3 de bâtons. A ceulles qui font advenir.

A celles qui nettoient le foutoir! À ceulles qui envoient valser les puissants! À celles qui portent! À ceulles qui ne se contentent pas de rêver le futur et qui font advenir l’avenir! À celles qui refusent de s’organiser sur des modèles patriarcaux, racistes et capitalistes! À ceulles qui ne stagnent pas et font face! À celles qui rassemblent!

Ceulles qui créent, ceulles qui balaient, ceulles qui font dégager, ceulles qui s’unissent. A vous. Merci.

Merci de faire de maintenant quelque chose qui est déjà viable. Merci de faire de cet instant un autre chose. Merci de bouger. Merci de partager et de donner substance à ce que vous imaginez. Merci. ❤️

Tirage collectif (5 de bâtons, reine d’épées, Diable)

5 de bâtons et reine d’épées. Quelles divergences de vue sont irréconciliables en amitié pour toi ? Qu’est-ce qui compte le plus ? Qu’est-ce qui doit résister à tous les conflits ? Quelles concessions sont nécessaires ? Quand il y a un truc qui cloche dans une relation, est-ce que tu essaies d’en discuter ou est-ce que tu baisses les bras et t’éloignes subtilement mais irrémédiablement ? Quelles sont les limites es-tu capable de mettre sur la table et de défendre pour la viabilité d’une amitié ? Quelle est ta définition de toi-même quand tu es dans une relation fusionnelle ? As-tu le sentiment de devoir te sacrifier au profit d’une dynamique de relation ?

Les cartes du jour ne sont pas là pour te rassurer: quand es-tu possessif.ve? Quel contrôle cherches-tu à exercer sur les gens (inconsciemment)? Pourquoi ça compte autant de marquer des points dans un débat ? Pourquoi tu t’emportes ? Pourquoi tu cries ? Quand restes-tu silencieux.se afin qu’on ne devine pas le fond de ta pensée ? Est-ce que tu dis à tes proches que tu les admires ? Est-ce que tu endosses le rôle de victime à tout va afin d’obtenir plus de reconnaissance et de pouvoir que d’autres ?

En d’autres termes, dans des relations amicales, quand es-tu Le Diable/l’oppresseur.e/lae manipulatrice.eur/lae narcissique ? Quand fermes-tu les yeux sur la complexité des dynamiques des rapports de pouvoir à la fois dans une relation particulière et dans une contexte plus large ? Quand est-ce que ça t’arrange d’ignorer les lignes de faille?

4 de branches. Arrêt maladie.

J’étais anxieuse à l’idée d’aller rendre visite à mes collègues ce matin. Contente de voir la nouvelle coordinatrice néerlandophone avec qui je n’ai jamais travaillé et ma super remplaçante au poste francophone, mais emplie d’appréhension. Déplacements, entorse encore douloureuse, allergies, problèmes de mémoire qui m’empêcheraient de répondre à leurs questions sur le travail et toute l’imprévisibilité du syndrome d’Ehlers-Danlos.
Alors, j’ai tiré les cartes. Le 4 de branches du slow holler parle de la joie d’être ensemble ainsi que de l’importance du réseau, de l’amitié, du soutien. Y aller sans pression alors, légère dans ce milieu féministe qui m’a apporté bien plus qu’il ne m’a rongée (je crois que c’est ma leçon du retour d’uranus en bélier pour quelques mois, célébrer ces belles collaborations).

Lae visionnaire de branches renversé-e est aussi rassurante que tire-larmes. La flamboyante organisatrice, la madame réseautage aguerrie, la rassembleuse, la mobilisatrice, l’éprise de scènes et de micros. Ces facettes de ma personnalité me sont inaccessibles en ce moment. Peut-être pour toujours. Peut-être jusqu’à une accalmie de mes symptômes. Je peux la soigner et la célébrer cependant. Lire la suite « 4 de branches. Arrêt maladie. »

Déchirements. 5 de Cloches, Amoureux-ses, Etoile.

Les cloches retentissent au son de tant de vérités qu’on ne distingue plus qu’un brouhaha. Suffisamment aigu pour nous alarmer. Trop bruyant pour nous laisser réfléchir.

img_20181020_1312475080050851329864185.jpg
Décontenancé-e-s, on pense à nos idéaux. On pleure nos utopies scintillantes. On déplore la dilution de nos convictions. On cherche des liens. On se met en quête de soutiens. Mais il ne subsiste que le souvenirs des communautés qui nous rassemblaient. Nos mains enlacées. Nos coudes serrés. Nos soirées passées à rêver. Nos manifs à hurler. Nos discussions à bâtons rompus. Nos réactions rapides dans des situations qui exigeaient notre coopération. Les Amoureux-ses. Lae Rêveur-se de Bougies.

Et maintenant, ces conflits qui nous rongent. Conflits intérieurs. Conflits dans les communautés d’activistes et d’ami-e-s. Conflits dans les identités.

img_20181020_1312518638450265686168563.jpg

Comme des luttes à mort. Comme s’il ne s’agissait plus que de l’emporter.

Entrer en compétition les un-e-s contre les autres pour élever l’unique vérité. Attribuer une catégorie à quelqu’un-e et refuser de lae voir s’en extirper. Prendre la défense. Justifier. Mettre au ban. Exclure. Partir. Les entendre dire qu’on s’auto-exclut. Mais ne pas se retourner en s’éloignant. Ne plus demander des comptes. Ne plus chercher à faire vaciller la fabrique des vérités. Tourner le dos à ces hiérarchies. Ne plus savoir contre qui on se bat. Ne plus connaître de communauté.

Lire la suite « Déchirements. 5 de Cloches, Amoureux-ses, Etoile. »

4 de couteaux et 9 de branches

Il y a tellement d’endroits douloureux qui requièrent ton attention, ta patience et tes soins. Dans ton corps, dans tes projets et, bein, partout quoi, à l’heure où l’Europe s’enfonce dans les fascismes et/ou l’ultralibéralisme.

Mais ton cerveau ne t’accorde pas de répit. La patience, c’est quand même un luxe là. Les coups qu’on t’inflige provoquent tes mots durs par défense. Personne ne capte précisément d’où ça vient. C’est qu’en réalité, tout est lié. Il suffit parfois d’un frôlement pour rouvrir d’autres traumas. Cascade. Et tes mots durs, ils en remettent des couches et ça fait encore plus de trucs à gérer. Tourbillons.

Est-ce que tu arrives encore à défendre et à protéger toi-même et les autres ou est-ce que ces réactions alimentent une rage qui te fais perdre de vue tes intentions ?

🍄
Le repos, c’est une vraie option tu sais. Lire la suite « 4 de couteaux et 9 de branches »

Avancer avec le feu: la cavalière de bâtons

On lae trouve dans les déserts et dans les allées, dans les maisons pour les âmes paumées et dans les X sur les cartes de la géométrie sacrée. Ce-tte cavalièr-e cultive la force requise pour exprimer sa vérité et se battre pour la justice par le biais de l’expression créative. Elle te demande une inspection avant de plonger dans ton inconscient : faire la part des choses entre la vérité et les compromis sans garantie, entre les guides et les démons. Lae cavalièr-es appelle à une révolution qui passe par de nouveaux matériels, faits de ressources conçues par nous-mêmes.
Livret du Next World Tarot, écrit par Cristy C. Road (ma traduction ;-))

Ne pas mener des combats uniquement avec les méthodes qu’on remet en question. Concevoir l’accessibilité dans son sens le plus large. Si elle ne m’est pas accessible, je ne veux pas faire partie de votre révolution (pour déformer Emma Goldman). Lire la suite « Avancer avec le feu: la cavalière de bâtons »

7 de bâtons – en suspens

en suspens parce qu’un article en chantier depuis des mois. finalement, en commençant à l’écrire, j’ai pensé à un de mes textes que je partage ci-dessous. 

Eeeet *EDIT* 🙂 Ce partage m’a inspiré une vidéo qui parle de cette lame et de plein d’autres choses.

La cour de récré
Sur le terrain de foot
Les filles
Fautives de quel malheur ?
Réduites à un poste
Au fond du goal
Pour que fondent sur elles
Les ballons qui échappent aux garçons

Moins que
Indigne de
L’espace
L’espace de jeu
Là où on court
Là où on va de l’avant
Juste bonne à nous prendre des coups Lire la suite « 7 de bâtons – en suspens »

Tirage pour l’équinoxe de printemps / ostara

💚 Les cartes 💚 Situation : 9 d’épées 🌱 ce que tu peux semer à Ostara : l’hiérophante 🌱 Comment alimenter la pousse : la magicienne 🌱 Conseil : mère de bâtons 🌱 ce que tu peux retenir de l’hiver : 2 de bâtons 🌱

L’angoisse pour ce tournant sur la Roue de l’année ! On sort de l’hiver. Tout se réveille. Nos projets prennent corps. On a les idées en mouvement. Ça risque de partir dans tous les sens. Dur de trouver le sommeil. Lourd de se lever. Impression de se traîner.

On ne sait pas forcément toujours comment donner vie à ce qui pétille. Par où commencer ? Comme s’organiser ? Comment concilier les différents pans de nos vies ? Est-ce que c’est vraiment raisonnable ? Faisable ? Intéressant ? Lire la suite « Tirage pour l’équinoxe de printemps / ostara »

8 de bâtons

L’élan et la motivation. Je m’accroche à une inspiration soudaine. Ou l’est-elle ? Fruit d’un parcours mais déblocage inattendu. Energie remontée dans la gorge, enfin expulsée. Cet équinoxe de printemps m’a fait pousser des ailes.
L’illustration dans le tarot Joie de Vivre est particulièrement prometteuse. Le personnage est bien équipé pour l’aventure qui l’attend.

Lire la suite « 8 de bâtons »