Recherche

En chariot dans l'univers du tarot

Tag

lesbien

Slutist Tarot: Premières impressions (vidéo)

Poème pour les fems – reine de bâtons

J’ai déjà écrit ailleurs que je trouve beaucoup de ma femitude dans la reine de bâtons. Je suppose que pour d’autres fem, ce serait plutôt la reine de coupes. L’identité fem est une identité queer et plus largement lesbienne, bie et trans dont il y a autant de définitions qu’il y a de fems. Parmi les aspects importants, une réappropriation et une mise en valeur d’aspects traditionnellement lus comme féminins (et donc dévalorisés puisque -oh surprise- on vit dans un monde partriarcal) qui deviennent vecteurs de puissance et d’autonomie quand ils sont réinventés et réagencés en n’étant plus conditionnés par le regard et le jugement masculins. Bref, j’ai écrit un slam sur et pour mes amies fems. Il est pétillant de reine de bâtons, je trouve. 

dsc_0757

Low fem, soft fem, biting fem
Montrer les crocs
Crever les pneus
Femitié – un sens de la communauté
Nœuds dans les cheveux
Velues
Des orteils aux perruques emmêlées
Les doigts rugueux
Le goût du laid
Le teint laiteux
Fem paresseuse, fem à la bouille creuse
Fem impassible, fem en colère
Hétéronorme barbouillée
Au rouge à lèvres foncé
Enfoncé, coups accélérés
Rayer leurs vernis
Niquer l’hétéropride
Crade, crasse, empreinte de
Fausses évidences, rances et vides
Fem survivante – qui a survécu, qui sur/vit, qui sur/joue – fem envoûtante
Drag queen étincelante – surprenante
Over the top – et top – fem domina
Narratrice de révolutions
Macératrice d’émulsions
Impératrice du « je veux que tu m’attrapes
Comme ça, que tu me lèches
Plus fort, que tu me défonces
La chatte »
Fem on a mission
Sans féminité – au genre détaché
Déraciné et redessiné
Rôle de composition ou de confort
A l’aise ou funambule
On the edge  ou dans sa bulle
Tête de mule
Dégaine de reine
Camion volé, racaille voluptueuse
Tueuse de tes idéaux vaseux et pourraves
Entre deux rôts vaporeux
Bwwweuuurk
Rengaine de chienne
Poufiasse sans chaîne
Déchaînée, sans entrave
Pétards dans les remparts
Frappadingue en bas résille
Et sa santé mentale, elle t’emmerde
Et elle en parle
Fem qui témoigne, sort du bois, débroussaille
Fait office de relais
Sans fard, comme un phare, fardée
Aux vices qu’elle fem/inise, fem fashion
Fem qui nomme
Femme qui balance
Femme ignoble, fem de la chance
Se saisir de et resignifier
Réduire son regard en bouillie
Elle réclame son corps et son autonomie
Fem salace ou fem très classe
Fem ambiguë ou à la ramasse
Au fil des mues, ses mille vies
Subtiles envies, peaux neuves
Douces et striées
Fem en lambeaux ou fem flambeau
Faire de sa vie un conte de fems

dsc_0762
article sponsorisé par un de nos chats

6. Les Amoureuses et la Mère de Pentacle

dsc_0093
Thea’s Tarot

Parfois, je sais que les cartes seront en accord avec mon état d’esprit. Je me plonge dans le jeu. Je cherche leurs vibrations. Tire. Les trouve. Elles me trouvent.
Les amoureuses et la mère de pentacle (position du roi de pentacle dans la plupart des jeux). Aujourd’hui, j’ai fait les démarches pour annoncer que je résilie mon bail. Je quitte l’appart où j’ai vécu neuf ans. Neuf années empreintes du bonheur de l’autonomie et de la certitude que vivre seule est la seule configuration qui me convient. Territoriale avec ma tanière.
Et puis, l’amoureuse. La force d’être ensemble – resplendissantes et réconfortées malgré les galères extérieures. Nouveau départ. Quitter son cadre. Prendre des risques. Passion et douceur.
Me voilà mère de pentacle. Nouvelle maison. Tendre chez-moi aussi chez-nous. Membre d’une meute de gouines et de félines. Havre de quiétude qui renforce. Dans lequel je m’implique. Être cuculs dans chacun de nos gestes. Etaler le too-much sur nos murs. Me sentir présente. Être douée d’observation et de parole. Actrice. De l’univers que nous égayons et soignons avec ferveur. De l’Univers.
Je suis ancrée dans notre relation et en contact avec les herbes qui nous poussent sur les mollets, qui nous poussent à bouger. A la fois centrée(s) et offerte(s). Lire la suite

Interview du Thea’s Tarot

Mon amoureuse et quelques potes m’ont offert un tarot féministe et lesbien, le tarot de Thea élaboré par Ruth West en 1984. Un pan de notre histoire jamais réédité qu’il me tenait à cœur de pouvoir découvrir. C’est le coup de foudre! Je ne manquerai pas de t’en reparler.

Après l’avoir déballé dans un parc hier, j’ai tiré une carte du jour. Comme ça, hop hop. Après avoir battu et coupé les cartes et en plongeant dans mon tas en éventail, je me disais que pour commencer ma relation avec ce tarot, le plus pertinent serait de tirer le mat. Et hop, voilà aussitôt pensé, aussi tôt fait, j’ai tiré la carte équivalente: 0. Innocence. De bon augure, nan?

DSC_0406

Après avoir fait un peu plus ample connaissance, je l’ai soumis à un petit entretien de présentation tel que présenté par Beth Maiden sur son site Little Red Tarot. C’est aussi l’occasion de traduire un super tirage que je conseille vivement.

Lire la suite

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑