Le Monde, retour sur 2019

wp-158117211071491799124441347500.jpgLe Monde, c’était une carte ambitieuse pour 2019. J’étais sereine en la tirant il y a un an. Elle m’a pétrie de cette sérénité. Elle m’a travaillée au corps. Elle n’a pas forcément signifié un grand bond en avant, mesurable matériellement, mais plutôt la libération qui vient avec les fins de cycle. Elle m’a appris à respirer. Elle m’a enseigné la complexité de « l’intégration », bien au-delà d’un mot-clé pour la dernière des cartes de l’Arcane Majeur.

Comme tant d’autres, c’est aussi une lame de perte, d’au revoir, de nœuds à défaire. Lire la suite « Le Monde, retour sur 2019 »

L’Impératrice, l’odeur du lilas

Ça sent trop fort et si bon
Comme le lilas
Du sucré qui file le tournis
Une euphorie, pas un coup de pompe
Comme se pimper comme
Une bagnole bariolée
Et se rouler dans l’odeur du printemps
Il est loin mais on s’en tape
C’est bientôt Imbolc oui ou merde ? Lire la suite « L’Impératrice, l’odeur du lilas »

10 de pentacles. Stabilité et réussite sans validisme ni carriérisme?

Je suis ancrée, dans l’instant, dans mon corps, comblée même pour quelques minutes, quand je bois une tisane et que je savoure un croissant après une balade.
D’ailleurs, ce tearoom me rappelle que j’ai très envie de passer une journée à la côte belge. La mer, c’est là où je me sens en sécurité, prête à affronter quoi qu’il arrive, sereine, à nue, et, en même temps, régénérée.
L’arc qui sépare le repaire de la meute du reste du monde sur la carte du pagan cats tarot fait écho à la structure/ouverture qui sépare la pièce apaisante où je suis posée du comptoir de la boulangerie et, surtout, de la trépidante Bruxelles en heure de pointe.
Et toi, à quoi ressemble ton 10 de pentacles quand tu conçois la stabilité et la réussite sans validisme ni carriérisme?

L’Ermite, la colère, la transformation, le Phénix

Je me recueille auprès de la colère
Avec
Je me pose avec elle
🔥
Je la ressens de partout
Elle enserre ma gorge
Elle remonte mon œsophage
Elle tressaute dans mes quadriceps
Sur son passage, ma valeur trépasse
Je crame
Je suis dévastée
🔥
Quand la colère a pris possession de moi
Elle était si présente
Qu’elle en était invisible
Naturelle
Il n’y avait pas de vie sans elle
Où vivais-je ailleurs
Dans cet état qu’on appelle dissociation
🔥
Quand elle a été conscientisée
Je n’ai plus connu aucun répit
Partout
Absolument partout
Elle adhérait à tout
Elle rétrécissait mes voies respiratoire
J’étouffais
Et je brûlais encore
Ravagée
wp-15811610267174375630187253491471.jpg
Je me recueille auprès de la colère
Avec
Je me pose avec elle
Ermite
Sage
Mystique
Patiente
Entêtée
🔥
Je l’accompagne plus que je la ressens
Je voyage tandis qu’elle n’est jamais loin
Elle jouit d’un écrin
Dont les parois la contiennent
Elle s’apaise au lieu de tout péter
Elle s’affaisse pour ne plus dévorer

Le scorpion connaît sa leçon
Ce qui tempête Lire la suite « L’Ermite, la colère, la transformation, le Phénix »

Ethique et tarot. 5. Accessibilité, ressources incontournables, sortir du cadre

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

Accessibilité

Pense à développer ton offre en termes d’accessibilité. L’audio (non sous-titré) ne convient pas à tout le monde. Si tu reçois sur place, pense à préciser s’il y a des marches, si tu utilises des encens ou des bougies qui peuvent incommoder, si tu partages l’espace avec des animaux, etc. Mieux encore, prévois des adaptations et des alternatives de ton environnement. Il y existe des listes de suggestions pour rendre un espace « fragrance-free », sans parfum. Quand tu choisis des sièges pensent au confort de tou-te-s. L’accessibilité est une question large et complexe qui devrait traverser tout ce que nous faisons. Elle concerne les handicaps mais aussi toute nos façons d’interagir avec notre environnement, d’apprendre, de communiquer. Parfois, ça crée des clashs, ce qui requiert principalement notre adaptabilité. Ainsi, un chien indispensable pour l’accessibilité d’une certaine personne (aveugle, anxieuse,…) peut laisser des poils qui empêcheront des personnes fortement allergiques d’accéder à un espace. Ou encore, dans les périodes où mes problèmes respiratoires sont prononcés, la fumée de tabac est un frein d’accès sérieux. Cependant, la cigarette est ce qui permet à beaucoup de personnes de gérer leur stress. L’accessibilité demande des aménagements qui prennent en compte la variété de nos situations. Elle répond à l’ensemble des obstacles qu’une société globalement validiste met en travers de nos routes. On se plante forcément quand on essaie de mettre en place des espaces et des formules qui se veulent accessibles. J’ai fait plus d’erreurs que je ne voudrais l’avouer dans ce domaine. Ce n’est pas parce que j’ai un syndrome d’Ehlers-Danlos et que ma santé mentale a longtemps compliqué mon accessibilité à des espaces conçus pour les corps valides que je n’ai pas foiré quand j’ai essayé de développer des alternatives. Encore une fois, le doute et la remise en question sont nos moteurs.

Ressources sur le sujet : Mia Mingus et Leah Lakshmi Piepzna-Samarasinha


S’adapter à des situations variées

wp-1579627814960354178276024765878.jpgSi tu tires les cartes à un événement, tout dépend de l’ambiance. A une soirée, une affiche avec quelques points d’attention suffisent. A un festival, quelques paragraphes relatifs à ton approche des cartes peuvent être à disposition près de la liste d’inscription. C’est franchement difficile d’anticiper ce qui va fonctionner quand on tire les cartes en extérieur. Ça fait plus de 3 ans que je le fais occasionnellement lors d’activité. Je commence seulement à y voir clair dans ma communication. Mais je tâtonne encore. Si tu lis l’anglais, je te recommande l’ouvrage Have Tarot Will Travel: A Comprehensive Guide to Reading at Festivals as a Tarot Professional de Jenna Matlin et les articles de Beth Maiden. Lire la suite « Ethique et tarot. 5. Accessibilité, ressources incontournables, sortir du cadre »

Ethique et tarot. 4. Dans la charte ?

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

D’après moi, les grands principes de nos chartes éthiques doivent être visibles et facilement accessibles publiquement et pas après que des consultant-e-s potentiel-le-s aient pris un premier contact. Il existe de nombreuses façons de tirer les cartes. En tant que consultant-e-s, on doit pouvoir s’orienter en connaissance d’éléments de base, même si une charte plus aboutie n’est dispo qu’à la demande ou commande. Est-ce important pour toi ? Pourquoi ?

La présentation

D’un point de vue pratique, les options ne manquent pas ! Tu peux créer un site avec une seule page, juste pour la charte si tu ne comptes pas alimenter un blog. Tu peux la rendre accessible en pdf sur un cloud dont le lien sera accessible dès que tu proposes tes services. Tu peux aussi la réduire à quelques points clés en story à la une sur insta. A toi de voir ce qui doit absolument être accessible et ce qui est secondaire. Garde bien en tête la confusion sur certains termes. Ils doivent être prioritaires soit à détailler, soit à élaguer. En effet, si des mots fourre-tout ne donnent qu’une vision floue de ton travail, ça signifie peut-être qu’ils sont superflus (en tout cas, dans ta charte).

Ne perds pas de vue qu’on n’aime pas trop devoir cliquer plein de fois pour trouver une information, que les vidéos et audios ne sont pas accessibles pour tout le monde, ni même les longs textes. Certain-e-s consultant-e-s vont en revanche avoir besoin de détails pour être rassuré-e-s. Tout ça doit te permettre de composer ta ou tes chartes en t’adaptant à ton public et à ses besoins.

Une fois que le processus de réflexion, entamé à la suite des premiers articles, a livré des premiers résultats, Lire la suite « Ethique et tarot. 4. Dans la charte ? »

Ethique et tarot. 3. Nos coulisses

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

Assumer/justifier ses choix

On peut opter pour des mots qui nous parlent en les revendiquant à contre-courant de leur utilisation classique. Ainsi, inspirée par les réflexions de Power Femme Tarot, j’utilise « divinatoire » pour parler de pratiques sensibles à l’invisible et pas forcément prédictives. Mais, puisque le sens commun le définit comme la prévision de l’avenir, il me revient de faire preuve de clarté quand je recours à ce mot. Récemment, j’ai formulé ça comme ça quand j’ai tiré les cartes à un événement :

Envie de te faire tirer les cartes ?
Ça commence par ici 🙂

Les consultations de tarot traitent du thème du festival. Elles durent 10 à 20 minutes. Les tirages présentés aujourd’hui ont une dimension assez pratique. Il ne s’agit pas de cartomancie prédictive.
Mon tarot est divinatoire et intuitif.
Tu ne vas pas découvrir ce que te réserve l’avenir mais… Avec les cartes, nous jetterons un nouveau regard sur une situation. On reformule. On prend en compte des approches jusque-là ignorées. On fait le bilan. On trie. On met en lumière. On dégage des pistes. La lecture te tendra des clés. Elle soulignera des points d’attention. Elle fera émerger des tendances. Autrement dit, elle vise à t’autonomiser plutôt qu’à te présenter un avenir figé. Si ma pratique du tarot n’est pas prédictive, elle n’en est pas moins sensible à l’invisible, aux messages des guides, à la magie. Et des petits flashs concernant les développements futurs ne sont pas complètement exclus 😉
Enfin, afin qu’un maximum de personnes en profitent, ce ne seront pas des tirages très interactifs. Je te livrerai ce que je vois dans les cartes, mais nous n’irons pas en profondeur.
Choisis le tirage qui correspond le mieux à ta situation sur l’autre page !
Confidentialité garantie !

« Divinatoire » ne suffit pas, mais quelques phrases suffisent à transmettre mon interprétation du terme. En revanche, je n’explique pas systématiquement des éléments personnels qui informent mes choix de vocabulaire. Lire la suite « Ethique et tarot. 3. Nos coulisses »

Ethique et tarot. 2. Quel vocabulaire ?

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

Comment faire le tri dans le vocabulaire confus de la cartomancie ? Pour m’atteler à définir ma pratique, je vais isoler des mots emblématiques du tarot et de la cartomancie à l’heure actuelle. Commençons par exemple par « guidance ».

Qu’est-ce que ça veut dire pour moi  ?
Si je fais des recherches sur l’histoire du terme est-ce que ça recoupe ma pratique ?
Est-ce que ça me dérange si ce n’est pas le cas ?
Ai-je besoin de préciser ?
Qu’est-ce qui m’attire dans l’étymologie du mot ?
Quelles sont les traditions d’utilisation de ce terme dont je me revendique et celles qui me posent problème ?
Qu’est-ce que j’espère transmettre à mes consultant-e-s avec ce mot ?
Qu’est-ce que j’espère qu’yels comprennent de ma pratique ?
Est-ce que j’ai l’impression que ça marche ?
Est-ce qu’on m’a déjà interpelé-e sur cet usage ?
Est-ce que je voudrais l’être ?
Si on le faisait, comment je le définirais pour être en accord avec ce que je fais ?
Ai-je des retours sur mes tirages quand j’adopte ce terme ?
Trouve-t-il écho auprès de mes consultant-e-s ?

Et on poursuit : Outil, canaliser, médium, voyance, tarot pour le développement personnel, tarot artistique, psychologique, créatif, mystique, magique, etc.

Qu’est-ce que ça veut dire pour moi ?
Qu’est-ce que je ressens en lisant ces termes ?
Quels mots m’irritent ?
Quels sont mes jugements de valeur ?
Quels mots me rassurent ?
Lesquels prêtent à confusion ?
Pour lesquels ai-je remarqué d’autres usages que le mien ?

On peut ensuite établir une liste de mots-clés relatifs au tarot, aux lectures de cartes ou à la divination, sous forme de tableau sur l’ordinateur, de nuages de tags, d’arbre à post-its. Maintenant, place au tri : Lire la suite « Ethique et tarot. 2. Quel vocabulaire ? »

Ethique et tarot. 1. Pourquoi rédiger une charte?

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

Il est grand temps de dépoussiérer ma charte éthique ! Il faut que je définisse ma pratique du tarot en quelques paragraphes, clairement, sur mon blog. Mes réflexions sur l’évolution de ma pratique ne doivent pas se trouver exclusivement dans des longues vidéos sur youtube. Elles doivent être accessibles. D’ici quelques semaines, je compte offrir, occasionnellement, des consultations de tarot professionnelles. La transparence doit suivre. La charte qui figure sur mon site depuis 3 ans a rarement été remaniée alors que ma pratique a beaucoup évolué. Puisqu’il me faut m’y mettre, j’ai préparé diverses questions et exercices auxquels je vais me soumettre pour (ré)élaborer ma charte.

Afin de t’inspirer à en faire autant et parce que je suis convaincue que ce processus est impératif pour tou-te-s les personnes qui tirent les cartes à d’autres (gratuitement, contre échange ou paiement), je partage ici mon cheminement. Si le processus est laborieux, il ne devra pas forcément transparaître dans la charte finale. Les prises de tête et grandes mises au point avec soi aident à se mettre au clair avec soi-même, avant d’être réduites dans un discours accessibles. Après tout, on a envie que les consultante-s- se sentent avant tout rassuré-e-s, invité-e-s dans notre univers et confiant-e-s (pour les bonnes raisons).

L’intérêt d’une charte éthique

La plupart d’entre nous a tendance à négliger sa charte éthique ou la remettre à plus tard. Or, ces questionnements en perpétuelle évolution sont inhérents à notre pratique. Loin d’être des à-côtés de notre passion ou de notre profession, ils en font partie. Nous évaluons, grâce à eux, notre pratique et nos services. Nous observons leurs transformations. Ces questionnements au sujet de notre éthique et notre pratique assurent que, accompagnant notre évolution, nous soyons aussi transparent-e-s que possible avec nos consultant-e-s.

Et, cette transparence, franchement, ça peut être un grand bordel ! Nos tâtonnements, nos hésitations et même nos revirements participent à la richesse de notre offre de cartomancien-ne-s ou de tarologues. Le néolibéralisme voudrait que tout soit lisse, clair, facile. Nos vulnérabilités, en revanche, créent des ponts sur d’autres bases, plus franches.

La lisibilité

Les pierres d’achoppement ne manquent pas quand on construit notre éthique des cartes et du tarot. Notre adaptabilité et notre intransigeance sont toutes deux mises à rude épreuve. Ainsi, notre éthique forte peut se heurter aux techniques de communications à l’heure des réseaux sociaux : on ne clique plus beaucoup pour chercher des infos, on prend rarement le temps de lire un texte plus de deux minutes avant de commander un service, etc. Même si on veut développer un slow internet, même si nous voulons privilégier la qualité aux clics, aux likes, au buzz, je pense, personnellement, qu’il faut aussi composer avec ce constat. Pourquoi plancher sur un long texte hyper détaillé pour présenter ma pratique alors que je ne le lirais pas chez d’autres ? J’essaie d’incorporer un max de réalisme et de pragmatisme à ce processus.

wp-15796047214261438363476935773751.jpg

Ta propre voix dans la cacophonie

L’absence de terrain commun constitue un défi majeur pour une communication limpide au sujet de nos services. Lire la suite « Ethique et tarot. 1. Pourquoi rédiger une charte? »