Tirage de Samhain

✨🎃 Et voici mon plan de tirage de Samhain/Saoween! 🎃✨

cof

1. L’Oracle. 🔮 Boule de cristal, bougies, potions, plumes, cailloux. Ce qui émane du chaudron. Ce qui frémit sur l’autel. Révélation d’Halloween. Message des guides.

2. Le refuge, le corps, la mousse, le sol. 🌳

3. La blessure, les baumes, les incantations. 🗡️

4. La lanterne, le feu de bois, le feu d’artifice. 🕯️

5. Lae mystique, l’océan, le sacré, les rituels. 💧

6. Pour prendre congé… Rassembler, s’aventurer, partir, autonomie. 🎃✨

Les positions sont volontairement floues pour laisser place à l’intuition et à une libre interprétation.

Déchirements. 5 de Cloches, Amoureux-ses, Etoile.

Les cloches retentissent au son de tant de vérités qu’on ne distingue plus qu’un brouhaha. Suffisamment aigu pour nous alarmer. Trop bruyant pour nous laisser réfléchir.

img_20181020_1312475080050851329864185.jpg
Décontenancé-e-s, on pense à nos idéaux. On pleure nos utopies scintillantes. On déplore la dilution de nos convictions. On cherche des liens. On se met en quête de soutiens. Mais il ne subsiste que le souvenirs des communautés qui nous rassemblaient. Nos mains enlacées. Nos coudes serrés. Nos soirées passées à rêver. Nos manifs à hurler. Nos discussions à bâtons rompus. Nos réactions rapides dans des situations qui exigeaient notre coopération. Les Amoureux-ses. Lae Rêveur-se de Bougies.

Et maintenant, ces conflits qui nous rongent. Conflits intérieurs. Conflits dans les communautés d’activistes et d’ami-e-s. Conflits dans les identités.

img_20181020_1312518638450265686168563.jpg

Comme des luttes à mort. Comme s’il ne s’agissait plus que de l’emporter.

Entrer en compétition les un-e-s contre les autres pour élever l’unique vérité. Attribuer une catégorie à 

quelqu’un-e et refuser de lae voir s’en extirper. Prendre la défense. Justifier. Mettre au ban. Exclure. Partir. Les entendre dire qu’on s’auto-exclut. Mais ne pas se retourner en s’éloignant. Ne plus demander des comptes. Ne plus chercher à faire vaciller la fabrique des vérités. Tourner le dos à ces hiérarchies. Ne plus savoir contre qui on se bat. Ne plus connaître de communauté.

Lire la suite « Déchirements. 5 de Cloches, Amoureux-ses, Etoile. »

Oracle des runes: Hagal

Faire croire que tout est son contrôle alors que tu as la tête dans la boue de tes idées noires ? ✨
Tandis que les grêles te percent la peau à rythme saccadé, comme autant de rappels que tu es en vie puisque que tu la sens, cette douleur, mais que tu t’enfonces puisque tu n’entrevois guère de solutions.

Battre des paupières pour tenter de chasser en vain les épreuves qui s’abattent les unes après les autres. Rafales de cauchemars. ✨
Garder un œil ouvert pour apercevoir le jeu des lumières dans le rideaux de pluie. Cascade salvatrice. ✨
Prétendre que tu t’en sors alors que ta vie ressemble à un tourbillon qui te précipite dans Lire la suite « Oracle des runes: Hagal »

5 de coupes

Tristesse, désespoir, regrets, déception,… Les émotions au programme pour le moment sont douloureuses. Les ravaler ne reviendrait qu’à les amplifier à moyen terme. Comment peux-tu t’assurer d’avoir la structure ou le soutien qui te permettent de les ressentir pleinement tout en étant épaulé.e dans le processus ? Ou, comment peux-tu toi-même aider une personne qui est dans une telle situation sans être englouti.e entièrement par ces émotions ?

Grossir le tarot / le corps gros de la sorcière: Pierres, étincelles, feu

Traduction d’un poème paru sur Little Red Tarot il y a quelques mois pour ma chronique Fat Tarot. En compagnie du Wooden Tarot dans lequel les Pierres sont les bâtons dans des tarots plus classiques. Et, surtout, avec les photos de mon amie Alice Impellizzeri!

_IMG FatTarot4C

Posées sur mes cuisses
Pierres, étincelles, feu
Mouvement

Crépitant dans mes cuisses
La Page de Pierres
A l’affût d’aventures
Sur le qui-vive
Au taquet
Mon monde intérieur à explorer
Je peux marcher des kilomètres sans me lasser
Mes passions s’activent au rythme de mes pas
Chacun d’entre eux me porte vers
Ma vérité

Mes cuisses sont fermes
Elles forment des courbes inattendues
Quand elles s’étendent
Se plient
Flexibles
Mes genoux, eux, ne se courbent pas,
Ils s’enfoncent
La paume de mes mains
Touche le sol
Avec aisance
J’oublie que je suis maladroite
J’ignore que mes chevilles flanchent
Je me penche à l’intérieur
Et je suis une danseuse qui virevolte
Qui rêve
Avec aisance
Ma volonté s’étire aussi
Je pourrais tout atteindre
Ces pierres sous mes pieds
Me soutiennent
M’étendent Lire la suite « Grossir le tarot / le corps gros de la sorcière: Pierres, étincelles, feu »

2 de cailloux « flexibilité »

Tu luttes encore à la recherche d’un équilibre. Ton monde est brinquebalant. Il vascile. Il peut s’effondrer à tout instant. La souplesse est ton alliée quand tu es balayée par les vents contraires. Seulement, tu peines à t’y connecter. Les possibilités se déploieront comme tes ailes au moment opportun. La confusion l’emporte encore. Ainsi que l’impression d’être pris-e en étau entre deux options trop étroites pour tes ambitions.
💞
Pose-toi aussi délicatement que possible. Trouve, temporairement, ton centre de gravité dans cette tourmente. Après le tourbillon, tu pourras apprendre à faire confiance en ta flexibilité.
💞
Ouh, le vilain mot. Le capitalisme te veut flexible: Lire la suite « 2 de cailloux « flexibilité » »

Mabon, invoquer et accueillir des déesses sombres

Avec l’arrivée de l’automne, les déesses des mort-e-s ou des enfers se font particulièrement pressantes. Leur insistance représente un défi à la face de notre queertiude. Perséphone et Hel se montrent presque moqueuses: Alors comme ça, tu veux éviter le binarisme? Non, parce que nous, en fait, on fonctionne avec les dualités.

Ok. Comment se confronter à leurs dualités alors? Elles sont faites de cycles. Dans leurs excès et dans leurs pôles, elles prônent une intégration. Sauf que celle-ci ne sera pas forcément fluide. Elle passera pas l’exacerbation des contrastes. Elle exigera un dialogue avec la mort. Ne pas la toiser, ne pas la craindre, ne pas la provoquer, ne pas chercher à la contrôler, ne pas lui donner un pouvoir excessif. Non, juste discuter. Intégrer. Les feuilles mortes joncheront bientôt le sol. Elles pourriront. Elles le nourriront. Les insectes et les vers feront leur oeuvre. Et les champignons. Et…

Une partie de ce qui est enfoui rejaillira. Les graines plantées germeront.

Une partie de nous, individu-e-s et collectifs, peut aussi s’engager dans un voyage sans assurance de retour. Les cailloux laissés sur notre passage seront peut-être emportés par le courant. Mais au moins, on est plus légèr-e-s. Dans certaines cavités, on pourra déposer des secrets qu’on n’a plus envie de porter. Dans certains brasiers, dans le creux de nos chaudrons ou sur nos tas de compost, on pourra jeter des éléments qui ne doivent plus être recyclés mais plus radicalement transformés, par des processus qui ne dépendent pas de nous. Quels sont les schémas qui nous empêchent d’avancer? Lire la suite « Mabon, invoquer et accueillir des déesses sombres »

Maison et trèfle. Qu’est-ce qu’un chez-soi ?

Tout comme Saoween a agrippé la maison, comment profites-tu de ce qui te fait te sentir chez toi ?
🍃
C’est une notion précaire pour de nombreuses personnes. Dans le sens: avoir un logement, se sentir bien dans son corps ou apprivoiser l’autonomie en étant issu.e d’une famille abusive, par exemple. Parfois, ce sont les petites synchronicités du quotidien qui te donne ce sentiment d’être là où tu es en sécurité. Souvent éphémères. De temps en temps, te donnant des indications sur ce à quoi être attentif.ve. Lire la suite « Maison et trèfle. Qu’est-ce qu’un chez-soi ? »

Plonger dans Laguz

Dans mes rêves, les flots purifient. Réceptive, l’eau? Elle glisse le long de ma peau, le long de mes pierres, et elle emporte avec elle ce qui était devenu superflu. Elle régénère. Une fois le flux passé, plonger! 🐚
Se laisser envelopper par l’eau. La laisser nous contenir. Sa caresse sur nos peaux et écailles mène à l’invitation: laisse-toi emporter dans les mystères. Tes émotions ne te rendent pas faible. Tu es vulnérable. Tendre et solide. Tu es dou.x.ce. Il y a tant d’amour à t’offrir. Tu es un.e guerrièr.e dans un monde déchiré. Tu es à la hauteur de la tâche. Tu es vulnérable. Tu es un.e guerrier.e puissante. Arianrhod pourrait être ton amante.
🐚🐟🐙🐟🐚

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑