Grossir le tarot sur Little Red Tarot

Je suis super trop absolument contente d’avoir rejoint l’équipe de Little Red Tarot. Si vous me suivez un peu sur les réseaux sociaux, vous saviez depuis longtemps que c’est mon site préféré.

Le premier article de la série est en ligne: http://littleredtarot.com/fat-tarot-queering-tarot-fat-liberation-perspective/

Et puis, j’ai aussi répondu aux questions de Beth: http://littleredtarot.com/introducing-cathou-tarot/

Et, enfin, c’est promis: dès que la série sera publiée, je ferai quelques vidéos en français.

Bisous les grobidoux ❤

Tirage artiviste pour le Nouvel An

Quelques cartes (ok, une tartine, accrochez-vous!) pour dégager un message militant pour 2018.

Introduction : une carte d’oracle pour donner le ton

DSC_7891

Equality (jeu: Creatures of the Moon, a story-telling oracle). Oups, on commence par un mot que je n’aime pas beaucoup dans le contexte du militantisme. Les registres de l’ « égalité », des droits, de l’égalité des chances/des droits reflètent une approche réformiste ou assimilationniste. Ils demandent une place dans le système (judiciaire entre autres) ou une égalité avec les dominant-e-s. Ils ne remettent pas en cause la structure profondément injuste et inégalitaire de ce système. Des registres à manier avec précaution car, s’ils peuvent déboucher sur des acquis nécessaires pour améliorer la (sur)vie de certain-e-s, ils cautionnent aussi les pouvoirs en place. (il y a des choses intéressantes là-dessus dans le dernier livre de Sam Bourcier, Homo Inc.orporated)

La carte est tirée pourtant. L’égalité… Qu’est-ce qu’on met dans ce concept ? Est-ce un souhait ou un outil à mobiliser ? En version constat « Nous sommes tou-te-s égaux-ales » : n’est-ce pas là une phrase toute faite, un vœu (pieu) qu’on fait passer pour une réalité dans un tour de force qui sert à masquer l’ensemble des inégalités qui, quant à elles, sont bien présentes ? Dans l’idéal, l’égalité, c’est super. Dans les faits, « nous sommes tou-te-s égaux-ales » masque la réalité des systèmes d’oppression.
Et puis, cette phrase exprime le confort des privilèges. Lire la suite « Tirage artiviste pour le Nouvel An »

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑