Transfiguration: Devenir l’As de bâtons

Des envies qui reviennent
Enfin, des étincelles
Enfin de quoi activer l’alchimie créative

Ça frémit, ça pétille
Puis ça s’emballe
Mon cœur, mes passions, mon art
Ça s’enflamme

Pas question de laisser
la fascination me happer
La splendeur des feux
D’artifice ne me transfixera pas
Le nez en l’air, immobile

Tourner le regard vers moi-même :
Je suis la flamme !
Retourner à l’énergie brute
Mon feu intérieur s’aligne sur
Les inspirations

Je ne résiste pas à l’impulsion
Je laisse enfin
L’optimisme (ou est-ce l’utopie?) me
Saisir, m’étendre, m’ouvrir
Des horizons insoupçonnés apparaissent

Renouvelé-e
Je m’engage

Lire la suite « Transfiguration: Devenir l’As de bâtons »

As de bâtons – le tarot en mots-clés

s’aligner sur sa flamme intérieur

s’engager dans une voie qui nous correspond, qui résonne, qui nous passionne, qui nous épanouit

renouveau, nouveau projet, suivre instinctivement une vision, un appel, une inspiration

expansion (interne ou externe)

nouvelles trajectoires, une voie s’ouvre, nouveaux horizons en vue

envies, étincelle, inspiration, créativité, énergie contagieuse

initiative, impulsion, activation, enclenchement

vitalité, énergie pure, passion, désir, excitation

enthousiasme, motivation, action, volonté, objectifs

(s’)enflammer, s’emballer, s’embraser, être foufou, pétiller

optimisme, confiance, assurance, ambition

amusement, sens de l’aventure, organiser une fête, être boute-en-train pour un projet, lancer quelque chose d’osé, d’audacieux

regain d’énergie, coup de boost, sens renouvelé de qui on est, de ce qu’on veut faire

une rencontre qui réveille quelque chose qu’on a envie d’exprimer, d’expérimenter (au niveau créatif, sexuel, énergétique, etc)

point de départ créatif, projet artistique, première rencontre d’un collectif, nouvel engagement, nouvelle orientation militante

le côté soudain, rapide, impulsif, urgent de ces élans

le fait d’exprimer, de partager, de rayonner tout ce qui est évoqué précédemment
comment s’occuper de cette flamme, l’entretenir, la protéger, la nourrir

La suite des bâtons

Mise à jour des mots-clés que j’associe à cette série avant de poursuivre avec les cartes numérales.

Elément: Feu


En quelques mots:
Tout ce qui brille en chacun-e de nous, toutes les étincelles, les flammes
ce qui anime, ce qui fait vibrer, ce qui nous pousse et ce qui nous (at)tire


Concerne:
Feu intérieur, créativité, énergie, passion, inspiration, création, expansion, action
activation, vision, objectifs, obstination, endurance, force, dynamisme
motivation, rythme, vitesse
individualité, éclat, charisme, désir, envies, ardeur, rayonnement, flamboyance, expression
s’embraser, se consumer, transformation, destruction
art, travail avec les énergies (magie, soins,…)
activisme, communauté, réseaux
niveau d’énergie (cuillères), dosage d’énergie, confiance
amusement, sexualité, vitalité, curiosité, aventure, audace
gaité, optimisme, extraversion, pétillance, pétulance, exubérance
ferveur, dévotion, obsession
trajectoire/parcours, ambition, carrière, projets, burn-out, compétition, dispersion, activité

Le tarot en mots-clés: 10 de pentacles

communauté unie, stabilité, sécurité

(ré)union, réseau de soutien

savoirs, connaissances ancestrales, transmission

bien-être matériel, ressources, être à l’aise dans son quotidien, (in)sensibilité à magie du quotidien

accomplissement en termes de carrière, réussite des plans prévus de longue date

se sentir bien dans son corps, confort

être posé-e, portail, se tenir prêt-e pour de futures expériences, viser une stabilité similaire dans d’autres domaines de sa vie

préserver ce qui fonctionne, ne pas prendre de risque

ancêtres (spirituel-le-s, intellectuel-le-s, artistiques, génétiques, humain-e-s ou non,…), généalogies, lignées, constellations

se situer par rapport aux liens de transmission

toutes les ramifications ancestrales, héritage, traumatismes intergénérationnels, transmission matérielle, testaments, famille étouffante, hérédité, patrimoine, matrimoine

Le tarot en mots-clés: 9 de pentacles

jardin secret, profiter, un chez-soi, zone de confort, espace à soi, vivre le moment, beauté

aboutissement de nombreux efforts et sacrifices personnels, certitude de s’être investi-e pour en arriver là, conscience du chemin parcouru, sentiment de légitimité

profiter des bonnes choses tant qu’elles sont là, trouver du plaisir dans ce qu’on a

se sentir en sécurité, une chambre à soi, autonomie, indépendance, souveraineté, force personnelle, ce qui a été nécessaire pour y parvenir, s’autoparenter

Se réapproprier son corps et ses routines comme étape dans un parcours douloureux (troubles alimentaires ou de l’image de soi, stress post-traumatique, violences, automutilation, etc)

alimentation intuitive, résilience, rétablissement

s’autoféliciter, être fièr-e de soi, confiance en soi, épanouissement amplement mérité, individualité, originalité, sérénité, se faire confiance, suivre son instinct

(s’auto)célébrer, se faire plaisir, opulence, volupté, floraison, luxuriance, créativité accrue, prendre soin de son corps, se chouchouter, masturbation

Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 9 de pentacles »

Les décisions du 6 de pentacles

Traditionnellement, le 6 de pentacles interroge la répartition des ressources (financières) : le don, l’échange, la réciprocité, le contrôle, le partage,…

Souvent associé à la charité en raison de l’illustration du Waite-Smith, il pousse à réfléchir aux rapports de pouvoir. Qui détient les ressources ? Qui redistribue le surplus et pourquoi ? Qui organise les redistributions ? Quelles hiérarchies s’inscrivent dans ces relations ? Qu’est-ce qui fait l’échange ?
Si les subalternes occupaient le centre de l’image, que diraient-yels ? Les écouteraient-on ? Comment circuleraient les ressources ?

La balance est le protagoniste du 6 de pentacles, en écho à la carte de La Justice. Que retire-t-on d’un échange ? Si on offre, est-ce désintéressé ? Si on a quelque chose à gagner, est-ce le prestige, la reconnaissance ? Où est l’équilibre ? Faut-il le préserver ? Qui s’en porte garant-e ?

On considère parfois que, dès lors qu’on offre temps, compétences ou argent à une cause ou à un mouvement, il ne faudrait rien gagner en contrepartie sous peine de vicier notre engagement. La satisfaction de participer au changement social, les liens que l’on noue, le soutien qu’on reçoit ne doivent-ils pas être posés sur le plateau de la balance ? A quel point comptent-ils ? Ils pèsent à la fois pour soi-même, pour le sens qu’on donne à notre vie, et pour le monde qu’on construit. Les modalités de notre implication sont les prémisses d’un monde dans lequel toutes les participations seraient valorisées. Les liens que nous créons assurent la pérennité de nos alternatives. N’est-ce pas gratifiant ?

Puisque le 6 de pentacles interroge la répartition des ressources, les enjeux sous-jacents sont foncièrement sociétaux. Faut-il se substituer à des Etats défaillants en organisant des récoltes de fonds ? Faut-il créer des réseaux d’entraides et des « plateformes citoyennes » ? Ou bien faut-il exiger un Etat fort qui assurerait une répartition équitable des ressources ? Ou refuse-t-on plutôt de laisser une structure (hiérarchique, bureaucratique, institutionnelle) décider de ce qui est équitable – comme si on pouvait en fixer une définition et des pratiques une fois pour toute ? Comment s’auto-organise-t-on ? Comment gère-t-on les ressources d’une façon communautaire ? Comment détermine-t-on la participation de chacun-e participe de ses capacités ? Peut-on créer une dynamique d’interdépendance où la valeur de chacun-e est reconnue plutôt qu’un rapport de dépendance à travers la charité, la protection (des enfants, des animaux, de la nature) ?

Lire la suite « Les décisions du 6 de pentacles »

Le tarot en mots-clés: 7 de pentacles

bilans, faire le tri, pause, ralentir

étape dans un lent en long processus, projet de long-terme dont la qualité et la maturité dépend de la durée

satisfaction d’avoir accompli quelque chose, avoir posé les bases, recevoir de la reconnaissance et des encouragements

continuité, réflexions, hésitations, décisions à prendre pour la suite d’un projet

répit, faire une pause le temps qu’un projet murisse avant de le poursuivre, patience, marquer un temps d’arrêt

récolter le fruit de son travail, stocker, évaluer sa progression

se reconnecter, reprendre un travail de longue haleine, peiner à s’y (re)mettre

planification, s’armer de patience, revoir le programme, rotation de projets, attitude réfléchie, efforts continus

précaution, soin, tisser, relier les points, mettre bout à bout

manquer de motivation, être dépité-e par la durée d’un projet, modifier la direction prévue

la guérison n’est pas un processus linéaire

maladies chroniques, travailler avec son corps (et pas contre)

Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 7 de pentacles »

Le tarot en mots-clés: 6 de pentacles

échange, donner et recevoir (apprentissage, argent, soutien…)

balance des rapports de pouvoir se manifestant dans les ressources (dans une relation entre deux personnes, dans un collectif, dans l’autogestion, par rapport à une institution comme les aides sociales,…)

solidarité, s’entraider, système d’entraide, bienveillance, partage, réciprocité

(re)distribution des ressources, conditionner/restreindre l’accès à des ressources, organiser le partage des ressources

perdre quelque chose de précieux pour aider autrui, remettre en cause ses privilèges pour faire avancer la justice sociale

ne plus être nourri-e par un travail ou un engagement, mettre dans la balance ce qui vide et ce qui fait du bien

dépendre de quelqu’un-e, relation/situation déséquilibrée, rapport de force entre une personne qui donne et une autre qui reçoit, relation hiérarchique contrôler quelqu’un-e à travers l’argent

interdépendance, dépendance, co-dépendance (entre humain-e-s, avec les animaux, avec les plantes, au niveau spirituel)

accepter de recevoir de la part de quelqu’un-e

participer en fonction de ses cuillères, de ses réserves d’énergie, gérer ses ressources

offrandes (à des divinités, des lieux, etc.)

Lire la suite « Le tarot en mots-clés: 6 de pentacles »

L’Empereur-e. Apprendre avec la structure

Qu’apprends-tu de ton besoin de structure ? Qu’apprends-tu de tes envies de contrôler ? Qu’apprends-tu de l’auto-discipline ?

Mais surtout, parce que L’Empeur.e est la carte de Mars et du Bélier et que Mars commence sa rétrogradation en bélier (article initialement publié sur instagram en septembre):

Qu’apprends-tu quand la structure s’effondre ? Quand tu perds le contrôle ? Quand tu n’as d’autres choix que d’accepter que tu ne convaincras pas certaines personnes d’agir pour le bien commun ? Quand ta discipline ne révèle pas grand-chose sur toi mais plus sur ta place dans un système et comment tu l’intègres à ton corps défendant (bio politiques)? Quand l’autodiscipline se fissure dans un instinct de survie ? Quand la discipline imposée à des relents totalitaires ? Qu’apprends-tu ?
Que fais-tu quand la frustration prend le dessus ? Quand tes rêves d’un monde meilleur se fracassent sur les murs des complotismes, des populismes, d’un fascisme galopant ?

Que fais-tu de ta colère ? Que te fait ta colère ? Si la colère est légitime et salvatrice comment la diriges-tu pour qu’elle fasse le moins de mal possible, pour qu’elle véhicule de la justice et de la solidarité et non davantage d’arbitraire et d’oppression ?

Lire la suite « L’Empereur-e. Apprendre avec la structure »

Le Roi de bâtons, figure visionnaire

La figure du Roi de bâtons est la plus visionnaire du tarot. A l’aise avec sa créativité, yel inspire les autres à embrasser la leur. Yel encourage les membres de sa communauté à s’exprimer artistiquement, à s’engager socialement, à transmettre leurs savoirs, à partager leurs passions. L’épanouissement et l’empouvoirment de son entourage guident sa démarche. Yel œuvre dans ce sens. Yel soutient les personnes dont yel apprécie le travail.

Au niveau intrapersonnel, le Roi de bâtons, c’est cette partie de nous qui nous tire de notre torpeur. Elle nous élève. Elle cherche à créer sans toutes les peurs, sans toutes les pressions sociales qu’on intègre sur ce qui fait art, œuvre, activisme, engagement, responsabilités. Le Roi de Bâtons symbolise cette part de chacun-e de nous qui croit en nous, en nos désirs, en notre mission. Yel fait taire notre autosaboteur.rice intérieur.e + syndrome de l’imposteur. Yel nous tire vers le haut, mais pas une hauteur détachée de tout. Yel nous intègre dans le collectif.

L’article dans son contexte. Pendant une semaine l’été passé, j’ai incarné des cartes de tarot dans le cadre d’un challenge vestimentaire thématique sur instagram: