Divination sur entorse

Dans cette entorse dont l’hématome remonte irrésistiblement depuis samedi, je vois… Trois de vases, un moment de joie entre amies, baisser mes gardes, me croquer la cheville sur les pavés, hyperlaxité, une entorse supplémentaire, ça faisait longtemps. Crack crack. Croaw Croaw. J’évite beaucoup les sorties accompagnée. Depuis des mois. Sur mes gardes. J’ai besoin de toute mon attention pour bouger, pour maîtriser la proprioception, avoir une idée de mon corps dans l’espace. Le nez en l’air et les pieds accrochés.

La mort, le voyage. La tour, le chêne explosé. Tomber, subluxer, suffoquer. Ça doit arriver. Comment ne pas freiner la joie de passer du temps avec des gens à qui je tiens en anticipant les chutes, les crises de faux asthme, l’épuisement inattendu, les diarrhées?

Comment intégrer les leçons de la carte de la mort, passer à autre chose, revoir mon mode de fonctionnement, sans systématiquement m’écrouler? Lire la suite « Divination sur entorse »

6 d’épées. Transition sans fuite.

Le 6 d’épées vient me chercher davantage dans mes retranchements chaque jour. Il refuse la fuite et privilégie une prise de distance consciente, respectueuse, discutée. Il est question de transition, certes, mais aussi des enjeux de cette transition.

Qu’est-ce qui reste sur la rive ? Comment s’assurer de ne pas emporter les pires fonctionnements et les schémas les plus persistants dans ce voyage ? Comment partir pour avancer et pas pour se protéger, cassé.e, blessé.e mais enveloppé.e de fierté, d’amertume et d’un ego exagéré en réponse aux violences? Comment intégrer la façon dont la santé encaisse les coups pour que cette transition aille de paire avec un répit pour la maladie chronique et une meilleure gestion des stress post-traumatiques qui alimentent des réponses corporelles douloureuses ?

Dans le Wildwood Tarot, le 6 d’épées arbore une voile sur laquelle 6 flèches se rejoignent. Le message: Lire la suite « 6 d’épées. Transition sans fuite. »

Tirage de Lammas

Saison. En route vers la partie la plus chouette de l’année. Celles où les voiles se font fins. Le héron, roi de coupes, roi des ruisseaux, auprès du vieux saules, les pattes dans les fossés, entend monter les murmures. Bientôt, tu glissera à toute allure dans les veines, les nervures, les courants, comme l’anguille, la cavalière des rivières. La fluidité est en vue. Pas emmagasiner mais saisir et foncer. Mais d’abord, la fête, les hommages, la gratitude. C’est Lammas. Qu’as-tu engrangé jusqu’ici ? Qu’as-tu laissé tomber ? À quoi fais-tu de la place en abandonnant ? 4 d’arc. On se réjouit 😊☀️

Tu t’en sors très bien

Tu t’impliques dans le processus permanent et toujours inachevé de guérison et de connaissance. Tu t’impliques dans ton chemin spirituel/ton parcours de sorcière/ta voie de guérisseur.se. Même si tu as l’impression d’être coincé.e et de ne pas pouvoir y consacrer du temps, de la patience ou du dévouement, tu t’impliques et tu te débrouilles bien. Ta psyché et/ou tes guides avancent à leur propre rythme. Fais confiance. Bravo et merci. Si si, vraiment, tu t’en sors très bien.

You are committed to your healing. Your are committed to your spiritual path/your craft/being a healer. Even when you’re feeling stuck and unable to give it time or dedication. Your psyche and/or your guides are moving at their own pace. Trust it. Thank you and congratulations! No, really, you’re doing good.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑