un sujet dont tu ne sais rien, EXPLORE!

5 de coupes

Tristesse, désespoir, regrets, déception,… Les émotions au programme pour le moment sont douloureuses. Les ravaler ne reviendrait qu’à les amplifier à moyen terme. Comment peux-tu t’assurer d’avoir la structure ou le soutien qui te permettent de les ressentir pleinement tout en étant épaulé.e dans le processus ? Ou, comment peux-tu toi-même aider une personne qui est dans une telle situation sans être englouti.e entièrement par ces émotions ?

Ton rituel

Ton rituel, c’est là où est ton cœur. Là où tu butines. Là où tu prends ton envol. Là où tu t’émancipes sans devoir de comptes, sans suivre une doctrine. C’est là où tu inventes. Là où tu crées. Là où tu partages. Là où tu luttes. C’est là.
IMG_20180928_131039_654
Lire la suite « Ton rituel »

Apprentie sorcière

Tu as peut-être remarqué que je me contente de reposter des publications d’instagram en ce moment. En réalité, je n’y partage pas exclusivement des réflexions relatives au tarot. Je suis du genre surpartageuse 2.0 😉 Peut-être que ça t’intéressera de parcourir mes récentes expérimentations de sorcière.

Tout d’abord:

  • Un encens de purification

Et puis,

  • Des sachets et fioles magiques réalisées à la pleine lune:

1/ Sexualité sacrée et hommage à Lilith

2/ Sachets rêves  Lire la suite « Apprentie sorcière »

Étendre son humanité

Voilà un message à écouter en reprenant le travail en état de dépression, burnout et douleurs chroniques. ❤️
J’ai remarqué que la dépression peut rendre tellement absorbé.e par sa propre souffrance qu’il en devient impossible de militer, de maintenir le contact avec les ami.e.s, d’aller au devant des rencontres et de ressentir de l’empathie. Ce n’est pas une généralité, mais ça arrive. J’ai perdu des ami-e-s à cause de ça, que ce soit à cause de ma phase dépressive, de leur dépression ou de nos états respectifs.

Ces cartes d’oracle ravivent mon humanité. Lire la suite « Étendre son humanité »

Par la fenêtre

1. Dans ma chambre d’enfant, je trouve

▫️Une vue à se damner.
▫️ Un paysage à crever d’envie de partir.
▫️ Une campagne dont connaître, reconnaître, découvrir chaque recoin, chaque plante, chaque oiseau.
▫️ Des champs d’où exhumer les histoires, les hameaux aujourd’hui disparus, où rêver les légendes et les contes.
▫️ L’âme d’une enfant mystique, une enfant en colère, une enfant féministe, une enfant idéaliste, une enfant rêvant de justice sociale.
▫️ Le souvenir des livres, des livres et des livres.

2. Dans cette chambre, je me souviens aussi
▫️ Des rideaux qui voulaient m’attaquer la nuit, envoûtants, effrayants, frénétiques.
▫️ Les grognements jaillis de ma poitrine, bruit d’outre-tombe comme unique berceuse tandis que je triturais mes cheveux pour m’endormir. Lire la suite « Par la fenêtre »

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑