Le Diable + 3 de pentacles + Souris et cignogne: précaution

Dans tes expériences entre les mondes, il y a du danger. Certaines opérations te vident de toute ton énergie. Ton corps encaisse certains actes. Dans tes expériences entre les mondes, pour toute la puissance de ce que tu rencontres, il y aura autant de jugement et d’ostracisation comme prix à payer par ici.

C’est normal. Ton chemin n’est pas facile. Ton chemin est exigeant. Auprès d’un arbre j’ai  entendu cette phrase: « c’est d’autant plus parce que c’est couru d’avance qu’on a besoin d’intransigeance ». Par rapport au capitalisme et à la destruction de l’environnement. Par rapport à l’hétérocissexisme. Par rapport au racisme. Sans aucun doute ! Mais aussi par rapport à soi-même. Lire la suite « Le Diable + 3 de pentacles + Souris et cignogne: précaution »

10 d’élixirs (coupes). Ecrire

Un ordinateur. des doigts qui courent sur le clavier. l’inspiration qui pousse sur la carapace.

La fluidité des images que je capte avec des mots, que je fige mais déjà elles filent.
Loin devant. Ou derrière. Ou tout en dessous. Ou au-delà.
Disparues. Saisies. Jamais capturées. Inoubliables. A jamais. Comme l’odeur des pois de senteur que je cueillais enfant à la ferme dans le Pays des Collines.

Le soulagement. Les envies.

Je réalise seulement à quel point ça me manquait, un ordi, en particulier un ordi suffisamment compatible avec mon handicap.
Je respire.

wp-15811675009165316150826575273076.jpg

Magicienne, roue de fortune, as de pentacles

Tu as ce qu’il te faut ! Résilient.e, tu émerges à nouveau. Tu te déploies. Tu te veux sûr.e de toi, même si en vrai tu t’es ratatiné.e la tronche tant de fois que t’as l’impression d’être rabiboché.e de partout.

C’est pas comme si tous les obstacles disparaissaient comme par magie. Mais il y a un truc qui te porte. Une conjonction. Un appel d’air. Un soutien que t’espérais plus. De la solidarité là où il n’y avait que de la violence il y a à peine quelques semaines. Il y a du changement. Tu le laisseras pas passer.

Lire la suite « Magicienne, roue de fortune, as de pentacles »

5, 7 et 3 de bâtons. Au-delà des logiques de compétition

wp-15811621148753547801331269538347.jpgOn nous dresse les un.e.s contre les autres
Mais, nous, on voit déjà tellement plus loin
On ne cède plus
Les pièges sont trop grossiers
Devenus familiers
Nous,
Rodé.e.s pour l’évitement
🌟
wp-15811621146631456617018753925937.jpgOn nous donne l’impression que
On ne peut survivre
Qu’en s’entre-tuant
Mais, nous, on se redresse,
ou on se traîne,
ou on se porte,
en fonction de ce que nos corps font.
🌟
wp-15811621147385860421577221654272.jpgOn regarde les étoiles
On planifie la rébellion
On nous dresse les un.e.s contre les autres
On se retourne contre
Cette machination du pouvoir pour nous diminuer
On utilise ce prétexte pour le mettre en pièce

L’Ermite, la colère, la transformation, le Phénix

Je me recueille auprès de la colère
Avec
Je me pose avec elle
🔥
Je la ressens de partout
Elle enserre ma gorge
Elle remonte mon œsophage
Elle tressaute dans mes quadriceps
Sur son passage, ma valeur trépasse
Je crame
Je suis dévastée
🔥
Quand la colère a pris possession de moi
Elle était si présente
Qu’elle en était invisible
Naturelle
Il n’y avait pas de vie sans elle
Où vivais-je ailleurs
Dans cet état qu’on appelle dissociation
🔥
Quand elle a été conscientisée
Je n’ai plus connu aucun répit
Partout
Absolument partout
Elle adhérait à tout
Elle rétrécissait mes voies respiratoire
J’étouffais
Et je brûlais encore
Ravagée
wp-15811610267174375630187253491471.jpg
Je me recueille auprès de la colère
Avec
Je me pose avec elle
Ermite
Sage
Mystique
Patiente
Entêtée
🔥
Je l’accompagne plus que je la ressens
Je voyage tandis qu’elle n’est jamais loin
Elle jouit d’un écrin
Dont les parois la contiennent
Elle s’apaise au lieu de tout péter
Elle s’affaisse pour ne plus dévorer

Le scorpion connaît sa leçon
Ce qui tempête Lire la suite « L’Ermite, la colère, la transformation, le Phénix »

Reine de pierre

Même si ça te démange, c’est pas encore le moment de briller. D’ailleurs, t’aurais pas plutôt envie de parader au fond ? De faire lae malin.gne?
Tu as l’impression que la scène t’appelle (ou tout autre endroit où tu aimes que s’exprime ton éclat). Cependant, il y a encore de la confusion, des éléments dont tu n’as pas connaissance ou même une fierté mal placée qui affecte ta capacité à cerner certains sujets.

L’énergie monte. Elle se construit. Tu arrives à cet endroit. Lire la suite « Reine de pierre »

L’oracle de la déesse sombre

Coming out of my box. Je ne peux être contenu.e.

Coming out for the world to witness. J’impose mon cachet. J’appose ma volonté.

Je suis le siège de ma souveraineté. On my throne, on the tip of my tongue, on the sharp edges of my claws, my body is fierce. At night, soaring in the skies, roaring from the back of my ancestral guts, I can see, I can strike, I can take back.

Don’t take me for granted. Je ne suis jamais acquise. Je ne suis jamais écrite, jamais décrite, jamais circonscrite. Je n’entre pas dans les règles. Je les édicte. Je les reprends.
Ma sexualité est mienne. Ma sensualité est explosive. Exploding every single box before I dive into my muddy desires.

J’écorche la vase. Je caresse les algues. J’entame les tréfonds. Je m’enivre, goulue, aux joies de mon corps. J’orgasme à la souffrance de ce corps. Je tressaille dans la solitude sans cesse éprouvée. Revendiquée. Désavouée. Je reviens sans cesse à moi-même. Lire la suite « L’oracle de la déesse sombre »

L’Enfant d’épées, sa coupe et sa communauté

Là-bas ! Dans ce livre ! Cette formation ! Là, là, là, dans ce voyage qui t’apprendra tout! Il y a un côté théâtral dans la curiosité de lae Valet d’épées. Yel se sent d’attaque pour l’impossible. Yel veut découvrir comment stopper le réchauffement climatique. Yel veut aborder les sujets tabous de la santé mentale sous un angle neuf. Yel veut saboter la psychiatrie et les élites intellos. Yel va saborder les prisons. Yel sera la prochaine Virginia Woolf.

C’est vrai, yel n’a pas encore vraiment commencer le processus d’apprentissage pour ça. Mais le cœur y est ! Si ça compte pas ça ?!?

Dans son empressement, yel manque d’ancrage. L’ancrage, ça veut rien dire quand on aspire à la sagesse révolutionnaire, tout.e flambant.e de passion et de rage. L’ancrage, c’est de ne pas laisser s’envoler toutes ces grandes idées. C’est de ne pas s’éparpiller au point de s’étioler, appelé.e de partout, ne pouvant se poser nulle part. L’ancrage, c’est penser à la communauté qu’yel veut joindre avec ça. C’est développer le même enthousiasme pour trouver une place en son sein. L’ancrage, c’est mettre en application, les grandes théories encore à peine effleurées. C’est vivre l’articulation des belles idées et de la fabrication, la transformation, la création, le rassemblement. C’est mettre en place les conditions de leur concrétisation.

L’ancrage, pour Lae Valet d’épées, c’est faire du lien. Du lien matériel. Du lien humain. Du lien entre les espèces. Du lien entre les mondes. Des ponts.
Ou bien c’est la rencontre des approches queer et matérialistes. Ou bien c’est décréter que la meilleure formation n’est pas dans les bouquins, mais l’épreuve du terrain.

L’arrogance de la Valet doit se lover dans la communauté et s’y atténuer. Ses théories farfelues doivent atterrir dans le concret. Elles doivent prendre forme dans du changement, peut-être moins révolutionnaire que ses aspirations initiales, mais qui intervient dans le présent et bouscule pour de vrai.

En l’observant s’emballer, se mettre en mouvement, viser la lune parce que ça lui fait pas peur, on sait que ça sert à rien de lui rappeler tout ça tout de suite. Progressivement, yel canalisera son entrain. Yel appliquera sa ferveur et sa verve dans les liens. Yel les grandira dans la construction. Ou pas… mais c’est pas à nous de le snober pour ça, si ?

 

Tirage de l’endurance de l’if

Pour préparer Samhain, je vous propose le tirage de l’endurance avec l’if, un arbre impressionnant, toxique, souvent associé à la mort, à l’immortalité et au passage entre les monde. C’est ainsi qu’il garde encore des cimetières. Puissant, il peut vivre de nombreux siècles. Créatif, il subsiste en se renouvelant.
Il protège certes, mais sans passivité. Il assure la défense.
Dans les niches qui s’y creusent et leurs troncs qui se vident, on est invité.e à répondre à l’esprit de l’arbre ainsi qu’aux les divinités (comme Hécate!) et créatures qui s’y rassemble. Ils deviennent sanctuaires ou autels votifs. Pas besoin d’installer des statues pour ça. On peut y déposer des feuilles mortes, des fleurs et autres présents et visualiser les présences dans les cavités.
Qu’est-ce que cet arbre ancestral peut t’apprendre en amorce de Samhain ? Comment appréhender le nouvel an des sorcières avec de la continuité dans le changement ? Quels sont les messages qui ont trait aux grandes tendances ? Que te confient les guides pour que tu vois au-delà de tes préoccupations immédiates ? Un tirage à réaliser de préférence sous un if ou à l’entrée d’un cimetière en prenant conscience de l’énergie du portail. Lire la suite « Tirage de l’endurance de l’if »