6 de couteaux

Ok, tu es épuisé-e. Personne n’écoute. Pas de mots adéquats pour tes conflits intérieurs. Pas de formules pour résoudre ou nourrir des discussions houleuses. Alors, finalement, partir est un choix assez honnête, non? Même si c’est temporaire. Le signal est clair: tu arrêtes de reproduire/cultiver/combattre/te dépatouiller avec toujours les mêmes schémas.
Non, tu n’as pas toutes les solutions, c’est sûr. Mais en attendant, t’en peux plus. Tu cherches un espace pour te réinventer, sans chemin, sans gps, juste une furieuse envie de survivre. Un besoin vital pour l’instant. Survivre sans les schémas qui te détruisent.

C’est garanti: il y en aura pour t’accuser de fuir les difficultés ou pour te taxer de lâcheté. Laisse couler. Inutile de perdre des plumes à te défendre contre des murs encore une fois. Cette transition, c’est la tienne. C’est toi qui décides, c’est toi qui donnes le ton, c’est toi qui édictes les règles si tu as besoin de limites claires. Avec Mercure tatoué sur sa main, tu es en possession de tes règles, de ta survie. Tu vas écrire ta version de l’histoire. Tu vas tenir les rênes de la narration. Une histoire que tu ne devras à personne. Elle est bien trop importante pour être embuée par les explications et les attentes des autres. Vas-y, pars! Casse-toi comme s’il n’y avait aucune route. Ta survie est ta boussole.

Lire la suite « 6 de couteaux »

5 d’épées

(en anglais, ce que la créatrice du Next World Tarot dit de cette carte)

5 d’épées. État d’épuisement. Dans ses affirmations d’avril @chaninicholas écrivait: la seule politique qui protège notre intégrité est l’honnêteté.
🌷
Comment défendre ton honnêteté et ton intégrité quand tout le monde autour de toi te paraît faux. Quand la seule règle qui vaille dans un milieu est l’opportunisme. Au mépris de toute intégrité qui est alors la garantie de l’isolement. C’est lae porteuse du message, lae donneur d’alerte, qui se fait abattre. À tous les coups. Le mécanisme est bien rodé. Il repose sur le silence des personnes lucides. Le groupe l’obtiendra à tout prix. Tu es une valeur négligeable. Tu te casses d’ici ou tu te fais ratatiner la gueule. Lire la suite « 5 d’épées »

2 d’épées

No fucking way. Personne ne passe. Tu es sur tes gardes. Fermé-e. Que ce soit aux informations ou aux personnes, tu bloques le passage.

IMG_20180502_075004.jpg

Premier cas : les infos. C’est la carte des personnes qui savent pertinemment quelque chose, tout au fond, si yels prenaient deux minutes pour l’accepter, mais dont le mécanisme de défense est le déni. Parfois ils ont l’impression d’être au bout d’une impasse et d’avoir épuisé leurs options. Et parfois, elles se précipitent dans un chemin qui ne mènera vers rien d’autre qu’un mur dans la gueule en mode bien trash, mais elles sont incapables de s’en rendre compte. Quoi qu’il en soit, tu mets beaucoup de choses en place pour te protéger de certaines informations. Lire la suite « 2 d’épées »

7 d’épées – Partie 1. Son message et des exercices

La carte en quelques mots :

Tu n’es pas très clair-e, ni avec toi-même, ni avec les autres, et tu refuses de l’admettre. Les inconnu-e-s t’estimeront incernable. Si ton entourage t’accorde le bénéfice du doute, il considérera ton comportement comme une maladresse ou un manque de lucidité. A défaut de cette indulgence, on te percevra comme une personne sournoise, hypocrite, perfide, qui joue un double jeu.

Quels sont les motifs de ton attitude évasive ? Agis-tu de la sorte pour te protéger ? Si tu protèges quelqu’une d’autre, en vaut-elle la peine ? Est-ce que tu te comportes avec perversion ? En quête de quel pouvoir ? Et au détriment de qui ? Si tu arrives à tirer profit d’une situation en mentant ou en jouant sur plusieurs tableaux à la fois, qui y perd et pourquoi ? Quelles sont les conséquences de ce dont tu bénéficies ? Les mobiles derrière ton mépris justifient-ils ce que tu en retires ?

Certains secrets sont lourds. On s’imagine qu’ils doivent rester bien dissimulés. On se fait tout un plat de leur potentielle révélation. On s’y accroche comme si notre vie en dépendait. Lire la suite « 7 d’épées – Partie 1. Son message et des exercices »

Tirage pour l’équinoxe de printemps / ostara

💚 Les cartes 💚 Situation : 9 d’épées 🌱 ce que tu peux semer à Ostara : l’hiérophante 🌱 Comment alimenter la pousse : la magicienne 🌱 Conseil : mère de bâtons 🌱 ce que tu peux retenir de l’hiver : 2 de bâtons 🌱

L’angoisse pour ce tournant sur la Roue de l’année ! On sort de l’hiver. Tout se réveille. Nos projets prennent corps. On a les idées en mouvement. Ça risque de partir dans tous les sens. Dur de trouver le sommeil. Lourd de se lever. Impression de se traîner.

On ne sait pas forcément toujours comment donner vie à ce qui pétille. Par où commencer ? Comme s’organiser ? Comment concilier les différents pans de nos vies ? Est-ce que c’est vraiment raisonnable ? Faisable ? Intéressant ? Lire la suite « Tirage pour l’équinoxe de printemps / ostara »

10 d’épées – c’est la merde…

Je ne peux pas te dire : « c’est dans la tête, ça va passer ». Je n’y crois pas. On ne va pas invalider ta douleur parce qu’elle est « psychologique », comme si elle était moins réelle ou comme si le corps et l’esprit étaient deux entités séparées et sans contacts. Non, tu te sens mal, tu es dans la merde, tu n’en peux plus, tu es épuisé-e, au bout du rouleau, déprimé-e, triste, désemparé-e, sans recours et ça craint. Je suis désolée pour toi et j’espère de tout cœur que tu es soutenu-e. Lire la suite « 10 d’épées – c’est la merde… »

7 d’épées – choisir tes combats?

Le 7 d’épées. Une des cartes les plus riches en possibilités d’interprétations selon les contextes, vous ne trouvez pas?
Aujourd’hui, je la lis comme une interrogation du concept « choisir ses combats ».
Elle est là, magistralement fière, somptueusement arrogante, laissant la ville, ses luttes, ses querelles, derrière elle. Pour prendre un peu l’air? Du temps pour elle? Lire la suite « 7 d’épées – choisir tes combats? »

Reine d’épées

La reine d’épées est on ne peut plus droite dans ses bottes. Peut-être un peu trop ? Elle a l’habitude des mauvais coups. On lui a brisé le cœur. Elle connaît l’abandon et les galères. Elle est revenue cent fois des dépressions les plus coriaces. Elle est résiliente. Elle en a morflé, ça l’a renforcée. Par endroits, ça l’a blindée d’une carapace impénétrable. Au moins, elle se sent en sécurité.

Si tu as besoin du jugement d’une personne calée dans l’analyse pour démêler une situation précise, vas la voir ! Lire la suite « Reine d’épées »

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑