Livret de tirages sur-mesure pour Lughnassad

Encore une expérimentation et variation du tirage dont tu es l’héro.ïne! Oui, toi! Tu es au cœur d’une nouvelle aventure. Je prends ma plume pour changer un peu.

Voici le livret pdf.

Je souhaite que cette narration participative t’accompagne à travers la deuxième partie de l’été!

Les portails du tarot

Dans ma vidéo #LeTarotàMaSauce, j’ai tiré sur une ficelle pour répondre à la périlleuse question: comment est-ce que je pratique le tarot à des fins non-prédictives?
Je développe ici mon approche du tarot, une approche de sorcière. Je remercie Valiel du blog Sur le Seuil pour nos échanges. Et Hékate, Celle qui parcourt les mondes, la gardienne et la guide, la reine des sorcières, la lumineuse et l’infernale, la déesse des croisements, car elle m’aide à jeter des ponts au lieu de dresser des murs.

Est-ce que vraiment je ne lis pas l’avenir? Où est-ce plus simplement que le tarot est un outil qui n’est pas restrictif?

Tout d’abord, cette question serait anecdotique si on ne percevait pas généralement la cartomancie d’une manière réduite et limitante. Tout serait différent si on pouvait utiliser des mots comme « voyante » pour les personnes qui voient l’invisible, sentent le subtil, entendent des fréquences, touchent des réalités complexes, s’infiltrent dans les failles. Franchir les frontières sensorielles qu’on nous inculque largement, voilà le travail de lae voyant-e. Ce n’est pas vraiment élitiste.

Partant de ce point de vue, utiliser ce mot pour « voir l’avenir » amène à ne pas franchir les limites, comme celle d’une vision linéaire du temps. Quand je tire les cartes, je ne peux plus dissocier passé/présent/futur comme je le ferais en restant parfaitement rationnelle. Le tarot floute les lignes plus largement encore. Il assemble les dimensions. Il met en contact. Parfois, il abolit même les lignes de fracture auxquelles on s’accroche. En alternative à la linéarité, il propose la liminalité. C’est le seuil sur le bord duquel on se tient pour visiter l’invisible, l’inconnu, l’incertitude. C’est le portail qui ouvre vers plein de dimensions, peut-être un peu futuriste. Ce sont les dimensions en collision et les étincelles qui en surgissent. C’est la bordure sur laquelle se tiennent les sorcières funambules. Les haies et les fossés. La surface de l’eau. L’envol des oiseaux. Le code. Lire la suite « Les portails du tarot »

Rituel-poème Amours

En février, j’étais l’invitée de la newsletter Spell it out. Je reproduis ici ma contribution mise en page par Arièle. Et puis, je t’invite à t’abonner sans tarder à ce courrier mensuel

LE COIN D’UNE SORCIÈRE MODERNE
Un rituel-poème de « self love » par Cathou Tarot

Ça commence ainsi :
Amour de soi, résistance, création, transition, espaces personnels et collectifs
Crédits photos : Cathou et Unsplash

Lire la suite « Rituel-poème Amours »

Apprentie sorcière

Tu as peut-être remarqué que je me contente de reposter des publications d’instagram en ce moment. En réalité, je n’y partage pas exclusivement des réflexions relatives au tarot. Je suis du genre surpartageuse 2.0 😉 Peut-être que ça t’intéressera de parcourir mes récentes expérimentations de sorcière.

Tout d’abord:

Un encens de purification

Quand je crée mes propres encens et rituels, une partie du défi, c’est de réaliser quelque chose d’intuitif, qui me parle et qui me fait du bien tout en visant quelque chose d’efficace (ou déjà en ne brûlant pas des herbes dont la fumée est toxique par exemple). Du coup, j’imagine que certains de mes mélanges feraient frémir une sorcière aguerri.e. Mais je fais les choses pour moi. Ou pour d’autres mais en partant de mes associations et correspondances et de mon répertoire. Quand on me demande des conseils, je suis toujours mal à l’aise. En effet, je me contente de faire ce qui me parle. Je ne peux pas prétendre que ça marche et surtout pas pour tout le monde.
💖
De retour de mon séjour à la campagne, j’avais besoin de réinvestir les lieux et faire de la place à ce qui me plaît. J’ai fait un mélange benjoin, clou de girofle ainsi que thym et romarin de mon balcon. Je ne l’ai pas chargé ni rien. Et je l’ai brûlé en mettant de l’ordre (c’est-à-dire en m’effondrant en sanglot) autour de mon espace sacré. Quant à mon élixir conçu pour nettoyer l’autel…. Je n’ai rien fait dans les règles de l’art, mais j’y ai mis mes intentions et j’ai apporté quelque chose. « essence » de mauve + « élixir » de pierres (améthyste et serpentine) + rhum pour un semblant de conservation de ce nid à bactéries (et en tout cas pour avoir l’impression de nettoyer l’espace).

View this post on Instagram

Quand je crée mes propres encens et rituels, une partie du défi, c'est de faire quelque chose d'intuitif, qui me parle et qui me fait du bien tout en faisant quelque chose qui est efficace (ou déjà en ne brûlant pas des herbes dont la fumée est toxique par exemple). Du coup, j'imagine que certains de mes mélanges feraient frémir une sorcière aguerri.e. Mais je fais les choses pour moi. Ou pour d'autres mais en partant de mes associations et correspondances et de mon répertoire. Quand on me demande des conseils, je suis toujours mal à l'aise, genre je fais juste ce qui me parle, je ne peux pas prétendre que ça marche et surtout pas pour tout le monde. 💖 De retour de mon séjour à la campagne, j'avais besoin de réinvestir les lieux et faire de la place à ce qui me plaît. J'ai fait un mélange benjoin, clou de girofle et thym et romarin de mon balcon. Je ne l'ai pas chargé ni rien. Et je l'ai brûlé en mettant de l'ordre (c'est-à-dire en m'effondrant en sanglot) autour de mon espace sacré. Quant à mon élixir conçu pour nettoyer l'autel…. Je n'ai rien fait dans les règles de l'art, mais j'y ai mis mes intentions et j'ai apporté quelque chose. "essence de mauve" + elixir de pierres (améthyste et serpentine) + rhum pour un semblant de conservation de ce nid à bactéries (et en tout cas pour avoir l'impression de nettoyer l'espace). 💖 Voilà je suis juste une bricoleuse/bidouilleuse, comme ça vous savez et j'adore ça et ça me fait du bien. Tiens, on entre dans la saison de la vierge, mon ascendant hahaha.

A post shared by Cathou (@cathoutarot) on

Et puis,

Des sachets et fioles magiques réalisées à la pleine lune:

1/ Sexualité sacrée et hommage à Lilith

J’ai un mélange d’herbes que j’associe à la déesse Lilith et à la « sexualité sacrée ». J’ai écrit un petit poème en me baignant avec lui, tu as déjà pu le constater. Simple, je le répète en flottant dans le bain pour m’en imprégner.

J’ai décidé de le partager avec des amies à la fois sous forme de thé ou de mélange pour le bain et par le biais de petites fioles. A chacune d’en faire ce qu’elle souhaite: offrandes, temps privilégié avec soi-même, talisman, objet décoratif,…
🌟
Les herbes: hysope, jasmin, rose, fleurs d’oranger, gingembre et bleuet.
🌟
La carte de tarot: l’étoile du Guided Hand Tarot.
🌟
Les fioles: toutes les plantes, des pierres puis scellées à la cire avec des petites bougies d’anniversaire (le bon plan pour ne pas gaspiller) roses, rouges et violettes. Je leur ai attaché un fil rose avec du quartz rose, une breloque que j’associe à Lilith/au thème, des sequins et les lettres L-I-L-I-TH réparties sur chacune des fioles. 🌟
Chargement dans le cercle magique, à la lumière de la pleine lune, avec la carte de tarot. Et le tour est joué. Ce cadeau célèbre l’autonomie et la guérison de fems et de femmes que j’adore et à qui je remettrai les sachets avec le mélange et la fiole.
🌟
Voilà un chouette petit charme à créer et à personnaliser avec les herbes et associations qui te parlent 😊❤️
🌟🌟🌟

Le message:

Tu mérites de l’amour. Tu mérites du désir. Tu mérites du repos. Ton corps est important même avec les effets du trauma et de la douleur chronique. Ton corps a assez d’importance pour être aimé.

Ce n’est pas censé être facile. C’est pas un souci si c’est pas possible pour toi d’aimer ton corps ou si c’est pas un objectif. Il a quand même de l’importance. Il mérite quand même de l’amour.

Il arrive que la douleur agisse comme un signal: tu n’es plus en mode dissociation totale. Il arrive que cela se traduise par un corps insupportable. Ça veut aussi dire que ton corps est là. Tu en fais l’expérience. Tu te le réappropries. Ça fait mal. Ta douleur est vraie. Tes traumatismes sont vrais. Ils sont réels. Tu es arrivé.e jusqu’ici. Bravo !!!
🌟

View this post on Instagram

Si tu descends dans mes photos (ou que tu vas directement sur cathoutarot.blog), tu verras que j'ai un mélange d'herbes que j'associe à la déesse Lilith et à la "sexualité sacrée" et que j'ai écrit un petit poème en me baignant avec lui. J'ai décidé de le partager avec des amies à la fois sous forme de thé ou de mélange pour le bain et par le biais de petites fioles. A chacune d'en faire ce qu'elle souhaite: offrandes, temps privilégié avec soi-même, talisman, objet décoratif,… 🌟 Les herbes: hysope, jasmin, rose, fleurs d'oranger, gingembre et bleuet. 🌟 La carte de tarot: l'étoile du Guided Hand Tarot. 🌟 Les fioles: toutes les plantes, des pierres puis scellées à la cire avec des petites bougies d'anniversaire (le bon plan pour ne pas gaspiller) roses, rouges et violettes. Je leur ai attaché un fil rose avec du quartz rose, une breloque que j'associe à Lilith/au thème, des sequins et les lettres L-I-L-I-TH réparties sur chacune des fioles. 🌟 Chargement dans le cercle magique, à la lumière de la pleine lune, avec la carte de tarot. Et le tour est joué. Ce cadeau célèbre l'autonomie et la guérison de fems et de femmes que j'adore et à qui je remettrai les sachets avec le mélange et la fiole. 🌟 Voilà un chouette petit charme à créer et à personnaliser avec les herbes et associations qui te parlent 😊❤️ 🌟🌟🌟 Le message. Tu mérites de l’amour. Tu mérites du désir. Tu mérites du repos. Ton corps est important même avec les effets du trauma et de la douleur chronique. Ton corps a assez d’importance pour être aimé. Ce n’est pas censé être facile. C’est pas un souci si c’est pas possible pour toi d’aimer ton corps ou si c’est pas un objectif. Il a quand même de l’importance. Il mérite quand même de l’amour. Il arrive que la douleur agisse comme un signal: tu n’es plus en mode dissociation totale. Il arrive que cela se traduise par un corps insupportable. Ça veut aussi dire que ton corps est là. Tu en fais l’expérience. Tu te le réappropries. Ça fait mal. Ta douleur est vraie. Tes traumatismes sont vrais. Ils sont réels. Tu es arrivé.e jusqu’ici. Bravo !!! 🌟 #sorcières #sorcière #witchesofinstagram #witchyqueers

A post shared by Cathou (@cathoutarot) on

2/ Sachets rêves

Lire la suite « Apprentie sorcière »

7 de coupes pour 2017

DSC_0009Retour sur la dernière année avec le Slow Holler.

Le 7 de vases/vaisseaux. Mais à l’envers. J’ai célébré mon côté touche-à-touche au lieu de me laisser submerger par des envies et des rêves dans tous les sens. Ces idées n’en sont pas restées au stade de fantasmes stériles ; elles ont pris corps. Le choix de ne pas faire de choix dans mes centres d’intérêt m’aura permis d’explorer plusieurs voies. Les projets qui maturaient depuis des années ont bourgeonné.

En général, le 7 de coupes parle de la difficulté à suivre une voie, en particulier à sortir des voies qui tournent en boucle dans nos têtes, quand les possibilités embrument notre esprit. Entre les mille choses envisageables, c’est la confusion qui règne. Lire la suite « 7 de coupes pour 2017 »

Le 10 de couteaux comme solution ou conseil ou…

Il n’y aura pas de dénouement facile. Une entreprise de démêlement laborieuse, par contre. Il y aura un retour aux sources. Là d’où s’écoule la  tristesse intarissable. Le flot de larmes. Il y aura des inondations.

La matrice démolie. Les repères lacérés. Il y aura – il y a déjà – le goût du sang dans la bouche. Se mordre la langue pour ne pas hurler. Ronronner pour ne pas se démanteler. Toutes les nuits.
J’ai la mâchoire serrée. Démontée. La douleur s’étend à l’ensemble du corps.
Comment font les gens qui ne ronronnent pas. Ce bruit de moteur assourdissant, cette vibration qui vient d’aussi loin que mon corps peut puiser. Comment font les gens ? Quand j’avais 3 ans, j’ai commencé à humer cette musique pour m’endormir. En tournant mes cheveux dans la main. Lire la suite « Le 10 de couteaux comme solution ou conseil ou… »

Le-la reine de coupes – Intuition?

Cultiver une approche féministe ET queer du tarot implique de se confronter à des nœuds et à nos propres préjugés. La réceptivité supposée des reines m’a posé problème. Je l’ai même rejetée en bloc.

C’est qu’il existe une vision binaire qui se manifeste dans le tarot et dans de nombreuses pratiques spirituelles par un amalgame entre le féminin (et dans le pire des cas les femmes) et la passivité, la réceptivité, le soin, la douceur et puis le masculin (et dans le pire des cas les hommes) et l’action, le leadership, la prise de décision, etc. Cette distinction prend sa source dans (et continue d’alimenter) le patriarcat et l’hétéronormativité.

D’ailleurs, dans de nombreux discours, cette prétendue « complémentarité » (en réalité, un rapport de pouvoir qui cantonne à certains rôles de genre, entérine les violences de tout type perpétrées et perpétuées contre les femmes) serait « naturelle ». La réceptivité des femmes serait inscrite dans leur vagin et dans leur utérus tandis que les hommes seraient « actifs » en raison de leur pénis et de l’éjaculation. Haha, comme si les personnes doté-e-s d’un vagin n’éjaculaient pas (je ne vous invite pas dans mon lit pour découvrir l’inverse mais vous savez de quoi je veux parler). A l’hétéronormativité et au sexisme, s’ajoute dans ces interprétations une vision extrêmement cissexiste, c’est-à-dire qui sous-entend que tous les hommes et toutes les femmes en question sont cisgenres (non-transgenres quoi). Lire la suite « Le-la reine de coupes – Intuition? »

La grande prêtresse – La voyante

La grande prêtresse est une chouchoute pour bien des tireur-ses de cartes. Et pour cause: elle fait référence à un pan de notre passion de taromancien.ne.s!

DSC_0048Gardienne de la contrée des profondeurs, elle veille à l’accès à l’inconscient, à l’intuition et au sacré. Non sans une grande sagesse. Elle connaît les secrets, grâce à sa propre expérience et à ce qui lui a été transmis. Fière de cet héritage, elle en assure elle-même la transmission. Elle ne croit pas qu’on est toujours seul-e face à ses démons. Elle est attentive aux archétypes. Elle est consciente du poids des mécanismes d’oppression dans ce qui se joue dans nos mondes. Elle détient les clés qui ouvrent des portes entre les problèmes individuels, les histoires de famille et les systèmes de domination, éclairant ainsi les récits de vie sous un angle neuf. Salvateur. Révolutionnaire et constructif. Les traumatismes et les stress qu’ils engendrent sont

DSC_0051

toujours politiques selon elle. Elle te partage ses secrets avant que tu n’embarques dans ton voyage entre ces mondes. Lire la suite « La grande prêtresse – La voyante »

Le Jugement

DSC_0442Le jugement. J’aime dire qu’une des facettes cette carte parle justement de se dépouiller du jugement, de toutes ces couches qui obstruent notre vision et notre capacité à penser clairement. Le Jugement passe outre nos mauvaises fois. Il fait fi des remparts derrière lesquels on se protège. Il contourne nos rancœurs et nos regrets. C’est une carte qui ne va pas sans travail. Une persévérance dans l’humilité. Remonter le fil de nos peurs. Aller à la source de nos angoisses. Excaver les mécanismes derrière les schémas qu’on reproduit longtemps avant de prendre conscience de leur existence. Et dans tout ça, être animé-e de la volonté de faire la paix, de renaître.

J’ai eu un état d’angoisse assez intense hier. Une interaction a déclenché une avalanche de tristesse mêlée à de la haine de soi et à un épuisement avancé. Je me suis effondrée sous la douche. A sa sortie, je me suis allongée sur le lit, entourée de mon peignoir de bain et avec une serviette sur la tête. J’ai pleuré, pleuré. J’ai étalé mes sanglots. J’ai cherché ma respiration dans la morve. Il s’est peut-être passé 5 minutes, peut-être une heure. Lire la suite « Le Jugement »