Six de coupes

Ecoute ton cœur. Enlève les couches de protection. Regarde au travers de ce qu’on t’a dit qu’il fallait que tu sois. Mets de côté ce que tu as essayé de devenir en cherchant à rompre avec des schémas ou des environnements toxiques. Ecoute ce qui remonte de très loin, peut-être de ton enfance ou de ton adolescence et peut-être même d’une vie antérieure ou de tes ancêtres ou d’une de tes vies parallèles. Ce que tu y trouves est peut-être vacillant. Si ça tremblote, réchauffe-les entre tes paumes ou sur ton nombril, entre les plis de gras ou de peau. Imprègne-toi de cette énergie rassurante. Laisse-toi emplir de la douceur de tes souvenirs.

Dans sa facette sombre, souvent à l’envers, cette carte peut t’encourager à faire face à des souvenirs douloureux qui affectent encore ton fonctionnement, probablement inconsciemment. Sous ces aspects les plus lumineux, elle t’invite à faire de la place pour ce qui t’émerveillait dans le passé, ce qui te faisait te sentir libre, sans entrave, tourbillonant-e, puissant-e et sans pression. Elle t’invite à chérir ces souvenirs. Si tu ne peux pas les faire revivre tels qu’ils étaient alors, comment peux-tu les cultiver aujourd’hui ? Vas-tu appeler un-e pote d’enfance ? Vas-tu t’inscrire à un club de volley ou à des cours de poterie ? Vas-tu acheter des gouaches, une boîte à outils ou des semences ? Vas-tu prendre le premier train pour la mer et courir à en prendre haleine face au vent iodé ? Vas-tu te faire couler un bain pour la première fois depuis dix ans ? Vas-tu relire tous les Harry Potter ou reprendre cette fan fiction que tu avais abandonné en cours à l’époque ?

Qu’en est-il de tes rêves les plus insensés ? Est-ce qu’avec le recul tu ne pourrais pas les récupérer ou les réinterpréter ? Ou plus simplement y repenser, les emmener dans une de tes rêveries et les laisser t’entourer de leur innocence ?

DSC_0637.JPG

 

Quelques mots/expressions emblématiques: 

Souvenirs – nostalgie – les schémas qui viennent de l’enfance – les vieilles passions ou loisirs qui te font encore du bien – renouer avec les centres d’intérêt du passé – comprendre les mécanismes qui nous façonnent depuis longtemps – simplicité – revenir aux choses qui nous nourrissent et éliminer les fioritures ou le superflu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :