Journée internationale du tarot – 7 de pentacles

Le 8 juillet, c’est la journée internationale du tarot organisée du côté francophone par Les Mondes d’Alice. Elle invite toute personne intéressée à créer/produire « quelque chose » autour d’une carte tirée par ses soins. Un dessin, une musique, une sculpture, une photo, un gâteau, un texte, un tirage, un bijou étaient par exemple les bienvenus.

L’idée émane d’abord de tarologues anglophones: événement fb ici.

Et voici ce qui a été proposé pour la tarosphère francophone: pareil.

Je me suis inscrite rapidement après avoir pris connaissance de l’annonce relayée par Loptr Au gré des cartes. En retour, Alice m’a tiré et assigné le 7 de pentacles. Grrr scrogneugneuh, soupirs. J’aime les défis mais bon là quand même…

Le truc, c’est même pas que j’aime pas cette carte. C’est qu’elle ne m’inspire pas du tout. Peut-être parce que j’ai appris le tarot avec le Wild Unknown Tarot. Lire la suite « Journée internationale du tarot – 7 de pentacles »

Deux de pentacles

En équilibre. Flexible. Naviguant entre les dangers potentiels avec grâce et confiance. Deux de pentacles.

Le parcours d’obstacle pourtant pas aisé. Disons qu’une menace inattendue peut surgir à tout moment. C’est là qu’il faudra me montrer habile. Réagir vite et bien. Retomber sur mes pattes. Ça nécessite de préparer ma souplesse à l’avance. Les pentacles parlent aussi de la matérialité du corps.

DSC_0466

J’ai arrêté de prendre mes neuroleptiques. Lire la suite « Deux de pentacles »

Equinoxe de printemps

Mini tirage / tarotscope pour l’équinoxe de printemps!

Une carte pour l’équinoxe de printemps. le trois de pièces/pentacles. se rassembler, travailler ensemble, ne pas rester seul-e en cette période de mise en action des plans qu’on aura fait mûrir pendant l’hiver, demander conseil, s’entraider, reposer les un-e-s sur les autres pour construire des projets étincelants, être prêt-e à s’impliquer voire à travailler d’arrache-pied. Lire la suite « Equinoxe de printemps »

Roi de pentacles

Quand le roi de pentacles voudrait juste avoir une conversation sérieuse sur les thunes et la carrière.

J’ai tendance à m’éloigner des appels du pied que me fait le roi de pentacles. Je la dédramatise, je lui enlève une dose de responsabilité pour lui donner un côté hédoniste. Un côté moins sûre d’elle. Un côté moins entreprenant. Parce que franchement bon être entreprenante c’est pas trop mon truc. Ni construire des trucs super durables. Ni penser en termes de carrière. Alors quand le roi de pentacles pointe le bout de son nez dans des tirages persos, je choisis de nier les aspects les plus fondamentaux de sa personnalité. Lire la suite « Roi de pentacles »

5 de bâtons et 5 de pentacles – déprime

En tirant mes cartes du jour, j’attendais une apparition qui reflète la noirceur de mon esprit ces jours-ci. C’est gagné. Le 5 de pentacles me nargue : « tu vois, on ne se débarrasse pas de sa santé mentale, tu vois, ça te revient toujours quand tu ne t’y attends pas. » Il me parle du corps qu’il est difficile de supporter, plein de tensions, plein de messages difficiles à entendre. J’ai commencé des séances chez Corps et Conscience hier. Comme une façon de revenir, de me connecter, d’être à l’écoute. Ça m’a fait du bien. Ça me fait du bien aussi de me sentir prête pour ça, pour écouter mon corps. Mais bon, la déprime reste là. Les crises de larmes. La confiance en moi dans les chaussettes. L’impression d’être illégitime. Incapable d’interagir avec les gens. Pas digne d’être soutenue.

Et d’un coup, des vieux schémas qui avaient à peine pointé le bout de leur nez ces cinq derniers années s’installent comme s’ils n’avaient jamais disparus. Lire la suite « 5 de bâtons et 5 de pentacles – déprime »

9 d’épées + 6 de pentacles

Cette angoisse s’est emparée de moi assez brusquement. Incapacitante. Elle a quelque chose qui relève du syndrome de l’imposteuse. Comme si toute ma vie – toute ma renaissance de ces cinq dernières années – était construite sur un miroir aux alouettes. Et si les gens se trompaient sur mon compte ? Et si je jouissais d’une réputation qui ne serait que le reflet de ma capacité à bien parler et non à construire ou à vraiment aider ? Et si cet ego démesuré et cette confiance en moi sans faille faisaient de moi une personne imbue d’elle-même mais incapable d’interagir et de donner sur une base sincère ? Et puis, si je me dispute avec les gens ou si j’ai autant de facilité à les rayer de ma vie, c’est sans doute que je ne m’attache pas réellement ? Angoisses… bruits et tensions du corps qui se crispe au milieu de la nuit… panique à l’idée que celle qui dort à mes côtés se détourne, pas dupe.

Le 6 de pentacles, c’est aussi la terreur face à la dépression d’une autre. Terreur de penser trop bien savoir et de s’y arrêter. Lire la suite « 9 d’épées + 6 de pentacles »

8 de pentacles + Le Chariot

C’est agréable de se lancer tête baissée dans un projet. Puis, parfois il faut cesser de foncer pour appréhender le parcours dans une autre temporalité. On acquiert certaines compétences avec du temps et de la patience. Persévérance et long apprentissage sont en effet de mise pour mener à bien l’aventure. On peut alors s’armer d’une dose d’humilité et d’une réserve de motivation pour faire face aux tâches ardues. Certains accomplissements passent par un travail de fourmi avant de récolter les fruits de ce labeur.

2 de pentacles et 4 de pentacles

Se connecter à plus de flexibilité, une capacité à rebondir dans les limites de ce qui t’es donné. Ne pas être trop rigide ni trop dans le contrôle comme les liens du 4 de pentacles, mais plutôt capable de jongler, de faire preuve de spontanéité, d’élan.
Le vol du papillon. Plus de souplesse. Moins compter les énergies et ressources existantes, davantage de prise de risques pour voler au devant de nouvelles.

Les Amoureuses et la Mère de Pentacle

Parfois, je sais que les cartes seront en accord avec mon état d’esprit. Je me plonge dans le jeu. Je cherche leurs vibrations. Tire. Les trouve. Elles me trouvent.
Les amoureuses et la mère de pentacle (position du roi de pentacle dans la plupart des jeux). Aujourd’hui, j’ai fait les démarches pour annoncer que je résilie mon bail. Je quitte l’appart où j’ai vécu neuf ans. Neuf années empreintes du bonheur de l’autonomie et de la certitude que vivre seule est la seule configuration qui me convient. Territoriale avec ma tanière.
Et puis, l’amoureuse. La force d’être ensemble – resplendissantes et réconfortées malgré les galères extérieures. Nouveau départ. Quitter son cadre. Prendre des risques. Passion et douceur. Lire la suite « Les Amoureuses et la Mère de Pentacle »

Interview du Thea’s Tarot

Mon amoureuse et quelques potes m’ont offert un tarot féministe et lesbien, le tarot de Thea élaboré par Ruth West en 1984. Un pan de notre histoire jamais réédité qu’il me tenait à cœur de pouvoir découvrir. C’est le coup de foudre! Je ne manquerai pas de t’en reparler.

Après l’avoir déballé dans un parc hier, j’ai tiré une carte du jour. Comme ça, hop hop. Après avoir battu et coupé les cartes et en plongeant dans mon tas en éventail, je me disais que pour commencer ma relation avec ce tarot, le plus pertinent serait de tirer le mat. Et hop, voilà aussitôt pensé, aussi tôt fait, j’ai tiré la carte équivalente: 0. Innocence. De bon augure, nan? Lire la suite « Interview du Thea’s Tarot »