Le Diable + 3 de pentacles + Souris et cignogne: précaution

Dans tes expériences entre les mondes, il y a du danger. Certaines opérations te vident de toute ton énergie. Ton corps encaisse certains actes. Dans tes expériences entre les mondes, pour toute la puissance de ce que tu rencontres, il y aura autant de jugement et d’ostracisation comme prix à payer par ici.

C’est normal. Ton chemin n’est pas facile. Ton chemin est exigeant. Auprès d’un arbre j’ai  entendu cette phrase: « c’est d’autant plus parce que c’est couru d’avance qu’on a besoin d’intransigeance ». Par rapport au capitalisme et à la destruction de l’environnement. Par rapport à l’hétérocissexisme. Par rapport au racisme. Sans aucun doute ! Mais aussi par rapport à soi-même. Lire la suite « Le Diable + 3 de pentacles + Souris et cignogne: précaution »

Magicienne, roue de fortune, as de pentacles

Tu as ce qu’il te faut ! Résilient.e, tu émerges à nouveau. Tu te déploies. Tu te veux sûr.e de toi, même si en vrai tu t’es ratatiné.e la tronche tant de fois que t’as l’impression d’être rabiboché.e de partout.

C’est pas comme si tous les obstacles disparaissaient comme par magie. Mais il y a un truc qui te porte. Une conjonction. Un appel d’air. Un soutien que t’espérais plus. De la solidarité là où il n’y avait que de la violence il y a à peine quelques semaines. Il y a du changement. Tu le laisseras pas passer.

Lire la suite « Magicienne, roue de fortune, as de pentacles »

Reine de pierre

Même si ça te démange, c’est pas encore le moment de briller. D’ailleurs, t’aurais pas plutôt envie de parader au fond ? De faire lae malin.gne?
Tu as l’impression que la scène t’appelle (ou tout autre endroit où tu aimes que s’exprime ton éclat). Cependant, il y a encore de la confusion, des éléments dont tu n’as pas connaissance ou même une fierté mal placée qui affecte ta capacité à cerner certains sujets.

L’énergie monte. Elle se construit. Tu arrives à cet endroit. Lire la suite « Reine de pierre »

L’Enfant d’épées, sa coupe et sa communauté

Là-bas ! Dans ce livre ! Cette formation ! Là, là, là, dans ce voyage qui t’apprendra tout! Il y a un côté théâtral dans la curiosité de lae Valet d’épées. Yel se sent d’attaque pour l’impossible. Yel veut découvrir comment stopper le réchauffement climatique. Yel veut aborder les sujets tabous de la santé mentale sous un angle neuf. Yel veut saboter la psychiatrie et les élites intellos. Yel va saborder les prisons. Yel sera la prochaine Virginia Woolf.

C’est vrai, yel n’a pas encore vraiment commencer le processus d’apprentissage pour ça. Mais le cœur y est ! Si ça compte pas ça ?!?

Dans son empressement, yel manque d’ancrage. L’ancrage, ça veut rien dire quand on aspire à la sagesse révolutionnaire, tout.e flambant.e de passion et de rage. L’ancrage, c’est de ne pas laisser s’envoler toutes ces grandes idées. C’est de ne pas s’éparpiller au point de s’étioler, appelé.e de partout, ne pouvant se poser nulle part. L’ancrage, c’est penser à la communauté qu’yel veut joindre avec ça. C’est développer le même enthousiasme pour trouver une place en son sein. L’ancrage, c’est mettre en application, les grandes théories encore à peine effleurées. C’est vivre l’articulation des belles idées et de la fabrication, la transformation, la création, le rassemblement. C’est mettre en place les conditions de leur concrétisation.

L’ancrage, pour Lae Valet d’épées, c’est faire du lien. Du lien matériel. Du lien humain. Du lien entre les espèces. Du lien entre les mondes. Des ponts.
Ou bien c’est la rencontre des approches queer et matérialistes. Ou bien c’est décréter que la meilleure formation n’est pas dans les bouquins, mais l’épreuve du terrain.

L’arrogance de la Valet doit se lover dans la communauté et s’y atténuer. Ses théories farfelues doivent atterrir dans le concret. Elles doivent prendre forme dans du changement, peut-être moins révolutionnaire que ses aspirations initiales, mais qui intervient dans le présent et bouscule pour de vrai.

En l’observant s’emballer, se mettre en mouvement, viser la lune parce que ça lui fait pas peur, on sait que ça sert à rien de lui rappeler tout ça tout de suite. Progressivement, yel canalisera son entrain. Yel appliquera sa ferveur et sa verve dans les liens. Yel les grandira dans la construction. Ou pas… mais c’est pas à nous de le snober pour ça, si ?

 

Tirage de l’endurance de l’if

Pour préparer Samhain, je vous propose le tirage de l’endurance avec l’if, un arbre impressionnant, toxique, souvent associé à la mort, à l’immortalité et au passage entre les monde. C’est ainsi qu’il garde encore des cimetières. Puissant, il peut vivre de nombreux siècles. Créatif, il subsiste en se renouvelant.
Il protège certes, mais sans passivité. Il assure la défense.
Dans les niches qui s’y creusent et leurs troncs qui se vident, on est invité.e à répondre à l’esprit de l’arbre ainsi qu’aux les divinités (comme Hécate!) et créatures qui s’y rassemble. Ils deviennent sanctuaires ou autels votifs. Pas besoin d’installer des statues pour ça. On peut y déposer des feuilles mortes, des fleurs et autres présents et visualiser les présences dans les cavités.
Qu’est-ce que cet arbre ancestral peut t’apprendre en amorce de Samhain ? Comment appréhender le nouvel an des sorcières avec de la continuité dans le changement ? Quels sont les messages qui ont trait aux grandes tendances ? Que te confient les guides pour que tu vois au-delà de tes préoccupations immédiates ? Un tirage à réaliser de préférence sous un if ou à l’entrée d’un cimetière en prenant conscience de l’énergie du portail. Lire la suite « Tirage de l’endurance de l’if »

Tirage avec le Petit Lenormand Dondorf

Les divinités de la brocante sont avec moi. Pour 1 euro, j’ai trouvé un authentique Petit Lenormand Dondorf ancien ! OK, je savais pas que cette maison d’édition de cartes existait avant mais maintenant je suis fière 😄
La question aux cartes pour ce tirage collectif: Que développer en termes de spiritualité/pratique spirituelle?

img_20190811_200354_4898148146476249499352.jpgL’enfant est au centre. Yel t’oriente vers une approche ludique et légère: colorier, créer des objets sacrés, chiner, fabriquer des offrandes, dessiner un sigil, faire une bougie ou un collage, pratiquer la méditation dans les bois, rassembler des coquillages sur la plage pour un mobile. C’est pas le moment de te prendre la tête. Renoue avec ta spiritualité dans la simplicité et le fun. Tourne le dos à la lourde ancre, aux traditions un temps rassurantes mais désormais pesantes. Ne laisse pas ta recherche de stabilité t’entraver. Innove, invente, investis-toi dans de nouvelles choses. Ce que tu explores maintenant pourra déboucher sur des engagements de longs termes. Eh oui, ta légèreté te dirige vers du durable. Lire la suite « Tirage avec le Petit Lenormand Dondorf »

Lae Créatrice et La Mort

Est-ce que tu pourrais t’asseoir ici quelques minutes? Ou quelques heures… Pourrais-tu prendre le temps de sentir la matière autour de toi ? Autant la boue que les tissus. Autant les feuilles que le plastique.
🌿
Ressens la matière. Quelle est son histoire ? Quelles sont ses formes ? Quelle est son aura ? Qu’est-ce qui s’en dégage ? Qu’est-ce qu’elle retient ? Qu’est-ce que ça raconte ? Comment peux-tu être témoin de ces histoires ? Comment peux-tu les aider à avancer ? Est-ce ce qui t’est demandé ?
🌿
Tout en écoutant, tu fabriques. Lire la suite « Lae Créatrice et La Mort »

Des tirages de tarot pour Lughnassad

On approche de Lughnassad! Quelques soient les raisons d’observer, de pratiquer ou de rejeter la Roue de l’année, on peut retenir une chose: elle nous propose des points de réflexion et de bilan toutes les 6 semaines, avec des thèmes qui, bien qu’inspirés d’une tradition paysanne surannée, couvrent différents aspects de ce que nous traversons.

Lughnassad marque les premières récoltes. Elle symbolise les tris et planifications qui les accompagnent. Cette période est propice à la fête et au partage. Elle nous invite à faire preuve de gratitude. A dégager du temps pour tout ça aussi. Enfin, on se rappelle que les jours raccourcissent depuis le solstice d’été. Ça devient palpable. Enfin, avouons-le, tu le ressens surtout si tu travailles avec Perséphone, si tu adores l’automne ou si ta fête préférée est Samhain/Halloween. Ce premier sabbat des récoltes marque la lente descente dans la partie sombre de l’année.

Le tirage « récoltes » t’aide à faire le point: qu’est-ce qui est à maturité, qu’est-ce qui va être exploité tout de suite, qu’est-ce que tu vas stocker pour plus tard ? Le tirage « gratitude/célébration » invite à se poser avec reconnaissance et joie. Il te rappelle de ne pas prendre prendre prendre prendre mais aussi de respecter, d’honorer. Pour cela, il fonctionne simplement par éléments: quel est leur message ? comment les remercier ? Enfin, le tirage « introspection » te prépare à la partie moins ensoleillée de l’année.

Comme tu peux le constater, mes plans de tirages sont assez libres. C’est ce qui me convient pour du tarot intuitif. Si ta méthode est différente, il suffit de le recopier et d’indiquer une phrase, des questions, des précisions, auprès de chaque position. Tu pourras ainsi obtenir des résultats plus clairs, surtout si tu commences à tirer les cartes et/ou que des tirages trop libres te déroutent. Ces trois tirages ne sont pas mutuellement exclusifs. Par exemple, tu peux te lire les cartes sur les récoltes à la lune sombre, sur les célébrations à la nouvelle lune pour rythmer le cycle à venir et sur l’introspection quand ces énergies seront un peu retombées.

Lire la suite « Des tirages de tarot pour Lughnassad »

Le tirage de l’été dont tu es l’héro-ïne

La grande reprise des lectures de cartes semi sur mesure 😀 C’est l’été et tu vas pouvoir choisir le thème qui te correspond le mieux!

La première vidéo est ici:

Ensuite, en fonction des tes choix, voici les liens à suivre pour les vidéos suivantes: Lire la suite « Le tirage de l’été dont tu es l’héro-ïne »