Revisiter l’Arcane Majeur. Le Chariot.

Je suis déterminée. Je note deux hashtags: #persévérance et #obstination. Je vais retrousser mes manches. Je vais prendre la licorne piñata par la corne. Je me veux jusqu’au-boutiste. Je (me) prouverai que je peux y arriver.
Ça grouille d’idées dans ma tête. Ça s’active plus vite qu’un article qui fait le buzz. Ça s’agite… ça tempête dans mon cerveau. J’ai des flashs de génie. Je vais alimenter un moodboard inspiré! Cette profusion me file le tournis.

Pause. Je me pose. Des routes. J’ai envie de routes. De part et d’autres du chemin, ça s’entasse: des contre-indications, des amoncellements de plans conçus par d’autres, du sur-mesure qui ne va à personne, des monticules de batteries usées et jetées sans considération, des néons clignotant avec aplomb, des caméras de surveillance guettant mes faux pas, à l’affût de mes hésitations. C’est sans compter les obstacles invisibles par dessus. On m’attend au tournant. Je ne sais pas qui, je ne sais pas quoi. Je sais que j’ai plus envie d’avoir peur. Me faire des films d’échappatoires tous plus glorieux les uns que les autres, j’ai passé ce stade. J’en ai assez d’être une douce rêveuse. Je ne renie pas l’idéaliste, mais je serai avant tout pragmatique. Obstinée oui, parce que je m’en donnerai les moyens. Lire la suite « Revisiter l’Arcane Majeur. Le Chariot. »

3 de bâtons

Qu’est-ce qui te fait tenir ? Qui est-ce qui te soutient ? Qu’est-ce qui te maintient ? Qu’est-ce qui s’annonce ? Pourquoi est-ce aussi précieux ? Qui fait battre ton cœur ? Qu’est-ce qui t’anime ? Comment veux-tu célébrer ça ? Comment veux-tu faire avancer tout ça ? Comment te projettes-tu avec tout ça ?

4 d’épées et L’impératrice

L’isolement a conduit à l’accumulation. Tous les recoins de ton esprit sont empoussiérés. Tu ne profites plus de ce temps si précieux dont tu avais besoin pour toi-même. Il te bouffe. Cette solitude qui devait te régénérer est devenue une cage. Tu es pris-e à son piège.

L’Impératrice t’éclaire une ouverture: plus de conscience dans ce qui tu fais. Yel te demande d’envisager des reconnexions: à tes ami-e-s, à ton corps, à tes cartes de tarot, à ton écriture, à tes potions et autres recettes,… Yel te propose de nettoyer et de purifier, y compris dans les coins, là où la poussière s’est accumulée. Yel te propose d’accueillir sa torche dans ta vie poussiéreuse. Lire la suite « 4 d’épées et L’impératrice »

Le diable: Ose!

Tu sais ce qu’on peut pas t’enlever? Comment tu oses! Ça, personne ne peut te l’ôter ! Comment tu te réappropries ton corps. Comment tu proclames ton autonomie. Comment tu déclares ta souveraineté. Comment tu clames nos interdépendances. Comment tu captes ton corps. Comment tu étires tes pensées. Tu révèles et tu gardes à ta guise. Tu résistes et persistes. Lire la suite « Le diable: Ose! »

Reine d’épées et as de coupes

Camper sur tes positions ne t’aide plus à ce stade. Les principes t’empêchent d’accéder à une une zone sans turbulences. Tu gardes le cap. Ce faisant, tu t’épuises. Ça n’est d’aucun secours – ni pour toi, ni pour l’évolution de la situation, ni pour les personnes que tu aimes. Tes convictions ont pris le dessus sur ton empathie. Elles s’essoufflent sans la douceur et la vulnérabilité qui t’étaient si chères. Tu te figes. Tu dissèques, tu tranches, et dans tout ça t’as plus de place pour la réceptivité. Tu ne reçois plus les messages des autres. Tu laisses d’ailleurs les mails pourrir dans ta boîte. C’est pas un hasard. L’amertume et le jugement l’ont emporté sur la curiosité. La reine d’épées a viré sinistre. Quand elle est lasse, elle se ramasse. Eh ouais, t’es à la ramasse sur le coup. Lire la suite « Reine d’épées et as de coupes »

7 de pentacles en Balmain vintage

Le 7 de pentacles. Tu as construit bien plus que ce dont tu te rends compte. Tu as tellement accompli. Prends le temps de regarder ça en vue aérienne. Quelle énergie investie ! Quel boulot amassé ! Même si c’est pas nécessairement ce que le capitalisme reconnaît comme du travail – et justement parce que ce n’est pas la productivité et l’argent qui ont façonné ce que tu as réalisé – t’as apporté du changement aux autres et à toi-même. Tu fais partie d’un mouvement plus large. Récompense-toi en t’accordant le droit d’être fièr.e. Admire ce travail. Prends le temps de le faire. Quels seront tes prochaines réalisations ? Comment vas-tu contribuer à davantage de justice sociale ? Qu’es-tu prêt.e à perdre pour cette justice (double la mise !). 👒

Lire la suite « 7 de pentacles en Balmain vintage »

Page d’épées et 7 de bâtons

La recherche de la vérité t’anime. Quelque chose te dit que tu peux encore apprendre. Il y a tant à découvrir. Tu es une inlassable optimiste quand il s’agit de mettre au jour des informations enfouies, des secrets qu’on pensait à jamais cachés. Tu perces les mystères de la lame de ton esprit. Vif, tranchant, sans crainte des associations hasardeuses. De l’improbable jaillissent des histoires. Des liens. Lire la suite « Page d’épées et 7 de bâtons »

7 d’épées et 9 de coupes

Tu n’es pas les secrets. Tu n’es pas les rumeurs. Tu n’es pas réduit.e, emprisonné.e, dans la protection que d’autres ont pensée pour toi, comme une camisole de force. Tu n’es pas ce qu’on t’a volé. Tu n’es pas ce qu’on n’a jamais daigné t’octroyer. La privation t’a influencé.e, mais elle ne détermine pas tout ce que tu es. Les mauvais traitements ne sont pas toi. L’abus constant ne détient pas la vérité sur ta valeur. Il n’établit pas le curseur de ceulle que tu es voué.e à être. Même si on te l’a tant répété… Tu n’es plus prisonnier.e de cette emprise. Lire la suite « 7 d’épées et 9 de coupes »

La mer, l’hiver. As de coupes.

Aller à la mer. Retour sur les promesses que je lui ai faites l’hiver passé. Retour sur la dérive et les trouvailles. Murmures et hurlements. L’as de coupes. La créativité. Pertho. Les réponses peut-être. La mer, l’hiver. La purification. La clarté.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑