Zine! Grossir le tarot #2

Si tu apprécies mes articles ici mais que le format blog entrave ta lecture, je te propose quelques compilations sous forme de fanzines

Les essais et poèmes de « Grossir le tarot #2 » viennent compléter la série « Grossir le tarot #1 »(clic clic pour consulter ou télécharger)

Si tu imprimes le fichier en mode « livret » et recto verso, il sortira directement en zine.

screenshot_20190906_1328091374236126131226601.jpg

 

10 de pentacles. Invalidité, in/stabilité, caps.

Le 10 de pentacles évoque la stabilité, la sécurité, un équilibre matériel qui soulage et satisfait, des accomplissements professionnels rassurants.

Après notre excursion d’hier, le syndrome d’Ehlers-Danlos a repris ses droits… en pire que plus tôt dans la semaine. Avec une maladie chronique aussi fluctuante, la gestion des cuillères constitue un apprentissage constant. On croit qu’on a bien cerné ses resources. Et puis, ça foire d’un coup. L’équilibre entre une activité physique régulière qui limite les douleurs et les moments où la douleur agit trop pour ça, c’est périlleux. L’hypermobilité n’est pas sans risque.
Je ne regrette pas mes escapades de la semaine, rythmées par des tissus conjonctifs capricieux. Je peux me reposer en attendant ma séance de kiné hebdomadaire.

Mais le 10 de pentacles me rappelle qu’il ne s’agit pas exclusivement de mon corps. Après un an d’incapacité de travail, je bouge vers le statut qu’on appelle en Belgique « invalidité », ou maladie de longue durée comme disent les politiques qui nous méprisent. Lire la suite « 10 de pentacles. Invalidité, in/stabilité, caps. »

Les Corneilles

img_20190731_195055_92574807654110334621.jpgLe cimetière est un repaire à corneilles… quoi de plus logique ? Quand je vois des os qui traînent, je les soupçonne immédiatement, les filousses.

Les corneilles sont sociales, joueuses, rusées, débrouillards, blagueuses. Elles sont territoriales, surtout quand il s’agit de se quereller avec des pies ou des chats. Elles aiment se placer en hauteur, discrètement, pour voir sans être vues.
Quand l’une d’elle repère un bon plan bouffe ou jeu ou quand elle ne parvient pas à ses fins, elle croasse pour rameuter ses potes. En moins de 2, elles sont 5 à s’y mettre (ou à se chamailler quoi). Lire la suite « Les Corneilles »

La Lune

🌖Ta solitude devient ton éclat. La tête levée dans la nuit, tu appelles ta meute. Les marginaux.ales dans ton genre reconnaissent tes cris, ton halo, tes blessures, tes idées décalées, ce que ça fait d’être exclu.e. Yels répondent à l’appel de ce qui te distingue à leurs yeux, mélange de ton propre parcours et d’expériences communes.
🌖Tes cris, à la lueur de la pleine lune, appellent ta meute. Ils rappellent aussi à toi toutes les parties de toi. La Lune te rend plus entière. Elle te rend à toi-même. C’est pas plus simple comme ça. Mais c’est plus toi.

Activation mastocytaire

Crawling under my skin
Imbuing my senses with venon
Keeping me up at night
You demand attention
I can barely stand
You command fever
You sprout out of me
Forcing to look at you
I don’t know how to answer
So I scratch
img_20190810_191637_0715187456220853722676.jpg
Tu me démanges
Tu me ronges
Tu me démembres
Tu me refuses le droit d’être entière
Tant que je ne t’ai pas regardé.e t’échapper de moi
Mes ongles te réceptionnent
Tu te joues de mon hypermobilité
Tu rampes hors d’atteinte puis tu me perces ma peau Lire la suite « Activation mastocytaire »

5 de bâtons + La Mort

Ton propre égo te piège là, en te poussant à rechercher la pureté émotionnelle et/ou activiste et/ou relationnelle et/ou spirituelle et à l’exiger de la part des autres. C’est de ton intégrité dont le monde a besoin là en fait. Contre tes valeurs égoïstes, brûle-les, réduis-les en cendres. Cherche à agir animé.e par des principes, des convictions, de l’inspiration et de la douceur/tendresse radicale.

La Force. Ne pas dépasser tes peurs

Il ne s’agit pas de dépasser tes peurs, mais de t’offrir un tête-à-tête avec elles. Il s’agit de voir comment être en mouvement avec elles, au lieu d’être paralysé.e.
N’essaie pas de vaincre ce qui est là pour une raison.
Écoute comment tu intériorises ton parcours, ce qu’on t’impose, les discriminations quotidiennes, même quand ça te rend infâme, parce que tu n’en sors pas intact.e.
Fais le point. Tu n’es pas bloqué.e là où tu es, prisonnièr.e de tes peurs. Tu es fort.e, tu as une capacité d’agir.

Spiritualité et privilège blanc. Début de réflexion

J’ai commencé ma série de vidéos sur Hekate. J’en profite pour parler de privilège blanc par rapport à la visibilité de la spiritualité.
J’ai encore beaucoup d’appréhension car j’ai été active dans les milieux féministes, d’un point de vue professionnel ou militant, pendant plus de 10 ans. Je suis consciente que sortir du placard à balai me vaudra, de la part de certaines, de la condescendance ou de l’incompréhension. La spiritualité féministe est souvent considérée comme une lubie ou le signe d’une instabilité sous-jacente (oui….et?).

Le côté laïcard étroit d’esprit n’est pas l’apanage du féminisme, loin s’en faut. Seulement, c’est mon milieu, ma communauté, mes ami.e.s, ma vie. Lire la suite « Spiritualité et privilège blanc. Début de réflexion »

Divination avec piqûre de taon sur vergetures. Le 9 et le 10 d’épées

Il y aura des vagues. L’anxiété va et vient. Elle se tasse. Elle est brûlante comme 10 piqûres en plein ventre. Elle est en creux. Elle culmine.🦟

Tu te souviens de ta première crise d’angoisse ? Je me souviens, j’avais 11 ans. On m’a emmenée à l’hôpital tellement j’étais mal. Et toi ?
C’était un peu la honte finalement. Une enfant qu’on croit mourante mais qui fait une crise d’angoisse alors qu’elle a tout pour être heureuse. img_20190804_105209_7228295923496671744132.jpgToi, on t’a dit ça combien de fois ? « tu as tout pour être heureux.se ». Combien ont spéculé sur la source de tes problèmes pour que tes angoisses et ton mal-être fassent sens pour eulles ? Leurs hypothèses révélaient-elles leurs propres secrets?

Stries translucides sur peau déchirée. Il y a toutes les fois où ce n’était plus supportable. Il y a les décomptes des gens. Et puis les nôtres: c’est pas parce qu’on ne finit pas à l’hôpital qu’on n’était pas à une seconde de se jeter.

J’ai longtemps cru que personne ne pourrait jamais comprendre. Pas toi ? Lire la suite « Divination avec piqûre de taon sur vergetures. Le 9 et le 10 d’épées »