Relier les équinoxes d’automne et de printemps. Souvenirs.

Un point sur la roue de l’année n’existe jamais sans sa connexion aux autres. C’est particulièrement le cas pour les polarités. Équinoxe de printemps, le jour et la nuit sont d’égale durée. La lumière du jour augmentera jusqu’au solstice d’été. Elle restera plus longue que les nuits jusqu’à Mabon, l’équinoxe d’automne. D’ailleurs, pendant qu’on célébrait Ostara, c’était Mabon dans l’hémisphère sud. Les concepts de cycles des saisons évoquent souvent l’interconnexion, finalement.

wp-15870223609597448441183314999237.jpgUn équinoxe de printemps en confinement me ramène le bruit des vagues, superposé à celui de ma respiration en méditation. J’étais à la Mer du Nord pour l’Equinoxe d’automne. J’y ai rencontré Nehalennia, la déesse de la Mer du Nord et des échanges. J’ai réalisé des rituels autour de figures de mères, en particulier Déméter. J’ai célébré l’autonomie de Perséphone autant que le dévouement de son entourage. Il paraît qu’elle revient des Enfers au printemps. Il paraît qu’Hékate accompagne ses voyages.

J’ai récolté des semences de roses trémières, des baies d’églantine, de rose sauvage et d’aubépine. Le vent balayait les peupliers noirs auprès des ruines de l’Abbaye de Notre-Dame des Dunes. Je récoltais les branches. Mabon, célébration de récolte. Le printemps suggère de ne pas amasser, d’utiliser, de rendre à la terre, d’offrir. Accumuler ne sert pas, paraît-il. Lire la suite « Relier les équinoxes d’automne et de printemps. Souvenirs. »

Le tour du tarot en mots-clés: L’Hiérophante

5. L’Hiérophante

wp-15873710011342075840386373651382.jpgmentor, leader spirituel, sagesse

école de pensée, transmission, héritage intellectuel

institution (enseignement, religion, formation), universités, écoles

instruire, encadrer, carcan, idéologie, histoire

celui-celle qui passe les clés, gardien-ne, enseignant-e, ancêtres (au sens large, pas strictement génétique),guide spirituel, passer le flambeau

émanciper, développer un esprit critique, outiller, « un héritage sans testament »

figure d’autorité intellectuelle ou spirituelle

partager des connaissances, savoirs communautaires, pédagogie active, pédagogie des opprimé-e-s

traumatismes intergénérationnels, collectivité, lignées

initiation, recevoir une éducation, rite (de passage), mouvements de jeunesse

formatage, conformisme, obéissance, désobéissance civile

reconnaissance par une hiérarchie Lire la suite « Le tour du tarot en mots-clés: L’Hiérophante »

Le tour du tarot en mots-clés: L’Impératrice-teur

3. L’Impératrice

comme il est difficile de dégenrer certaines cartes en restant lisible, je tiens à rappeler que je n’associe pas L’Impératrice à la Fâme, les femmes, le féminin sacré, la féminité ou autre connotation genrée

 

créativité, célébration de la vie, relations et connexions

réciprocité, amour, douceur, harmonie, épanouissement

luxuriance, profusion, générosité, passion, laisser libre court aux émotions, voluptueux-se

désir, sensualité, tactile, plaisirs, connexion aux sens, à son environnement

être en phase avec ce qui entoure, sensations, faire l’expérience du monde à travers tous ses sens

enchantement, beauté, flamboyance, luminosité, resplendissant-e, florissant-e, flow, flux de pensées, courant de l’eau, flots, source, hydrater, force vitale, puissance (empowerment)

cycles vie-mort, cycles des saisons, renouveau, fertilité, bourgeons, terre, sol, jardiner, (dé)croissance

se réapproprier (reclaim)

amour-propre, le corps, l’incarnation, être en accord avec son corps, orner son corps, célébrer son corps, autonomie corporelle, expression corporelle, stabilité physique, se nourrir (dans les différentes acceptions du verbe)

embellir, décorer, exalter, donner vie, se saper, se faire plaiz, dolce vita, se kiffer

être à l’écoute de soi, de son entourage, du monde Lire la suite « Le tour du tarot en mots-clés: L’Impératrice-teur »

Ethique et tarot. 2. Quel vocabulaire ?

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

Comment faire le tri dans le vocabulaire confus de la cartomancie ? Pour m’atteler à définir ma pratique, je vais isoler des mots emblématiques du tarot et de la cartomancie à l’heure actuelle. Commençons par exemple par « guidance ».

Qu’est-ce que ça veut dire pour moi  ?
Si je fais des recherches sur l’histoire du terme est-ce que ça recoupe ma pratique ?
Est-ce que ça me dérange si ce n’est pas le cas ?
Ai-je besoin de préciser ?
Qu’est-ce qui m’attire dans l’étymologie du mot ?
Quelles sont les traditions d’utilisation de ce terme dont je me revendique et celles qui me posent problème ?
Qu’est-ce que j’espère transmettre à mes consultant-e-s avec ce mot ?
Qu’est-ce que j’espère qu’yels comprennent de ma pratique ?
Est-ce que j’ai l’impression que ça marche ?
Est-ce qu’on m’a déjà interpelé-e sur cet usage ?
Est-ce que je voudrais l’être ?
Si on le faisait, comment je le définirais pour être en accord avec ce que je fais ?
Ai-je des retours sur mes tirages quand j’adopte ce terme ?
Trouve-t-il écho auprès de mes consultant-e-s ?

Et on poursuit : Outil, canaliser, médium, voyance, tarot pour le développement personnel, tarot artistique, psychologique, créatif, mystique, magique, etc.

Qu’est-ce que ça veut dire pour moi ?
Qu’est-ce que je ressens en lisant ces termes ?
Quels mots m’irritent ?
Quels sont mes jugements de valeur ?
Quels mots me rassurent ?
Lesquels prêtent à confusion ?
Pour lesquels ai-je remarqué d’autres usages que le mien ?

On peut ensuite établir une liste de mots-clés relatifs au tarot, aux lectures de cartes ou à la divination, sous forme de tableau sur l’ordinateur, de nuages de tags, d’arbre à post-its. Maintenant, place au tri : Lire la suite « Ethique et tarot. 2. Quel vocabulaire ? »

Le 4 de bâtons pour Samhain

Dans mon tirage collectif de Samhain, le 4 de bâtons était la carte centrale, celle de l’Oracle. Qu’elle est touchante en cette saison! Elle suggère la célébration dans l’introspection.

Celle du Slow Holler tarot était ornée de fleurs dans lesquelles j’ai vu des chrysanthèmes. Si Samain est le sabbat pour honorer les mort.e.s, les ancêtres, les guides, il ne faut pas négliger que beaucoup d’entre nous ont une relation compliquée à nos ancêtres au sens strict. On ne les connaît pas. On ne les aime pas. Yels représentent tout ce dont on s’est extrait.e.s. Ou bien la connexion ne s’effectue pas en dépit de tous nos efforts, la ligne sonne dans le vide.

Le 4 de bâtons nous demande d’aller à la rencontre d’ancêtres avec qui c’est fluide, léger, joyeux ET de nous engager auprès d’eulles. Il propose de dire merde à l’adn et aux « racines » si ça nous chante. Il nous rappelle qu’on peut se tourner vers des gens qui nous inspirent, des plantes qui nous appellent, des lieux qui reviennent dans nos rêves. Lire la suite « Le 4 de bâtons pour Samhain »

8 de bâtons. La transformation du papillon

Créer de l’espace pour changer. Pour se transformer. Prendre le large si on étouffe ici.
Dans le train, un papillon qui a décidé de changer d’air. Est-ce qu’il est monté à Eupen, à Liège, à Bruxelles, à Gand, à Bruges, à Ostende ? Où descendra-t-il ? A-t-il l’intention de faire des aller-retours sur une ligne qui traverse la Belgique ? Une vie de voyage, accroché à la fenêtre, admirant chaque scène, bercé par la clim, peut-être que c’est son kif ? Va-t-il s’adapter à la vie à 250 km de son point de départ ? Ou bien crèvera-t-il, épuisé mais heureux d’avoir changé de trajectoire?

img_20190928_221642_5923923243751427496730.jpgLe papillon du 8 de bâtons ne passe pas des jours à préméditer ses changements. Fini, le cocon ! En route pour une métamorphose d’un autre type. Il agit à l’instinct. Il n’anticipe pas, il y va. Il n’a pas de courage puisqu’il n’a pas conscience du risque, il se laisse porter. Il se laisse transporter. Parce que la vie l’appelle, il ne peut pas attendre. Il répond présent aux aventures qu’elle envoie.
Lire la suite « 8 de bâtons. La transformation du papillon »

Lae Cavalièr-e d’épées. In/justice

Défendre tes principes, c’est ton truc. Qu’est-ce que deviendra le monde si on sombre tou.te.s dans l’apathie, hein ?
Sauf qu’à être dans le déni de tes contradictions, tu fonces à tout-va. Tu rues dans les brancards.
Tu mélanges ce qui te débecte au niveau sociétal et des situations individuelles, indissociables mais non réductibles. Puisque le système commence ici, tu utilises tes mots qui claquent pour démolir les personnes qui ont fait de la merde. Quand tu ne peux pas t’en prendre directement à ceulles qui sont dans ton viseur, tu propages des rumeurs. Tes méthodes peu reluisantes s’enlisent. Tu perds le contrôle. Tu peux pas faire marche-arrière. Tu dégaines des complots plus improbables pour entretenir l’attention de ton public. Lire la suite « Lae Cavalièr-e d’épées. In/justice »

Reine d’épées. Passiflore serpentine

On poursuit avec les figures avec aujourd’hui : La.le reine d’épées.
Il tourne en rond, le serpent. Il ressasse ses pensées. Il amasse des souhaits. Il refait la liste de ce qui n’a pas fonctionné. Il reprend depuis le début celle de ce qu’il faut mettre en place. Il en a gros sur la patate. Tout en rampant sur les pierres lisses, il réfléchit à communiquer ce qui lui pèse. En évitant les pierres aiguisées, il reformule, il arrondit les angles. Il en trouve un autre et appréhende toute sa pensée depuis cette nouvelle approche. Mais bon, il tourne quand même beaucoup en rond quoi !

Lire la suite « Reine d’épées. Passiflore serpentine »

Valet de bâtons. Énergie.

Est-ce que tu ressens cette énergie pure ? Est-ce que ton cœur palpite à l’idée de créer ? Est-ce que le bout de tes doigts frissonne au toucher de certaines textures ? Qu’est-ce qui s’active ? Qu’est-ce qui te filent des papillons dans les tripes ? Qu’est-ce qui attisent le foyer de feu dans tes hanches ? N’aies pas peur des chemins inconnus. Ne redoute des « expert.e.s » qui cloisonnent un champ, trace ta route. Tu es un fameux pont, tu sais ça ? Tu peux lancer cette énergie. Il suffit de ne pas rechigner à apprendre comment la faire atterrir. Tu as l’étincelle. Le feu, c’est un apprentissage. Embrasse ce processus. Lire la suite « Valet de bâtons. Énergie. »