Tirage Petit Lenormand

Les pistes que tu as dégagées commencent à se faire concrètes. Tes efforts débouchent sur une dynamique de bon augure. Seulement, alors qu’on entre dans le mois du signe du Taureau, tu te dis que la stabilité que tu devras peut-être sacrifier t’es trop précieuse.

Même si ça n’est qu’un sens de la stabilité, c’est déjà ça. Tu penses aux « réformes » fascisantes du gouvernement. Les droits sociaux qu’on détricote. Tu es terrifiée par l’apathie qui caractérise les masses. Tu te souviens quand l’énergie du désespoir menait à la rébellion. Mais tu ne vois que de l’abattement. Tu te sens vidé.e. Alors, la stabilité a du bon, même si les choses qui se mettent en place dans ta vie t’excitent à fond. Lire la suite « Tirage Petit Lenormand »

7 d’épées – choisir tes combats?

Le 7 d’épées. Une des cartes les plus riches en possibilités d’interprétations selon les contextes, vous ne trouvez pas?
Aujourd’hui, je la lis comme une interrogation du concept « choisir ses combats ».
Elle est là, magistralement fière, somptueusement arrogante, laissant la ville, ses luttes, ses querelles, derrière elle. Pour prendre un peu l’air? Du temps pour elle? Lire la suite « 7 d’épées – choisir tes combats? »

Tirage artiviste pour le Nouvel An

Quelques cartes (ok, une tartine, accrochez-vous!) pour dégager un message militant pour 2018.

Introduction : une carte d’oracle pour donner le ton

DSC_7891

Equality (jeu: Creatures of the Moon, a story-telling oracle). Oups, on commence par un mot que je n’aime pas beaucoup dans le contexte du militantisme. Les registres de l’ « égalité », des droits, de l’égalité des chances/des droits reflètent une approche réformiste ou assimilationniste. Ils demandent une place dans le système (judiciaire entre autres) ou une égalité avec les dominant-e-s. Ils ne remettent pas en cause la structure profondément injuste et inégalitaire de ce système. Des registres à manier avec précaution car, s’ils peuvent déboucher sur des acquis nécessaires pour améliorer la (sur)vie de certain-e-s, ils cautionnent aussi les pouvoirs en place. (il y a des choses intéressantes là-dessus dans le dernier livre de Sam Bourcier, Homo Inc.orporated)

La carte est tirée pourtant. L’égalité… Qu’est-ce qu’on met dans ce concept ? Est-ce un souhait ou un outil à mobiliser ? En version constat « Nous sommes tou-te-s égaux-ales » : n’est-ce pas là une phrase toute faite, un vœu (pieu) qu’on fait passer pour une réalité dans un tour de force qui sert à masquer l’ensemble des inégalités qui, quant à elles, sont bien présentes ? Dans l’idéal, l’égalité, c’est super. Dans les faits, « nous sommes tou-te-s égaux-ales » masque la réalité des systèmes d’oppression.
Et puis, cette phrase exprime le confort des privilèges. Lire la suite « Tirage artiviste pour le Nouvel An »

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑