Où sommes-nous?

Préambule : Les personnes considérées comme « « obèses » » constituent un cinquième de la population par ici.

Où sommes-nous ?
Je tente de me frotter les yeux
Émergeant d’un cauchemar
Je n’y parviens pas
Dos courbaturé
Je tends la main dans le vide
Où sommes-nous ?
Le vide ne répond pas

Je t’ai cherchée partout
Dans les livres d’abord
Scolaire et isolée
Je t’ai cherchée sur les scènes
Je t’ai cherchée dans les réunions
J’ai zappé à en dézinguer la zappette
Tu n’es pas venue

Où es-tu ?
Tu es le spectre qui me taraude
Ton existence conditionne la mienne
Je t’ai aperçue
Imprimée sur les pages
Par les fantasmes d’une autre
Déformée sur l’écran
Pantin à la merci des campagnes de haine
Ce n’était pas toi
J’aurais dû m’en douter
Mais je me suis retrouvée piégée
Je te l’avoue
Je me suis laissée piégée à force de silence

Tu es devenue ce qu’il fallait que tu sois
La grosse marrante
La grosse avec de l’auto-dérision
La grosse au beau visage
La grosse qui s’excuse perpétuellement

Lire la suite « Où sommes-nous? »

Tirage collectif. L’engrenage.

Je souhaite que jamais tu ne sois acculé.e au point d’estimer que ton ultime recours est de harceler pour survivre. Je souhaite que jamais tu ne sois exténué.e au point de ne plus être capable d’arrêter l’engrenage, au point de devenir l’engrenage qui emporte tout dans son mouvement implacable. Jamais. Je souhaite que la compétition qui te détruit ne devienne jamais le seul outil dont tu envisages de te saisir. Je souhaite que, surmené.e et maltraité.e, tu conçoives encore d’autres options. Je souhaite que ton capital -social, culturel et financier- ne repose pas sur l’exploitation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je ne te souhaite pas de finir par t’effondrer quand même. Mais je sais qu’à ce moment tu récolteras encore les lauriers comme ceulle qui a tout donné jusqu’au burn-out. D’autres (ceulles que tu auras poussé à bout) ne dorment plus, d’autres sont physiquement et/ou mentalement brisés, d’autres ont une réserve de pilules car yels n’envisagent plus que la mort. Lire la suite « Tirage collectif. L’engrenage. »

Tirage collectif. Autour du 5 d’épées

💮Tirage collectif du jour💮
On t’implore de prendre parti. On te force à te positionner. La vérité, c’est que t’en touches pas une sur ces questions. Puis, de toute façon, t’as autre chose en tête. Un éventail de choix se présente à toi. Il n’a rien à voir avec les options qu’on cherche à t’imposer. Tu étouffes dans cette foison de querelles, de rumeurs et d’impasses. Tu sais qu’on te propose des miroirs aux alouettes, mais tu ignores comment leur tourner le dos. Tu étouffes. Ça t’épuise.
Tes propres choix s’amenuisent. En tout cas, tu as l’impression que tout ça restreint ton horizon.
🍃
Mais… Regarde! Lève les yeux. Porte le regard au-delà des tracasseries qui enflent. Là, la lune, tes rêves, ta voie, ton talent ! Écoute plutôt ce dessein. Il y a du mouvement. Des choses se mettent en place. Ne laisse ni les plans foireux ni les rageur.ses t’en détourner trop longtemps. Écoute cette voix. Branche-toi. Aide-la à couvrir celles qui te parasitent.

4 de pentacles et Renaissance

Contrôle contrôle contrôle. Tournant serré avant la dernière ligne droite. Tu t’appliques.
Ne reste pas bloqué.e sur ce mode plus longtemps qu’il est nécessaire. 💛
Renaissance ! Les contraintes s’assouplissent. Les rubans virevoltent dans les airs comme autant de souhaits, autant de promesses. Elles s’élancent. Tu danses. Tu sens le vent qui caresse tes poils. C’est euphorisant. Tu dois cette légèreté à ton parcours. Tes aller-retours entre concentration intense et la libération à l’issue du processus te forgent.

Oracle. Structure: si tu aimes quelque chose, libère-la !

En mode soleil et uranus en conjonction en taureau ♉ (regarde ce qu’écrit Chani Nicholas là-dessus).
🎆
Quand tu es trop planplan dans tes structures, quand tu es trop à l’aise dans les zones de confort chèrement acquises, tu peux avoir l’impression d’avoir tout à perdre si tu laisses s’échapper quoi que ce soit. Pourtant, il est temps là. Ne laisse pas ce que tu aimes s’ankyloser dans l’inertie de ton confort. Libère. Lâche, laisse s’envoler, partage, offre! N’enferme pas sous verre ce qui te fascine. Ça y perdrait ses couleurs. Et toi, ta capacité à t’émerveiller sur d’autres choses. Ces structures n’étaient pas faites pour durer. Tes étincelles font des émules.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Corps indisciplinés: 10 de Branches, Eveil, Le Monde, 9 de Pierres

Unruly Bodies. Corps Indisciplinés.

img_20190407_122104_9412614101997632977744.jpgLe 10 de branches pourrait narrer l’évolution d’un corps dont la colle, le tissu conjonctif) défaille.

C’est l’histoire de notre inventivité
Comment on se débarrasse des notions conventionnelles du succès
Comment on fait fonctionner à notre manière

C’est une carte de douleur ceci dit
Parce que nos manières
Nos façons handies de nous mouvoir et de vivre
N’ont aucune valeur dans un monde productiviste

img_20190407_122104_9481479831670728256896.jpg

Les révélations et l’intégration se feront lentement
Acceptation, tolérance, assimilation
Autant de mots qui confortent les systèmes
Qui nous oppriment

L’éveil engage
De nouvelles visions
De nouvelles matérialités
De nouvelles corporalités
Il y a plus
Nos yeux si nombreux l’aperçoivent
Il y a bien plus

Pour l’heure, c’est juste bien de se créer des chez-nous dans ces corps qui ne peuvent pas / ne veulent pas se conformer aux règles. Des corps indisciplinés.

Tirages automatiques collectifs

J’ai proposé un petit jeu sur instagram ce weekend: réaliser de rapides tirages en « écriture libre » pour les personnes qui le demandaient, en espérant que leurs messages en touchent aussi d’autres. Il s’agit d’une technique de tirage et d’interprétation pour laquelle je n’utilise pas de positions fixes pour les cartes. Je pioche, j’écris ce qui vient en essayant de ne pas intellectualiser, ne pas réfléchir (ce n’est pas tout à fait possible à 100% dans ce cas). Je capte les messages, je les tape sur le clavier. Et le tour est joué.

Ci-dessous, tu peux découvrir en images le principe et le résultat.

Si tu veux en faire autant, sans pression, pour d’autres personnes, j’ai proposé #TiragesAutomatiquesCollectifs ou #TiragesCollectifsAutomatiques (parce que je ne sais pas dans quel sens ça sonne mieux mouhaha ^^). Lire la suite « Tirages automatiques collectifs »

Tirage collectif + écriture automatique. Indomptable.

Elle part de si loin. Tu en as oublié l’origine. Tu n’éprouves pas le besoin de la chercher. Le réconfort de sa présence suffit. Son englobant réconfort. Elle résonne de loin. Comme une cloche qui n’a jamais cessé de vibrer, dont les ondes de la vibration te parcourent. Echos concentriques qui t’habitent par couches. Les plus lointaines ne sont que des impressions. Mais elles réverbèrent encore jusqu’ici. Puis des arcs émanent de toi et tu rayonnes. Tu brilles d’un feu si lointain qu’il ne demande pas d’explications. Ton auréole est là. Point.

Slut-shaming. Pas de ça ici. Tu portes la fierté de celles qu’aucune jalousie ne dompte. Tu affiches ton dédain à l’égard de ceulles qui voudraient contrôler ton corps et ta sexualité. Tu pétilles. Point.

La clope au bec. La modestie en berne, tu dégages ce feu qui n’appartient qu’à toi. Flamboyante et sereine. Confiante en tes ambitions, présente. Lire la suite « Tirage collectif + écriture automatique. Indomptable. »

Tirage de la (roue de l’)année

Les grands tirages avec plein de positions prédéterminées, ça fonctionne pas trop pour mes tirages personnels. Seulement avec la lune sombre il y a deux semaines, un mois après avoir tiré une carte de tarot, quelques runes et cartes d’oracle pour m’accompagner en 2019, j’ai voulu profiter d’Imbolc, la célébration des petites pousses et des intentions à planter, pour tenter un tirage de l’année.

Je voulais aussi en profiter pour retravailler ma roue de l’année. Telle qu’on la connaît aujourd’hui, elle est une reconstruction néopaïenne occidentale. Je ne suis pas wiccane. Je la trouve utile (et nécessaire dans ma pratique) pour observer les cycles, suivre les saisons, sentir ses rythmes et résistance. Mais surtout, à adapter à notre sauce. Par exemple, mes « allergies » liées au syndrome d’Ehlers-Danlos battent leur plein entre juillet et octobre. La partie « lumineuse » de l’année, perso, je la vis très ermite. En ce qui concerne les associations avec les éléments aussi, tout est plus complexe dans nos pratiques que dans les théories de la roue de l’année. Même chose pour le timing des célébrations. J’espère donc tirer l’inspiration de mon tirage « de l’année » pour actualiser ma roue de l’année : éléments, plantes, couleurs, rituels, divinités et autres archétypes, etc.

Comment ça marche ? Lire la suite « Tirage de la (roue de l’)année »