6 d’épées. Transition sans fuite.

Le 6 d’épées vient me chercher davantage dans mes retranchements chaque jour. Il refuse la fuite et privilégie une prise de distance consciente, respectueuse, discutée. Il est question de transition, certes, mais aussi des enjeux de cette transition.

Qu’est-ce qui reste sur la rive ? Comment s’assurer de ne pas emporter les pires fonctionnements et les schémas les plus persistants dans ce voyage ? Comment partir pour avancer et pas pour se protéger, cassé.e, blessé.e mais enveloppé.e de fierté, d’amertume et d’un ego exagéré en réponse aux violences? Comment intégrer la façon dont la santé encaisse les coups pour que cette transition aille de paire avec un répit pour la maladie chronique et une meilleure gestion des stress post-traumatiques qui alimentent des réponses corporelles douloureuses ?

Dans le Wildwood Tarot, le 6 d’épées arbore une voile sur laquelle 6 flèches se rejoignent. Le message: Lire la suite « 6 d’épées. Transition sans fuite. »

Tirage de Samhain

✨🎃 Et voici mon plan de tirage de Samhain/Saoween! 🎃✨

cof

1. L’Oracle. 🔮 Boule de cristal, bougies, potions, plumes, cailloux. Ce qui émane du chaudron. Ce qui frémit sur l’autel. Révélation d’Halloween. Message des guides.

2. Le refuge, le corps, la mousse, le sol. 🌳

3. La blessure, les baumes, les incantations. 🗡️

4. La lanterne, le feu de bois, le feu d’artifice. 🕯️

5. Lae mystique, l’océan, le sacré, les rituels. 💧

6. Pour prendre congé… Rassembler, s’aventurer, partir, autonomie. 🎃✨

Les positions sont volontairement floues pour laisser place à l’intuition et à une libre interprétation.

Solstice d’été – interprétation d’un tirage

Songe d’un solstice d’été
Révolté

La Lune
Les convictions qui se délitent
Les incertitudes qui crépitent
La Lune

Dans un état de chaos
Ne pas ordonner, ne pas prédéterminer, ne pas arrêter
Être à l’écoute, ouvert-e
Pas sur mes gardes
Parce qu’aucune barrière ne tiendrait bon
Face aux cris des entrailles
Aux hurlements des louves
A l’appel de l’obscur

Salvateur appel
Lorsque aucun rempart ne peut contenir
La survie qui jaillit du fond des entrailles
Des traumas
Des violences
Les barrières doivent céder
La Lune
Le cri déchirant la nuit
Pourtant gonflé de confiance
La Louve. La voix. La Lune.

img_20180622_1904248238399253925527778.jpg

Le Monde
Ce qui m’appelle, ce qui t’appelle
Cela n’appelle pas que nous
Aucun accomplissement ne vaut
S’il te porte seul-e
Le Monde
Intégrer ta voix aux autres
Démanteler ta voix si elle couvre les autres
Celles des océans étouffés par le plastique
Celles des baleines chassées par des eaux trop chaudes

La voix des migrant-e-s
La voix des pauvres
La voix des personnes écrasées par le racisme d’Etat
La voix des personnes assommées dans les usines
Et qui fuient, qui fuient
L’autoritaire pour le totalitaire
L’arbitraire pour le sectaire
Sécuritaire partout
Le Monde

cof

Démanteler ta voix si elle couvre les autres
Si elle impose
Si elle domine
Comment survivre ?
Collectivement
Comment continuer de tourner ?
Lire la suite « Solstice d’été – interprétation d’un tirage »

Tirage Petit Lenormand

Les pistes que tu as dégagées commencent à se faire concrètes. Tes efforts débouchent sur une dynamique de bon augure. Seulement, alors qu’on entre dans le mois du signe du Taureau, tu te dis que la stabilité que tu devras peut-être sacrifier t’es trop précieuse.

Même si ça n’est qu’un sens de la stabilité, c’est déjà ça. Tu penses aux « réformes » fascisantes du gouvernement. Les droits sociaux qu’on détricote. Tu es terrifiée par l’apathie qui caractérise les masses. Tu te souviens quand l’énergie du désespoir menait à la rébellion. Mais tu ne vois que de l’abattement. Tu te sens vidé.e. Alors, la stabilité a du bon, même si les choses qui se mettent en place dans ta vie t’excitent à fond. Lire la suite « Tirage Petit Lenormand »

L’Ermite du Wooden Tarot

L’Ermite. Témoin d’un autre rythme. Vestige d’une autre époque. Promesse du renouveau. Elle s’est couchée là parce que la saison était venue. Son horloge biologique ne mentait pas. Symbiose. Capacité à écouter. A se coucher. Elle s’est couchée là, sous les branches et sur la mousse. Dans son plaid aux motifs feuillus. Elle s’est enroulée dans son cocon de fortune. Elle a adapté sa respiration au rythme de la caverne. Bien profondément sous la montagne. Là où gisent les cristaux de roche. Là, où ils sont posés sur son oreiller. Elle a adopté le rythme qui lui convenait. Intransigeante. Elle a su sur quoi caler son rythme. Intuitivement ou instinctivement. Lire la suite « L’Ermite du Wooden Tarot »

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑