5 de bâtons + La Mort

Ton propre égo te piège là, en te poussant à rechercher la pureté émotionnelle et/ou activiste et/ou relationnelle et/ou spirituelle et à l’exiger de la part des autres. C’est de ton intégrité dont le monde a besoin là en fait. Contre tes valeurs égoïstes, brûle-les, réduis-les en cendres. Cherche à agir animé.e par des principes, des convictions, de l’inspiration et de la douceur/tendresse radicale.

La Force. Ne pas dépasser tes peurs

Il ne s’agit pas de dépasser tes peurs, mais de t’offrir un tête-à-tête avec elles. Il s’agit de voir comment être en mouvement avec elles, au lieu d’être paralysé.e.
N’essaie pas de vaincre ce qui est là pour une raison.
Écoute comment tu intériorises ton parcours, ce qu’on t’impose, les discriminations quotidiennes, même quand ça te rend infâme, parce que tu n’en sors pas intact.e.
Fais le point. Tu n’es pas bloqué.e là où tu es, prisonnièr.e de tes peurs. Tu es fort.e, tu as une capacité d’agir.

Spiritualité et privilège blanc. Début de réflexion

J’ai commencé ma série de vidéos sur Hekate. J’en profite pour parler de privilège blanc par rapport à la visibilité de la spiritualité.
J’ai encore beaucoup d’appréhension car j’ai été active dans les milieux féministes, d’un point de vue professionnel ou militant, pendant plus de 10 ans. Je suis consciente que sortir du placard à balai me vaudra, de la part de certaines, de la condescendance ou de l’incompréhension. La spiritualité féministe est souvent considérée comme une lubie ou le signe d’une instabilité sous-jacente (oui….et?).

Le côté laïcard étroit d’esprit n’est pas l’apanage du féminisme, loin s’en faut. Seulement, c’est mon milieu, ma communauté, mes ami.e.s, ma vie. Lire la suite « Spiritualité et privilège blanc. Début de réflexion »

Divination avec piqûre de taon sur vergetures. Le 9 et le 10 d’épées

Il y aura des vagues. L’anxiété va et vient. Elle se tasse. Elle est brûlante comme 10 piqûres en plein ventre. Elle est en creux. Elle culmine.🦟

Tu te souviens de ta première crise d’angoisse ? Je me souviens, j’avais 11 ans. On m’a emmenée à l’hôpital tellement j’étais mal. Et toi ?
C’était un peu la honte finalement. Une enfant qu’on croit mourante mais qui fait une crise d’angoisse alors qu’elle a tout pour être heureuse. img_20190804_105209_7228295923496671744132.jpgToi, on t’a dit ça combien de fois ? « tu as tout pour être heureux.se ». Combien ont spéculé sur la source de tes problèmes pour que tes angoisses et ton mal-être fassent sens pour eulles ? Leurs hypothèses révélaient-elles leurs propres secrets?

Stries translucides sur peau déchirée. Il y a toutes les fois où ce n’était plus supportable. Il y a les décomptes des gens. Et puis les nôtres: c’est pas parce qu’on ne finit pas à l’hôpital qu’on n’était pas à une seconde de se jeter.

J’ai longtemps cru que personne ne pourrait jamais comprendre. Pas toi ? Lire la suite « Divination avec piqûre de taon sur vergetures. Le 9 et le 10 d’épées »

L’Etudiant.e de Couteaux et la Tempête

De tous ces lieux unanimement considérés comme flippants, il y a le tien, celui où tu te sens bien. img_20190817_102506_9512342565034163342349.jpgCelui où les tumultes sont des zones à explorer plutôt que des endroits bannis, à distance desquels il convient de se tenir. Tu vois bien ce qu’on lui trouve de chelou. Mais c’est ton genre de chelou. Tu n’as pas peur.

Tu y rôdes la nuit en rêve, pour parler aux briques, interroger les chauve-souris ou observer les vies qui s’animent à travers les fenêtres. Tu plonges sous la surface de la rivière pendant des heures pour fouiller la vase et mettre au jour ses trésors. La morte que tant d’hommes ont peint, érotisée, prisonnière de leur regard, flottant dans les fossés, c’est peut-être bien toi. Et tu n’as rien à voir avec leurs visions! Tes doigts se glissent dans les tréfonds. Tu puises de quoi revenir plus intrépide, encore moins domptable. Qui tu es doit demeurer insaisissable pour le sens commun. Lire la suite « L’Etudiant.e de Couteaux et la Tempête »

Tirage avec le Petit Lenormand Dondorf

Les divinités de la brocante sont avec moi. Pour 1 euro, j’ai trouvé un authentique Petit Lenormand Dondorf ancien ! OK, je savais pas que cette maison d’édition de cartes existait avant mais maintenant je suis fière 😄
La question aux cartes pour ce tirage collectif: Que développer en termes de spiritualité/pratique spirituelle?

img_20190811_200354_4898148146476249499352.jpgL’enfant est au centre. Yel t’oriente vers une approche ludique et légère: colorier, créer des objets sacrés, chiner, fabriquer des offrandes, dessiner un sigil, faire une bougie ou un collage, pratiquer la méditation dans les bois, rassembler des coquillages sur la plage pour un mobile. C’est pas le moment de te prendre la tête. Renoue avec ta spiritualité dans la simplicité et le fun. Tourne le dos à la lourde ancre, aux traditions un temps rassurantes mais désormais pesantes. Ne laisse pas ta recherche de stabilité t’entraver. Innove, invente, investis-toi dans de nouvelles choses. Ce que tu explores maintenant pourra déboucher sur des engagements de longs termes. Eh oui, ta légèreté te dirige vers du durable. Lire la suite « Tirage avec le Petit Lenormand Dondorf »

L’Etoile reflète notre déni

We’re endless.
Deeply aware of our frailty
We’re still endless.
Endless isn’t all powerful
It’s not about exerting power over
It’s about inspiring social justice
Acting towards it
Bringing cosmos into decay
A helping hand to escape from the ruins
Some bridges even when
they keep collapsing
It’s about staying
Facing
Crying
Our infinity doesn’t mean
everything is going to be all right
Only that we’re going to show up
🌟
La tâche est lourde
Le cœur est plein
Comment notre coupe nous nourrit-elle
Quand l’eau submerge des vies
Comment la mer peut-elle être magique
Quand elle engouffre les naufragé.e.s
Puis elle recrache des mort.e.s
Qu’avons-nous fait de la mer ?
Qu’avons-nous semé
Pour que des personnes fuient, invisibles,
Puis crèvent
Où va-t-on chercher la confiance de L’Etoile ?
N’est-elle que le reflet de notre déni ?
Sur quoi ferme-t-on les paupières
Pour distinguer encore des promesses ?
Qu’est-ce que le Chariot de ceulles qui
Parcourent des continents à pied
Avec plus rien d’autre à perdre que la vie
Et pas grand-chose d’autre à gagner
Que notre mépris ? Lire la suite « L’Etoile reflète notre déni »

La Mort, les mort.e.s

La Mort, l’Arcane 13 dont je ne tais pas le nom. Mais qu’en est-il des mort.e.s? Qu’en est-il de toutes ces gens, mort.e.s bien avant ma naissance, qui m’ont hantée trop longtemps, dont les schémas n’ont cessé de se traduire dans mon existence ? Comment m’en libérer?

Ça ne servait à rien de leur tourner le dos en faisant semblant de ne rien entendre. Alors j’ai fait face. J’ai été submergée j’ai appelé à l’aide et je l’ai trouvée. J’ai creusé plus profondément que la merde qu’yels s’obstinaient à m’envoyer en pleine gueule.

Je suis prête désormais. Prête à me libérer de ça. Prête à relâcher les mort.e.s. Couper les liens. La carte de La Mort me délivre. Lire la suite « La Mort, les mort.e.s »

3 de coupes + Magicien.ne + Ingwaz

Ce que vous avez couvé d’amour ensemble, peut-il enfin briser la coquille pour s’exprimer à travers vos compétences propres ? Comment des projets intimes, portés au sein d’une communauté, peuvent-ils éclore pour se développer dans les gestes de chacun.e? Comment vos touches persos vont-elles se réfracter au départ d’un fondement collectif que vous avez tou.te.s appuyé ? Si les ondes de propagation de ce trésor sont incertaines, une chose est sûre, vous êtes mûr.e.s.

Lae Créatrice et La Mort

Est-ce que tu pourrais t’asseoir ici quelques minutes? Ou quelques heures… Pourrais-tu prendre le temps de sentir la matière autour de toi ? Autant la boue que les tissus. Autant les feuilles que le plastique.
🌿
Ressens la matière. Quelle est son histoire ? Quelles sont ses formes ? Quelle est son aura ? Qu’est-ce qui s’en dégage ? Qu’est-ce qu’elle retient ? Qu’est-ce que ça raconte ? Comment peux-tu être témoin de ces histoires ? Comment peux-tu les aider à avancer ? Est-ce ce qui t’est demandé ?
🌿
Tout en écoutant, tu fabriques. Lire la suite « Lae Créatrice et La Mort »