Le tarot en mots-clés: 10 d’épées

toucher le fond (et sur le point de remonter), fin d’une période éprouvante psychologiquement, lumière au fond du tunnel par rapport à certains problèmes déprimants

se sentir super mal, souffrance psychologique intense

réagir excessivement à des problèmes, (se) créer des problèmes, faire du drama

ne pas parvenir à se relever, cogiter, psychoter, ne pas mettre fin à un cycle destructeur, auto-sabotage le pire est derrière soi même si on souffre encore, occasion de rebondir après beaucoup de souffrance, apercevoir des solutions pour faire face à ce qui a submergé

Le tarot en mots-clés: 9 d’épées

Angoisses, anxiété, être seul-e avec des angoisses qui tournent en boucle

cauchemars, insomnies

panique, crise mentale, stress post-traumatique, hypervigilance, anticiper le pire scénario, pensées pressantes et oppressantes, revivre un moment stressant

avoir besoin d’aide pour surmonter cette détresse

ruminer, porter le poids du monde, terreurs

stress intense, désespoir, être dépassé-e, , sensation d’agonie, dépression

se faire du souci ses proches

Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 9 d’épées »

Le tarot en mots-clés: 8 d’épées

être bloqué-e, ne plus croire en ses propres capacités, douter de soi

intériorisation de l’oppression

se sentir pris-e au piège, frustration, désespoir, aliénation

se mettre des barrières mentales, se croire plus bloqué-e qu’on ne l’est en réalité, être dirigé-e-s par ses peurs, faire une montagne d’obstacles aisément contournables, ne pas voir les options qui sont sous son nez

besoin de soutien psychologique, devoir appeler à l’aide, problèmes de santé mentale qui enlisent

se sentir incapable d’opérer d’un changement

Liberté…?

En attente sur la ligne mouvementée reliant la solitude et la communauté, on se pose. En attente, on pause. Toi, tu touches. Ton corps essaie de suivre le mouvement. Tu résistes. Ça ne coule plus de source.

Espoir. La raccommodeuse de cœurs. L’aubépine.
La murmureuse de cœur. La voix cosmique, L’Etoile.

Liberté vendue avec son amertume (néo)libérale. Promesses qui sonnent comme des ordres. Encouragements qui résonnent comme des sentences. Le glas.
Nos cœurs rebelles et traumatisés tempêtent. Sauvages, ils couvent nos serpents en devenir.
Qui a l’outrecuidance de laisser entendre que tout ira bien ?
Loup, Lion, Lapin se tiennent sur le seuil. Yels espèrent qu’on va courir librement.
Librement….

28 avril 2020

Le tarot en mots-clés: 6 d’épées

transition, entamer un long processus de transition/guérison, chercher une vérité ailleurs, passer à autre chose, tournant, période difficile à traverser

avancer avec ses traumas

s’éloigner d’une situation qui se détériore, prendre de la distance quelque temps avant de prendre une décision, décoder de partir, traîner un problème de longue durée, taire ses difficultés

Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 6 d’épées »

Comment apprendre le tarot: les cartes qui font peur

Les cartes les plus terrifiantes font partie intégrante de ton apprentissage. Toutes les cartes ont de multiples facettes. Oui toutes. Aucune n’est aussi simple qu’il n’y paraît de prime abord, en ce compris les plus « positives ».

Mais les cartes qui te foutent les jetons demeurent difficiles à appréhender. C’est bien beau de dire qu’il faut affronter ses parts d’ombre et ses peurs, que c’est comme ça qu’on avance et tout le blabla. En attendant, tes terreurs sont là pour raison. Faire péter tous les verrous d’un coup ne va pas forcément te « guérir », mais plus probablement générer un énorme stress ingérable, libéré avec tous les traumas.

Comment te confronter progressivement aux messages des cartes effrayantes ? Quand c’est possible, tu peux relativiser les peurs qu’elles suscitent. Même si tu redoutes le 9 d’épées, son message n’est probablement pas l’annonce de cauchemars qui te hanteront pendant des mois, et plutôt un rappel que tes angoisses sont bien présentes. Le tarot se fait alors témoin. Il t’aide à écouter cette douloureuse part de toi. Je ne souhaite pas édulcorer le 9 d’épées (ni la plupart des cartes d’épées). Ça fait sérieusement mal de devoir en passer par là ! Mais, à la manière de la Tour qui s’effondre permettant à travers la démolition de s’émanciper des structures et de se réinventer, les cartes les plus sombres sont des ouvertures. Elles portent peut-être plus encore que les autres cartes le potentiel d’être des portails. Au minimum dans ton esprit !

Lire la suite « Comment apprendre le tarot: les cartes qui font peur »

Le tarot en mots-clés: 5 d’épées

Conflits, harcèlement

argumentation sans fin, joutes verbales, situation qui s’envenime,

tirer son épingle du jeu en agissant violemment, finir par user des méthodes qu’on dénonce, peu scrupuleux-se

humiliation, abus, manipulation, perversion, méchanceté, mensonges, triomphe des intérêts personnels perdre de vue la cause commune

hostilité, se sentir cerné-e, plagiat, trahison

dissociation, prendre congé d’une part de soi peu reluisante, faire face à ses fonctionnements foireux

cyberharcèlement, pousser à bout, trasher quelqu’un-e,

ne pas se sentir légitime, auto-sabotage, estime de soi dévastée, déception

Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 5 d’épées »

Le tarot en mots-clés: 4 d’épées

repos, prendre du recul, se retirer, partir en retraite, pause, (se) déconnecter

recharger ses batteries, , arrêter de cogiter, récupération, relâcher la pression

tranquillité, sieste, s’éloigner quelques heures, accalmie

refus du productivité incessante, vivre slow (slow science, slow food, slow internet,…) Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 4 d’épées »

Le tarot en mots-clés: 3 d’épées

cœur brisé, communication rompue

situation qui fait écho à des traumatismes passés, triggers, réactivation de certaines blessures

rupture, séparation, rejet, trahison, incompréhension Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 3 d’épées »

Le tarot en mots-clés: 2 d’épées

se protéger, mettre des limites, être sur la défensive, barrière émotionnelle,

dilemme, indécision, devoir/refuser de peser le pour et le contre

s’accrocher à des justifications pour ne pas se remettre en question, ne pas être en mesure de prendre en compte tous les éléments (de passer outre la binarité apparente des options)

se voiler la face, déni et trop-plein d’émotions, se poser trop de questions au lieu d’agir, fausses excuses, faire une pause intellectuelle, prendre du temps sans agitation mentale, se replier dans sa coquille

ne pas se fier à son intuition

s’accrocher à des schémas pour ne pas laisser approcher les autres

Impasse, blocage