L’Etoile. Du croissant à la pleine lune

L’Etoile… Les étapes de la lune croissante sur sa robe dans le Thea’s Tarot. C’est comme quelque chose qui revient. Comme si on acceptait de revenir après la nuit noire (après La Tour aussi). C’est quand quelque chose palpite encore après tout ce chaos et qu’on en prend soin. Sans forcément savoir pourquoi. Sans nécessairement le conscientiser. ✨

Pleine lune. Il y avait un petit quelque chose qui revenait et on l’a accompagné. On l’a pris dans le creux de la main. On s’est mis en route. L’air de rien. Parce que ça vibrait. Parce que c’était touchant. Sans doute parce qu’on vibrait aussi sans en avoir encore conscience. Progressivement, on s’est senti une responsabilité pour ce petit bout d’étoile, cette pépite palpitante. Un attachement. Progressivement, on l’a porté plus près de notre cœur. Les flux de l’espoir se sont faits sentir aussi. Pas des flots, pas des torrents, ni rien de percutant. Un sens. Des ondes.

Maintenant la lune est pleine, on ne peut pas l’ignorer. Elle nous attire. Elle nous fait pousser vers elle. Plus près. Plus près. Lire la suite « L’Etoile. Du croissant à la pleine lune »

Le 7 de coupes. Mais quelles coupes? Une session de dégustation personnelle.

Est-ce que tu t’éparpilles au lieu de te concentrer sur l’essentiel ? Est-ce que tu rêves, tu désires, tu souhaites, bref tu fantasmes au lieu d’agir concrètement ? Tarot, astro, mythologie, écriture, tirer les cartes pour d’autres, herboristerie. Quand être touche-à-touche revient-il à être superficiel-le ? Quand l’excitation pour dix mille petites choses te détourne-t-elle de ce qui a vraiment besoin de ton attention ? Quand cette foule d’intérêt se met-elle en travers d’une expérience profonde de ce qui te passionne ? Lire la suite « Le 7 de coupes. Mais quelles coupes? Une session de dégustation personnelle. »

Lae Folle, L’Innocence. Poursuivre. S’entêter

ça fait trop longtemps
ça fait trop d’ornières sur la route
ton dos te fait si mal
tu persévères
ça a plus le goût de l’obligation
que de quelque chose de sensé

comment recommencer?
comment faire table rase?
comment te connecter à l’aventurier-e
qui a été submergé-e
englouti-e

comment prend-on des risques
quand on ne peut oublier
ce que ça fait de tout perdre? Lire la suite « Lae Folle, L’Innocence. Poursuivre. S’entêter »

Enfant (valet) et 9 de coupes

Quels sont les souvenirs que tu chéris le plus? Que t’engages-tu à ne jamais oublier?
Si tu gardes tout ça près de ton corps, fais en sorte d’en imprégner tes actes également. Laisse-les infuser tes rêves. Et que ton enfant intérieur-e se réjouisse!

On a tou-te-s la mauvaise habitude de se concentrer sur les mauvais souvenirs, sur leur impact sur notre trajectoire. On en oublie d’honorer les bons, comment ils nous ont forgé-e-s eux aussi. On oublie de les garder en vie. On ne les entretient plus parce qu’on fait abstraction du réconfort qu’ils génèrent. On oublie qu’ils alimentent nos facultés à imaginer et à construire.

Certes, ils n’effaceront pas nos blessures et traumatismes. Mais ils nous nourrissent.

Le Chariot

Tu te mets en route pour un voyage, lourdement chargé.e et vibrant.e de tes attentes. Quel.le allié.e invites-tu auprès de toi ? Il peut s’agir d’une plante, d’une fleur, d’une carte de tarot, d’un.e ami.e, d’un rituel quotidien, etc qui embarquera à tes côtés.
Tu vises loin. Avec cette portée, ces compagnon.ne.s sont d’autant plus nécessaires. Ils assurent la pérennité de tes projets.
Pas question de communauté ici, ni de dynamiques de groupe. C’est ta vision qui est en jeu cette fois. Comment t’assurer de la faire aboutir ? Comment amener ta passion là où elle doit parvenir ? Comment faire perdurer ta flamme tellement unique ?
Il ne s’agit pas d’individualisme, mais d’intégrité. Il s’agit de ce qui t’aide à t’affirmer quand on tente de t’influencer ou de te faire ployer.
🌸

Lire la suite « Le Chariot »

La Créatrice (Impératrice)

Aujourd’hui Lae Créatriceur (L’impératrice) nous suggère de nous préserver.
Parfois, ça ressemble à l’aveu d’une défaite face à l’injustice.
Mais ce n’est pas le cas.

La douleur est telle qu’il faut essayer de la désactiver quelques heures.
Se reconnecter à son corps.
Sentir les tensions dans la nuque et la mâchoire,
la langue appuyée contre le palais,
les molaires serrées,
la respiration bloquée dans la gorge.

Bailler,
tenter de respirer,
écrire ou dessiner ou cuisiner.

Prendre des nouvelles d’ami.e.s
qui n’appuieront pas sur le bouton de l’angoisse.
Les appeler ou les voir.
Essayer de ne pas culpabiliser si on y arrive pas.

Prendre du temps pour créer.
Être lent.e.
La lenteur est un enjeu anticapitaliste.
Refuser la productivité et la performance.
Écouter le corps qui les refuse.

Déconnecter les réseaux sociaux.
La rage si vive Lire la suite « La Créatrice (Impératrice) »

Silence, demi-mots, hurlements

TW. (je ne sais pas vraiment quoi)

Le Précipice. Encore une fois, déconnecter Facebook et ses triggers. M’éloigner des loyautés. Prendre des distances avec ce qui me ramène à ce que je voudrais ne pas ruminer. Ramasser les résidus de violence que les signaux activent. Les mettre de côté pour les empêcher d’enfler. Fuir les processus que je connais trop bien. Depuis trop longtemps. Baisser la tête pour éviter les volées de pierres tout en m’esquivant. Couvrir les stigmates. Courber le dos qui s’embrase. Lire la suite « Silence, demi-mots, hurlements »

4 de pentacles et Renaissance

Contrôle contrôle contrôle. Tournant serré avant la dernière ligne droite. Tu t’appliques.
Ne reste pas bloqué.e sur ce mode plus longtemps qu’il est nécessaire. 💛
Renaissance ! Les contraintes s’assouplissent. Les rubans virevoltent dans les airs comme autant de souhaits, autant de promesses. Elles s’élancent. Tu danses. Tu sens le vent qui caresse tes poils. C’est euphorisant. Tu dois cette légèreté à ton parcours. Tes aller-retours entre concentration intense et la libération à l’issue du processus te forgent.

Mariage à Beltaine. 2 et 10 de coupes

On a choisi notre jour de mariage parce que les mardis sont gratuits à la commune et qu’il fallait compter quelques semaines de délais pour obtenir les papiers de mon amoureuse auprès du consultat de France. C’est tombé hier, la veille de Beltaine. Je ne vais pas revenir sur toutes nos raisons de nous marier ni sur toutes celles qui nous opposent fermement à l’institution du mariage.

img_20190430_220131_7933020754010650967241.jpgEn cette journée de Beltaine, je pense aux communautés et groupes d’ami.e.s ou familiaux qui soutiennent les relations de couple. Je célèbre la joie d’être ensemble, entourées, là les un.e.s pour les autres. Je les célèbre pour la structure et la fluidité qu’ils apportent. Je les célèbre car c’est grâce à ça qu’on peut continuer à créer un monde où le couple n’est pas un fondement de citoyenneté, de légitimité et de respectabilité et où l’entraide est fondamentale, quelles que soient nos (non)relations.
🌸
Avec les traditions de Beltaine et du 1er mai, nous célébrons la solidarité, les unions, les mobilisations, les engagements, sous toutes leurs formes. Nous questionnons les sujets que nous sommes dans une toile de liens qui se (dé) font. Nous nous rapprochons. Nous converge ons – éphémèrement ou durablement.
🌸
En tant que lesbienne mariée dans un pays où nous pouvons nous marier depuis plus de 15 ans, mon engagement 6 est aussi résolument contre toute forme d’homonationalisme et d’instrumentalisation des luttes queers et gouines à des fins racistes. Lire la suite « Mariage à Beltaine. 2 et 10 de coupes »