4 ans de tarot

24 mars 2016. Mon Wild Unknown Tarot vient d’arriver de Little Red Tarot. Il m’attrape par le cœur, les tripes, la peau, l’âme. Je suis comblée. Je suis envoûtée. Il faut que j’achète immédiatement le Alternative Tarot Course de Beth et que je me mette à étudier. Je le sais.

Je suis une étudiante. Je suis une débutante. Mes yeux sont grand ouverts. Je vois dans l’obscurité. Je distingue avec acuité ce qui n’était alors que formes, traces, flashs, morceaux. Je verrai. Je serai une étudiante. Je ne cesserai jamais d’être une étudiante du tarot. Je ne cesserai pas d’ajuster ma vision de hibou. J’irai chasser avec les hiboux.

24 mars 2016. Ça vient à peine de commencer. La Fille d’épées sera une carte emblématique la première fois qu’on me lira les cartes. Mes souvenirs se déploieront. J’apprendrai à ne pas utiliser mes ailes pour (re)visiter le passé à volonté. J’apprendrai qu’il y a des choses qui souhaitent pas être dérangées. J’apprendrai à respecter les limites – les miennes comme les leurs. Lire la suite « 4 ans de tarot »

Le tour du site

Je suis plutôt introvertie et solitaire. En Belgique, on a le droit de sortir pour se balader dans notre quartier (pas en groupe quoi). Bref, je suis pas la plus mal lotie à titre perso, même si le stress est présent. Qu’il est difficile de se dire « ça va », quand on pense à toutes les implications du coronavirus !

Je ne veux pas participer à la surenchère de contenu. Mais je sais que certain-e-s souhaitent s’occuper l’esprit. Si c’est ton cas, continue la lecture, je vais lister les types de contenus que je partage.

Pour commencer, sur les photos, c’est mon bureau. Je travaille à la traduction en anglais de mes étalements de tarot engagés, autrement dit des modèles pour tirer les cartes avec un questionnement créatif, spirituel ou activiste. Enfin, j’avance aussi dans mon zine d’intro au tarot avec mots-clés pour chaque carte, conseils d’apprentissage, etc. Un projet qui traînait depuis novembre. Ça fait déjà plus de 30 pages 😀

Mon site est très mal organisé. Son ré-aménagement n’est pas dans mes projets immédiats (merci d’être indulgent-e-s ❤ c’est le genre de tâche qui nécessite de la concentration et une présence assidue derrière un ordinateur, bref le genre de tâche que le syndrome d’Ehlers-Danlos ne voit pas d’un bon œil).

J’ai épinglé certains de mes zines en tête de blog. Et puis, je vais te guider dans les liens utiles :

Je m’arrête là. Comme mon site est désorganisé, contacte-moi si tu cherches autre chose !

wp-15848610151337157228256738696673.jpg

Review White Fox Oracle

There’s a video in French and written review in English below. La vidéo est en français tandis que l’article ci-dessous est en anglais. Je réponds aux mêmes questions (mais pas forcément de la même manière).

The White Fox Oracle is an indie oracle deck created by Sabine Cazassus aka Zedoras.

  1. 3 things I love the most about it.

Even though I’ve only been using it for a few days, I can answer with no hesitation:

  • Its generosity! At once, it’s obvious Sabine put a lot of work and love into it. She wants us to receive this deck as a companion. And it shows! It’s simultaneously straight-forward and sweet. In the texture as well: the mate cards’ softness feel like a comfy duvet. The vibe of radical softness and generosity reverberates in the colours. It’s not just a cute deck: the palette of greens, blues, teal alongside warmer tones ranging from yellow to a warm pink wrap the deck in an elemental atmosphere. wp-15818558875162278653883527349225.jpgThe presence of the elements is further confirmed with 4 animal cards who appear to work as guardians of the 4 elements. Besides, it’s worth noticing 3 « realm » cards, representing the animal, vegetal, and mineral realms. The White Fox Oracle is inhabited by some strong spirits – or helpers who might guide you to the spirit-world. For those who want to use it this way, it favorises interactions with « the Invisible ». Very witchy indeed! 😊
  • From there on, you can perhaps guess 2 of its other qualities.

wp-15818559139086569567849252269696.jpgIt’s comprehensive. Its 50 cards cover a wide range of topics from trivial (although it’s not a mere a daily-life-oriented oracle deck) to sacred. Including relationships (social medias, friends, environment, deities, with yourself and so on), creativity and knowledge, weather and seasons (metaphorically or matter-of-factly), all kinds of travels, mental and emotional circumstances, and much more. A generalist deck, to sum it up. It’s rare enough in an oracle deck to highlight it.

It’s interactive. It’s meant to be, and it really works that way. In the LWB, the statement is clear: we don’t get so much information, we’re supposed to get to know the deck.wp-15818560540177341752250558678776.jpg I know it can be overwhelming! However, we’re not left to ourselves because the whole conception enables us to get to know (hear, feel, see…) the White Fox Oracle. It’s friendly, not impressive. There are a couple of keywords for each card you can refer to if you feel stuck. And, well-hidden, link to an internet page provides more information about the author’s intentions for each of the 50 cards. The deck is gifted to us as a companion.

I’ve come up with a little theory. The White Fox Oracle comes with indications and clues but it will gain presence and strength in interaction with us, making it special. The WFO is therefore a deck it’s easy to personify. It seems to have a life of its own, just for us. I wouldn’t say I usually enjoy attributing a personality to a deck. With this one, it’s an organic process for me . Interactivity also mean I don’t only project unto it. It replies back somehow.

  1. 3 things I’m not sure about.

Lire la suite « Review White Fox Oracle »

Ethique et tarot. 4. Dans la charte ?

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

D’après moi, les grands principes de nos chartes éthiques doivent être visibles et facilement accessibles publiquement et pas après que des consultant-e-s potentiel-le-s aient pris un premier contact. Il existe de nombreuses façons de tirer les cartes. En tant que consultant-e-s, on doit pouvoir s’orienter en connaissance d’éléments de base, même si une charte plus aboutie n’est dispo qu’à la demande ou commande. Est-ce important pour toi ? Pourquoi ?

La présentation

D’un point de vue pratique, les options ne manquent pas ! Tu peux créer un site avec une seule page, juste pour la charte si tu ne comptes pas alimenter un blog. Tu peux la rendre accessible en pdf sur un cloud dont le lien sera accessible dès que tu proposes tes services. Tu peux aussi la réduire à quelques points clés en story à la une sur insta. A toi de voir ce qui doit absolument être accessible et ce qui est secondaire. Garde bien en tête la confusion sur certains termes. Ils doivent être prioritaires soit à détailler, soit à élaguer. En effet, si des mots fourre-tout ne donnent qu’une vision floue de ton travail, ça signifie peut-être qu’ils sont superflus (en tout cas, dans ta charte).

Ne perds pas de vue qu’on n’aime pas trop devoir cliquer plein de fois pour trouver une information, que les vidéos et audios ne sont pas accessibles pour tout le monde, ni même les longs textes. Certain-e-s consultant-e-s vont en revanche avoir besoin de détails pour être rassuré-e-s. Tout ça doit te permettre de composer ta ou tes chartes en t’adaptant à ton public et à ses besoins.

Une fois que le processus de réflexion, entamé à la suite des premiers articles, a livré des premiers résultats, Lire la suite « Ethique et tarot. 4. Dans la charte ? »

Ethique et tarot. 3. Nos coulisses

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

Assumer/justifier ses choix

On peut opter pour des mots qui nous parlent en les revendiquant à contre-courant de leur utilisation classique. Ainsi, inspirée par les réflexions de Power Femme Tarot, j’utilise « divinatoire » pour parler de pratiques sensibles à l’invisible et pas forcément prédictives. Mais, puisque le sens commun le définit comme la prévision de l’avenir, il me revient de faire preuve de clarté quand je recours à ce mot. Récemment, j’ai formulé ça comme ça quand j’ai tiré les cartes à un événement :

Envie de te faire tirer les cartes ?
Ça commence par ici 🙂

Les consultations de tarot traitent du thème du festival. Elles durent 10 à 20 minutes. Les tirages présentés aujourd’hui ont une dimension assez pratique. Il ne s’agit pas de cartomancie prédictive.
Mon tarot est divinatoire et intuitif.
Tu ne vas pas découvrir ce que te réserve l’avenir mais… Avec les cartes, nous jetterons un nouveau regard sur une situation. On reformule. On prend en compte des approches jusque-là ignorées. On fait le bilan. On trie. On met en lumière. On dégage des pistes. La lecture te tendra des clés. Elle soulignera des points d’attention. Elle fera émerger des tendances. Autrement dit, elle vise à t’autonomiser plutôt qu’à te présenter un avenir figé. Si ma pratique du tarot n’est pas prédictive, elle n’en est pas moins sensible à l’invisible, aux messages des guides, à la magie. Et des petits flashs concernant les développements futurs ne sont pas complètement exclus 😉
Enfin, afin qu’un maximum de personnes en profitent, ce ne seront pas des tirages très interactifs. Je te livrerai ce que je vois dans les cartes, mais nous n’irons pas en profondeur.
Choisis le tirage qui correspond le mieux à ta situation sur l’autre page !
Confidentialité garantie !

« Divinatoire » ne suffit pas, mais quelques phrases suffisent à transmettre mon interprétation du terme. En revanche, je n’explique pas systématiquement des éléments personnels qui informent mes choix de vocabulaire. Lire la suite « Ethique et tarot. 3. Nos coulisses »

Ethique et tarot. 2. Quel vocabulaire ?

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot.

Comment faire le tri dans le vocabulaire confus de la cartomancie ? Pour m’atteler à définir ma pratique, je vais isoler des mots emblématiques du tarot et de la cartomancie à l’heure actuelle. Commençons par exemple par « guidance ».

Qu’est-ce que ça veut dire pour moi  ?
Si je fais des recherches sur l’histoire du terme est-ce que ça recoupe ma pratique ?
Est-ce que ça me dérange si ce n’est pas le cas ?
Ai-je besoin de préciser ?
Qu’est-ce qui m’attire dans l’étymologie du mot ?
Quelles sont les traditions d’utilisation de ce terme dont je me revendique et celles qui me posent problème ?
Qu’est-ce que j’espère transmettre à mes consultant-e-s avec ce mot ?
Qu’est-ce que j’espère qu’yels comprennent de ma pratique ?
Est-ce que j’ai l’impression que ça marche ?
Est-ce qu’on m’a déjà interpelé-e sur cet usage ?
Est-ce que je voudrais l’être ?
Si on le faisait, comment je le définirais pour être en accord avec ce que je fais ?
Ai-je des retours sur mes tirages quand j’adopte ce terme ?
Trouve-t-il écho auprès de mes consultant-e-s ?

Et on poursuit : Outil, canaliser, médium, voyance, tarot pour le développement personnel, tarot artistique, psychologique, créatif, mystique, magique, etc.

Qu’est-ce que ça veut dire pour moi ?
Qu’est-ce que je ressens en lisant ces termes ?
Quels mots m’irritent ?
Quels sont mes jugements de valeur ?
Quels mots me rassurent ?
Lesquels prêtent à confusion ?
Pour lesquels ai-je remarqué d’autres usages que le mien ?

On peut ensuite établir une liste de mots-clés relatifs au tarot, aux lectures de cartes ou à la divination, sous forme de tableau sur l’ordinateur, de nuages de tags, d’arbre à post-its. Maintenant, place au tri : Lire la suite « Ethique et tarot. 2. Quel vocabulaire ? »

Ethique et tarot. 1. Pourquoi rédiger une charte?

Cet article s’inscrit dans une série sur l’éthique et le tarot

Il est grand temps de dépoussiérer ma charte éthique ! Il faut que je définisse ma pratique du tarot en quelques paragraphes, clairement, sur mon blog. Mes réflexions sur l’évolution de ma pratique ne doivent pas se trouver exclusivement dans des longues vidéos sur youtube. Elles doivent être accessibles. D’ici quelques semaines, je compte offrir, occasionnellement, des consultations de tarot professionnelles. La transparence doit suivre. La charte qui figure sur mon site depuis 3 ans a rarement été remaniée alors que ma pratique a beaucoup évolué. Puisqu’il me faut m’y mettre, j’ai préparé diverses questions et exercices auxquels je vais me soumettre pour (ré)élaborer ma charte.

Afin de t’inspirer à en faire autant et parce que je suis convaincue que ce processus est impératif pour tou-te-s les personnes qui tirent les cartes à d’autres (gratuitement, contre échange ou paiement), je partage ici mon cheminement. Si le processus est laborieux, il ne devra pas forcément transparaître dans la charte finale. Les prises de tête et grandes mises au point avec soi aident à se mettre au clair avec soi-même, avant d’être réduites dans un discours accessibles. Après tout, on a envie que les consultante-s- se sentent avant tout rassuré-e-s, invité-e-s dans notre univers et confiant-e-s (pour les bonnes raisons). Lire la suite « Ethique et tarot. 1. Pourquoi rédiger une charte? »

« La » déesse, « la triple déesse », une critique féministe et queer

Pour expliquer ce qui me chiffonne avec tout ça: trois vidéos, mes notes de travail et une brève bibliographie.

Finalement, la trame qui a servi à l’élaboration de mes 3 vidéos n’est pas aussi fidèle à la structure des vidéos que je l’aurai voulu. Vous pouvez toutefois retrouver les grandes lignes dans ces notes de travail (avec les fautes et le fouillis qui va avec hein, c’est un brouillon, pas un article ^^).

  • Qu’est-ce que c’est ?

Des échos anciens, des déesses triples, des déesses vierges etc (même si ça n’a pas le même sens que le sens commun de nos jours),

La lune (tradition dianique), en particulier l’analogie avec ses phases

Des aspects d’une même déesse,« la » (grande) déesse, qui serait une sorte de principe, conçu dans beaucoup d’approches wiccannes et/ou psychanalytique en parallèle avec un autre « masculin », comme le dieu cornu.

Lecture de religions et philosophies non occidentales avec cette grille.

3 stades de la vie d’une femme ( ?), métaphore des cycles de vie et de mort tout comme la lune. Donc c’est une métaphore de la vie, pour chacun de nous et en général.

–> avant tout, c’est un schéma qui aide à comprendre le monde

  • Pourquoi j’ai promis d’en parler dans ma vidéo initiale sur Hécate?

Lire la suite « « La » déesse, « la triple déesse », une critique féministe et queer »

Suivre les torches: Qui est Hécate ?

Une série de vidéos qui commence par une compilation d’éléments sur cette déesse.

Voici la trame que j’ai suivie pour la vidéo. C’est un brouillon de notes en vrac. Il peut toutefois t’aider à t’y retrouver dans mon fouillis 😉

Intro

  • Mes sources: Sorita d’Este, Vivienne Moss, Bearing her torches
  • Hécate, Hekate.
  • Je ne suis pas une experte. Je vais être floue que ce soit volontairement (pour l’instant) ou parce que je ne maîtrise pas tous les termes. Tradition, modernité, reconstructitionnisme : autant de termes dans lesquels je ne me retrouve pas du tout.
  • Mon optique : spiritualité féministe et queer. Un positionnement critique ;
  • Je « travaille » avec Hekate. Mais l’heure n’est pas aux grands coming out.
  • Hekate est une déesse complète, elle a de multiples aspects. On travaille rarement avec tous à la fois. Mon recensement ici est biaisé par ma propre expérience. C’est possible que votre expérience aussi soit très différente.
  • Qu’on voit Hekate comme une divinité dans le sens poly ou monothéiste, comme une figure ou un archétype, etc, rien n’est immuable. Les choses ont beaucoup évolué. Hekate n’a cessé d’évoluer au cours de l’Antiquité et depuis lors. Tout cela fait partie d’Hécate telle qu’on l’appréhende aujourd’hui. Ma compilation va aussi bien présenter des aspects purement helléniques que d’autres plus récents. De même, je vais sans doute occulter certains aspects qui sont peu utilisés à l’heure actuelle ou d’autres qui, à mon sens, déforment, la déesse. Ce sont des partis-pris.
  • Hekate, triple déesse ? Selon moi, non. Mais comme ce concept est problématique pour beaucoup de raisons, je préfère y revenir dans une vidéo à part.

Hékate : histoire, attributs, pouvoirs, offrandes, dévotion.

Lire la suite « Suivre les torches: Qui est Hécate ? »