Si vous avez une demi-heure, installez-vous et écoutez-moi:

Sinon, voici un très très rapide résumé du fonctionnement du tarot. Je prends ma casquette de prof, ce ne sera pas franchement rigolo, mais j’espère que cette présentation aidera les personnes qui ne sont pas initiées à comprendre le reste du site.

Il y a plein de façons de concevoir le tarot. Des arts divinatoires au développement personnel.

Un jeu de tarot, c’est simple. 78 cartes qui ont toutes une signification dépendant de principes généraux, de l’interprétation qu’en fait la personne qui lit et des interactions avec les autres cartes. Ce qui est vraiment génial avec le tarot, c’est qu’ensemble les cartes recouvrent tout plein des choses qu’on traverse dans la vie.

22 arcanes majeurs: les cartes (ou lames) les plus connues, celles qui représentent des grandes étapes de la vie ou des voyages personnels. Elles sont numérotées du 0, la carte du mat ou du fou/folle au 22, Le Monde.

Plus souvent oubliées mais pas moins essentielles dans la pratique du tarot: les arcanes mineurs. 4 séries de 14 cartes qui font référence à des éléments de la vie moins puissants que les premières.
Elles sont classées selon les 4 éléments: le feu (les bâtons dans la plupart des tarots), l’eau (généralement les coupes), la terre (souvent les pentacles ou bien les deniers dans le tarot de Marseille) et l’air (la série des épées en général). Chaque élément nous en dit long sur des aspects de nos vies.
En très gros, je vous livre quelques détails. Les bâtons, c’est notre flamme intérieure, notre curiosité, notre créativité, nos compétences dans des projets. Les coupes, c’est ce qui a trait au relationnel, aux émotions, à la spiritualité et à l’intuition aussi. Les pentacles, c’est tout le côté matériel, c’est-à-dire notre rapport à la nature, au monde physique qui nous entoure, à notre chez-nous, à notre carrière aussi et à l’argent (d’où les deniers dans certaines versions du tarot). Les épées, c’est l’esprit, notre logique, notre capacité à communiquer et tout ce qui se passe dans notre tête (souvent un peu tordu d’ailleurs).
Ces 4 séries comprennent des cartes numérotées de l’as au 10 puis des figures, soit le/la valet, le/la chevalier-e, la reine et le roi dans les jeux traditionnels. Les cartes numérales parlent d’événements, d’états d’esprit, de rencontres, de comportements. Les figures, quant à elles, révèlent des traits de personnalité qui permettent d’identifier des personnes, y compris la consultant-e.

En gros, c’est ça, mais en beaucoup plus complexe. Et avec une bonne part d’intuition.
DSC_4529

Pour lire les cartes, on peut se contenter de les battre et de tirer une carte. Par exemple, la carte du jour peut être un point de vue à garder à l’esprit tout au long de votre journée. Ou bien on peut carrément effectuer un tirage. Dans ce cas, on prépare à l’avance une question (à moins de faire une lecture ouverte) et une position pour chaque carte tirée (quand on est plus expérimenté-e, mais pour commencer on peut chercher des tirages dans des livres ou sur internet). Ensuite, on tire les cartes avant de les interpréter.
Il y a plein de façons de mélanger les cartes, de les couper et de les tirer. J’écrirai des articles sur le sujet. Mais en fait ce qui compte vraiment, c’est que vous trouviez la méthode qui vous convient.